Le défi de l'éducation, pendant et après la pandémie

La pandémie du COVID-19 a bouleversé l’éducation comme jamais auparavant. À la mi-juillet, plus d’un milliard d’élèves avaient été touchés par la fermeture des écoles dans plus de 160 pays. « Nous sommes désormais face à une catastrophe qui touche toute une génération et risque d’empêcher l’humanité d’exploiter un énorme potentiel, de compromettre des décennies de progrès et d’aggraver encore des inégalités tenaces », souligne le Secrétaire général à l'occasion de la publication de la note de synthèse sur l'éducation et la COVIF-19.

Avant d'entrer dans leur école maternelle, réouverte depuis le 2 juin, des enfants utilisent un désinfectant pour les mains pendant que le personnel de l'école vérifie leur température (Chongqing, en Chine).
Photo :©UNICEF/UNI336269/Ma
La ville de Beyrouth, au Liban.

Explosions mortelles à Beyrouth : solidaire du Liban, l’ONU propose son aide 

4 août 2020 — Les Nations Unies ont exprimé leur solidarité avec le Liban suite à la double explosion mardi dans le port de Beyrouth qui a fait plusieurs morts et blessés. L'ONU a offert son aide...

La Covid-19 a bouleversé l’éducation, l’ONU appelle à éviter une « catastrophe générationnelle » 

4 août 2020 — La crise de l’éducation engendrée par le coronavirus ne doit pas se transformer en une « catastrophe générationnelle », préviennent les Nations Unies.

Porter un masque : un geste efficace et de solidarité contre le coronavirus, souligne l'OMS

3 août 2020 — L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé lundi une campagne de sensibilisation encourageant le port du masque alors que plusieurs pays connaissent une reprise du nombre de...

Objectifs de développement durable

17 objectifs pour transformer le monde

Les objectifs de développement durable sont un plan d’action pour que tous les pays – pauvres, riches ou à revenus moyens – puissent prospérer en protégeant la planète et vivre en paix. 

Logo de la décennie d'action

Alors qu’il ne reste que 10 ans avant l’échéance de 2030, des efforts audacieux sont fournis à travers le monde pour concrétiser le Programme de développement durable en mobilisant davantage les gouvernements et les entreprises, et en appelant tous les peuples à s’approprier les objectifs mondiaux.

Des enfants tiennent des livres dans les mains

Le Club du livre a pour objectif d’utiliser la lecture comme moyen d’encourager les enfants de 6 à 12 ans à interagir avec les principes des objectifs de développement durable (ODD) au moyen d’une liste de lecture de livres du monde entier en rapport avec chacun des 17 objectifs en question.

ActNow est l’appel international des Nations Unies à l’action de chacun pour le climat. ActNow souligne l’impact qu’une action collective peut avoir à un moment aussi crucial dans l’histoire de notre planète. Plus le nombre de personnes impliquées sera important, plus l’impact sera grand.

 
Objectif 12 : Consommation et production durables

Établir des modes de consommation et de production durables.

À la une

Actualités, événements et reportages au cœur des activités de l’ONU et celles de ses fonds, programmes ou institutions spécialisées.

Illustration représentant trois personnages humains travaillant sur des poumons infectés.

Le nouveau laboratoire juridique de la COVID-19

Le laboratoire juridique de la COVID-19 est une initiative qui vise à rassembler et à partager des documents juridiques de plus de 190 pays à travers le monde afin d’aider les États à établir et à mettre en œuvre des cadres juridiques solides pour gérer la pandémie. L’objectif est de veiller à ce que les lois protègent la santé et le bien-être des individus et des communautés et qu’elles soient conformes aux règles internationales en matière de droits humains. 

Carte du monde dont les continents sont illustrés par des extraits de la Convention contre la corruption.

Corruption et COVID-19

La corruption, l’abus d’une charge publique à des fins personnelles, est plus qu’une perte d’argent : elle érode le contrat social et mine la capacité de l’État à promouvoir une croissance de l’économie qui profite à tous les citoyens. La corruption était un problème avant la crise, mais la pandémie de COVID-19 a accru l’importance d’une gouvernance plus forte pour plusieurs raisons exposées dans cet article du Fonds monétaire international.

Bénéficiaires de projets du cycle précédent du programme d'assistance du Fonds au Profit des Victimes en République démocratique du Congo

Faire de la justice réparatrice une réalité

Le Fonds de la Cour pénale internationale au profit des victimes lance dix nouveaux projets d’assistance en République démocratique du Congo. Ces projets s'articuleront autour de plusieurs domaines et permettront notamment de fournir un soutien médical et une réhabilitation psychologique, de soutenir des activités socioéconomiques et de faciliter la consolidation de la paix dans les communautés. Plus de 20 000 personnes devraient pouvoir bénéficier directement de ce programme.

Une plongée virtuelle pour protéger nos océans

Rejoignez le programme Wild for Life du PNUE pour un voyage virtuel et immersif à travers trois écosystèmes marins uniques.

L'alimentation vue de l'espace

La FAO a lancé la plateforme Main dans la main, contenant des millions de données géospatiales et des milliers de statistiques sur plus de dix domaines liés à l’agriculture et à l’alimentation.

Des contraceptifs livrés à domicile

Pendant le confinement en Ouganda, les contraceptifs et autres fournitures de santé reproductive sont rares. Mais désormais, ces articles peuvent être commandés via une application et livrés directement à la porte des utilisateurs.

L’or rouge d’Azilal

Grâce à un programme de financement et de formation à la gestion d’entreprise du FIDA, les membres de la coopérative Amagar sont devenues de véritables entrepreneuses agricoles.  

Celia Osegueda dans sa parcelle à El Salvador.

Agriculture durable à El Salvador

Avec l'aide de la FAO, Celia a commencé en 2018 à mettre en œuvre des pratiques respectueuses du climat et de l'environnement dans son exploitation agricole au Salvador. Ce modèle de production durable a été élaboré dans le cadre d'un projet qui visait à réduire l'utilisation de pesticides. Le projet enseigne des pratiques biologiques, notamment l'utilisation de pesticides naturels fabriqués par les agriculteurs de la communauté, et encourage la diversification des cultures, qui sont mieux adaptées aux effets du changement climatique.

Image panoramique d'un lac entouré d'arbres et de montagnes enneigées.

Le coût de la COVID-19 sur le tourisme mondial

D’après les derniers chiffres de l'OMT, le confinement pratiquement total imposé en réponse à la pandémie a entraîné une chute de 98 % du nombre de touristes internationaux en mai par rapport à 2019. Pour la période allant jusqu’en mai, le coût est déjà trois fois supérieur à celui de la crise économique mondiale de 2009. L’effondrement du tourisme international met en danger les moyens d’existence de millions et de millions de personnes, notamment dans les pays en développement.

 

Une tortue de mer nage parmi des masques usagés.

La pollution plastique, autre conséquence de la pandémie

Rues, plages et océans ont été frappés par un raz-de-marée de déchets COVID-19 que sont notamment les masques faciaux en plastique, les gants, les flacons de désinfectant pour les mains et les emballages alimentaires. Les pays en développement étant les principaux fournisseurs de nombreux substituts du plastique, l'augmentation de la demande mondiale pourrait leur apporter des opportunités d’investissement plus écologiques et de nouveaux débouchés commerciaux.

Une réfugiée Rohingya formée en santé visite un foyer de sa communauté pour sensibiliser au Covid-19.

Des réfugiés volontaires mènent la bataille contre le Covid-19

Saidul Karim passe ses journées à aller d’abri en abri sur les chemins boueux qui sillonnent le site de réfugiés de Kutupalong au Bangladesh. Les familles qui lui ouvrent leurs portes le connaissent bien. Il leur rend visite toutes les deux semaines depuis qu’il a commencé à travailler bénévolement comme agent de santé communautaire peu après avoir fui le Myanmar en 2017.

Notre action

En vertu des pouvoirs que lui confère sa Charte fondatrice, l'Organisation des Nations Unies peut agir sur les problèmes auxquels l'humanité est confrontée au 21e siècle, notamment :

Organes principaux

Les organes principaux de l’ONU, établis lors sa création en 1945, sont l'Assemblée générale, le Conseil de sécurité, le Conseil économique et social, le Conseil de tutelle, la Cour internationale de Justice et le Secrétariat.

L’Assemblée générale est composée de la totalité des 193 Membres de l’ONU. Elle constitue une instance de négociations multilatérales unique pour l’ensemble des questions internationales. Chaque État Membre y dispose d’une voix.

La Charte des Nations Unies confère au Conseil de sécurité, composé de 15 membres, la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Aux termes de la Charte, tous les États Membres sont tenus d’appliquer les décisions du Conseil.

Placé au cœur du système des Nations Unies, le Conseil économique et social (ECOSOC) promeut les trois dimensions – économique, sociale et environnementale – du développement durable.

Le Conseil de tutelle a été institué par la Charte des Nations Unies pour assurer la surveillance à l’échelon international des territoires sous tutelle et garantir que les mesures appropriées étaient prises pour préparer ces territoires à l’autonomie ou à l’indépendance.

La Cour internationale de Justice (CIJ) est l’organe judiciaire principal de l’Organisation des Nations Unies. Son siège est situé à La Haye, aux Pays-Bas. Elle règle notamment les différends d’ordre juridique qui lui sont soumis par les États.

Le Secrétariat de l’ONU comprend le Secrétaire général, ainsi que des départements et des bureaux ayant chacun des responsabilités et des expertises précises pour assurer au quotidien la cohésion des travaux de l'Organisation.

Pour comprendre

Les changements climatiques sont la question déterminante de notre époque et nous sommes à un moment décisif. Sans action immédiate, il sera beaucoup plus difficile et coûteux de s’adapter aux conséquences futures de ces changements.      

Les femmes et les filles représentent la moitié de la population mondiale et donc la moitié de son potentiel. L’égalité des sexes, en plus d’être un droit humain fondamental, est essentielle à la mise en place de sociétés pacifiques dotées d’un plein potentiel humain et d’un développement durable. 

FR UN Secretary-General António Guterres is greeted on his visit to the Central African Republic

Les taux de pauvreté dans le monde ont certes diminué de moitié depuis 2000, mais dans certaines régions en développement, une personne sur dix vit encore avec moins de 1,90 dollar par jour (le seuil de pauvreté fixé internationalement).

Des fillettes sourient devant l’objectif.

Le 75e anniversaire de l’ONU sera célébré en 2020 par un vaste débat inclusif à l’échelle mondiale. L'objectif est d’atteindre le plus grand nombre de personnes, d’entendre vos espoirs et vos craintes et d’apprendre de vos expériences, mais aussi de susciter vos réflexions et actions. Votre voix compte. Participez à la conversation ! #UN75

Le saviez-vous ?

En tant qu’organisation à la portée universelle, l’ONU est le lieu où se traitent des questions qui transcendent les frontières nationales et qui ne peuvent pas être résolues de manière individuelle par un seul pays.

Multimédia

Contenu vidéo et audio provenant des Nations Unies, de ses agences, fonds et programmes à travers le monde.

L’Argentine compte environ 4000 quartiers défavorisés, et près d’un quart des bidonvilles et des quartiers informels du pays se situent dans la province de Buenos Aires. Des conditions de logement inadéquates et le manque d’accès à des services de base affectent la qualité de vie de centaines de milliers de personnes, créant ainsi des inégalités, la pauvreté et l’exclusion.

Connecter les communautés en Gambie

L’accès à des services de base comme les soins de santé, l’éducation et les marchés peut être un grand défi pour les communautés des régions rurales de la Gambie. Les routes qui relient les communautés aux grands axes du pays, appelées routes de desserte, sont souvent en très mauvais état, voire parfois inexistantes.

Contre le mariage des enfants

Environ une fille sur cinq a été mariée avant d'atteindre l'âge adulte dans le monde d'après un rapport du Fonds des Nations Unies pour les activités en matière de population (UNFPA) avec près de 33 000 filles qui sont mariées chaque jour.

Podcast

Un centre d'accueil pour les migrants.

Protéger les droits des migrants

Des milliers de réfugiés et de migrants périssent, tandis que beaucoup d'entre eux endurent d'extrêmes violations des droits humains au cours de leurs voyages clandestins entre l'Afrique de l'Ouest et de l'Est et les côtes africaines de la Méditerranée. C’est ce qu’indique un nouveau rapport de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), et le Centre de recherche sur les migrations mixtes du Conseil danois pour les réfugiés. Maya Sahli-Fadel, Commissaire de l'Union africaine, et Rapporteure spéciale sur les réfugiés, demandeurs d’asile, personnes déplacées internes et les migrants en Afrique, nous explique les actions menées par les États en ce qui concerne la migration et ses enjeux.

Plus de podcasts

L'ONU en images

Découvrez en images l’action de l’Organisation des Nations Unies et celle de ses fonds, programmes et institutions spécialisées

Un marché en Haïti
Photo :PAM

De loin le pays le plus pauvre de l’Amérique latine et des Caraïbes, Haïti a été frappé à maintes reprises par des catastrophes et des phénomènes météorologiques extrêmes au cours des dix dernières années et maintenant le nombre de personnes souffrant de la faim dans la région pourrait atteindre près de 1,6 million d’Haïtiens à cause de la COVID-19. En cette période particulièrement difficile, le PAM soutient les habitants de la Grande Rivière du Nord en distribuant une aide financière provenant de l’Union européenne afin de se procurer ce dont ils ont le plus besoin.

Un jeune garçon en Éthiopie suit des cours à la radio à cause de la fermeture de son école en raison de la COVID-19.
Photo :UNICEF/Nahom Tesfaye
Un jeune garçon en Éthiopie suit des cours à la radio à cause de la fermeture de son école en raison de la COVID-19. L’éducation a été gravement affectée par l’actuelle pandémie. C’est le cas notamment de l’éducation préscolaire, à laquelle 40 millions d’enfants n’auront pas accès selon un nouveau rapport de l’UNICEF, alors qu’il s’agit d’une année cruciale précédant leur entrée à l’école. Les mesures de confinement ont forcé de nombreux parents à concilier la garde de leurs enfants et leur emploi rémunéré, et les nombreux enfants en bas âge qui restent à la maison n’ont souvent pas la possibilité de jouer et de bénéficier du soutien à l’apprentissage, dont ils ont besoin pour bien se développer.
Monsieur portant un masque au Bangladesh
Photo :PNUD

Selon un rapport du PNUD, l’adoption d'un revenu minimum provisoire pour les personnes les plus pauvres du monde pourrait ralentir la flambée actuelle des cas de COVID-19 en permettant à près de trois milliards de personnes de rester chez elles pendant la pandémie. Les travailleurs informels, à faible revenu, les femmes et les jeunes, les réfugiés, les migrants et les personnes handicapées ont été les plus durement touchés par cette crise, et n’ont souvent pas de protection sociale. Un revenu minimum provisoire leur donnerait les moyens d'acheter de la nourriture et de payer les frais de santé et d'éducation. Ce choix est également financièrement réalisable et ne coûterait que 12% de la réponse financière totale au COVID-19 prévue pour 2020.

naufrage mortel d'un navire au large de la Mauritanie qui a coûté la vie à au moins 62 gambiens fabriquent du savon pour la lutte contra la COVID-19
Photo :OIM

Sept mois après le naufrage mortel d'un navire au large de la Mauritanie qui a coûté la vie à au moins 62 Gambiens, les survivants et leurs familles continuent leur lutte pour se relever, aujourd’hui avec la pandémie de COVID-19 en toile de fond. En partenariat avec les autorités sanitaires et les dirigeants communautaires, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé un projet de fabrication de savon faisant participer 20 rescapés du naufrage. Ce projet aide non seulement dans la lutte contre le virus mais aussi dans la promotion de la santé mentale et du soutien psychosocial communautaires (SMSPS) parmi les survivants.