Égalité des genres

USG Movses Abelian speaking at an event about gender equality at UNHQ. UNHQ/DGACM

Le Département de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences s’emploie à atteindre les objectifs que sont l’égalité des genres, l’avancement des femmes et la création d’un environnement de travail plus inclusif pour l’ensemble de son personnel et il prend des mesures dans ce sens dans le cadre du mandat qui est le sien.

Depuis quelques années, grâce à un engagement fort de sa direction et aux stratégies et plans d’action mis en œuvre dans les différents centres de conférence, le Département a atteint la parité des genres à tous les niveaux.

 

Plans d’action pour l’égalité des genres et l’avancement
des femmes

Depuis 2016, le Département adopte chaque année un plan d’action dans le but de promouvoir l’égalité des genres et l’avancement des femmes au Siège, à New York. On trouvera ci-après quelques exemples des objectifs poursuivis et des mesures prises :

Objectifs

Mesures

Faire en sorte que le personnel d’encadrement rende davantage compte de ce qui est fait pour atteindre durablement la parité des genres et créer un environnement de travail plus inclusif pour l’ensemble du personnel, sans discrimination de genre

  • Intégration d’objectifs SMART (précis, mesurables, atteignables, réalistes et opportuns) relatifs aux questions de genre dans les plans de travail du personnel d’encadrement
  • Examen des questions de genre et approbation de plans d’action lors des réunions de direction
  • Sensibilisation à l’importance d’une représentation équilibrée dans les manifestations organisées par le Département et dans les supports de communication qu'il produit

Assurer un suivi permanent de la représentation des femmes et des hommes au sein du Département

  • Communication à la direction de rapports mensuels sur les ressources humaines comportant des statistiques genrées

Améliorer la culture institutionnelle en s’attaquant aux préjugés inconscients, en luttant contre les stéréotypes de genre et en favorisant l’égalité des genres et l’inclusion

  • Organisation de séances de formation sur les préjugés inconscients, les stéréotypes de genre, la dignité et l’inclusion sur le lieu de travail à l’intention d’un public mixte, et de séances sur l’égalité des genres à l’intention d’un public masculin
  • Élaboration et diffusion d’orientations à l’intention des membres du personnel pour les aider à tenir compte des questions de genre dans les différentes situations de communication

Renforcer la filière de sélection de femmes qualifiées en offrant aux femmes des perspectives de carrière et des possibilités de formation et de réseautage

  • Organisation d’ateliers sur le leadership et les techniques de communication et de négociation à l’intention d’un public féminin
  • Organisation de tables rondes avec des femmes occupant des postes de responsabilité
  • Organisation de séances de mentorat à l’intention du personnel féminin

Promouvoir l’emploi d’un langage inclusif au sein du Département et dans d’autres départements du système des Nations Unies

  • Élaboration d’orientations sur l’emploi d’un langage inclusif et d'autres documents sur le sujet
  • Organisation de formations au langage inclusif à l’intention du personnel du Département
  • Mise à jour de la terminologie dans le système de référence UNTERM

Sensibiliser le personnel aux questions de genre

  • Communication régulière sur les questions de genre (bulletin d’information interne, messages adressés au personnel par le Secrétaire général adjoint et articles publiés sur l’intranet de l’ONU)

 

Les plans d’action sont conformes aux politiques, aux stratégies et aux orientations élaborées par l’Organisation pour promouvoir l’égalité des genres, la parité et la création d’un environnement de travail plus divers et plus inclusif, telles que la stratégie sur la parité des sexes applicable à l’ensemble du système des Nations Unies, les lignes directrices pour la création d’un environnement porteur dans le système des Nations Unies et les recommandations supplémentaires complétant les lignes directrices.

En 2017, les services du Département à New York ont figuré parmi les finalistes des Prix du Secrétaire général dans la catégorie « Parité des genres ».

 
Promouvoir l’emploi d’un langage inclusif dans le système
des Nations Unies

Le Département a contribué activement à la réalisation des objectifs de l’Organisation en matière d’égalité des genres sur le plan linguistique, l’un de ses domaines de spécialisation, conformément au mandat qui lui a été confié d’intégrer le multilinguisme, en tant que valeur fondamentale de l’Organisation, dans toutes les activités du Secrétariat.

Dans le cadre d’un projet interorganisations exécuté conjointement avec le Département de la communication globale, le Département des stratégies et politiques de gestion et de la conformité, le Département de l’appui opérationnel et l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, le Département de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences a élaboré des orientations et des supports de formation sur le langage inclusif pour aider le personnel de l’ONU à communiquer de façon inclusive dans les six langues officielles de l’Organisation. Ces orientations et supports sont disponibles sur un site Web multilingue en anglaisarabechinoisespagnolfrançais et russe.

Le Département a également élaboré une circulaire concernant l’emploi d’un langage inclusif à l’intention des membres du personnel, qui est encore à l’examen et sera publiée prochainement.

En 2018, ce projet a valu au Département de figurer parmi les finalistes des Prix du Secrétaire général dans la catégorie « Multilinguisme ».

 
Présentation de rapports sur l’égalité des genres au titre du Plan d’action à l’échelle du système des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’avancement des femmes

Le Département rend compte chaque année des progrès accomplis en matière d’égalité des genres au titre du Plan d’action à l’échelle du système des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’avancement des femmes (qui en est actuellement à sa version 2.0). Il s’agit d’un dispositif d’application du principe de responsabilité mis en place par l’Organisation pour accélérer l’intégration des questions liées à l’égalité des genres et à l’avancement des femmes dans toutes les activités institutionnelles des entités des Nations Unies et mesurer les résultats obtenus par les entités et les départements sur la base de 17 indicateurs de performance communs. 

Les services du Département à New York présentent leur propre rapport, tandis que ceux de Genève, Nairobi et Vienne font rapport avec les Offices des Nations Unies à Genève, à Nairobi et à Vienne, respectivement.

Ces dernières années, les services de New York ont accompli des progrès considérables au regard de nombreux indicateurs : politiques, dispositif relatif aux questions de genre et parité des genres, culture institutionnelle, évaluation des capacités, renforcement des capacités, savoir et communication, et cohérence.

Pour en savoir plus sur les résultats obtenus par les services de New York :

Résumé des résultats obtenus au titre du Plan d’action à l’échelle du système des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’avancement des femmes pour la période allant de 2013 à 2017 (en anglais)

Résumé des résultats obtenus au titre du Plan d’action à l’échelle du système des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’avancement des femmes (version 2.0) pour 2018 (en anglais)

Résumé des résultats obtenus au titre du Plan d’action à l’échelle du système des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’avancement des femmes (version 2.0) pour 2019 (en anglais)

 
Réseaux de promotion de l’égalité des genres

Le Département est un membre actif de plusieurs réseaux institutionnels pour l’égalité des genres tels que le réseau des coordonnateurs et coordonnatrices des Nations Unies pour les questions de genre, le réseau des responsables du Plan d’action à l’échelle du système des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’avancement des femmes et le Réseau interinstitutions pour les femmes et l’égalité des sexes. Dans ce contexte, il est amené à donner son point de vue sur les politiques et les stratégies institutionnelles et à communiquer régulièrement avec d’autres entités au sujet des pratiques exemplaires et des enseignements tirés de l’expérience.

Le Secrétaire général adjoint chargé du Département de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences est également membre du réseau des Champions internationaux de l’égalité des genres.