Comment devenir linguiste à l’ONU

Pour l’essentiel, le personnel linguistique est recruté sur concours. Les avis de concours sont publiés sur le portail des carrières de l'ONU quelques mois avant les épreuves, ainsi que des informations sur les critères de participation et les modalités d’inscription. Les concours sont généralement organisés tous les deux à trois ans pour chaque profession et chaque langue.

Les concours de recrutement ont pour objectif d’établir une liste de lauréats qui servira à pourvoir les postes qui sont ou deviendront vacants dans les services linguistiques du Siège, à New York, des Offices des Nations Unies à Genève, Nairobi et Vienne, et des commissions régionales sises à Addis-Abeba, Bangkok, Beyrouth, Genève et Santiago.

Le Secrétariat de l’ONU souhaite également s’attacher les services de plus nombreux traducteurs et interprètes indépendants qualifiés. Les critères de recrutement des professionnels indépendants varient d’un lieu d’affectation à l’autre et d’un service à l’autre. Chaque service peut, en fonction de ses besoins, faire passer un test visant à évaluer si le candidat est à même de répondre avec constance aux exigences de l’Organisation. Bon nombre de lauréats du concours et d’anciens stagiaires commencent leur carrière à l’ONU en tant que traducteur ou interprète indépendant.

Pour en savoir plus, consultez les autres pages de notre site Web et la page du portail des carrières de l’ONU consacrée aux concours de recrutement de personnel linguistique.