Journée mondiale du sida

La Journée mondiale de lutte contre le sida est organisée chaque année le 1er décembre afin de sensibiliser à l'importance d'apporter un soutien aux personnes vivant avec le VIH/sida et de rendre hommage à celles et ceux qui ont perdu la vie à cause de celui-ci. En 2020, la pandémie de COVID-19 a montré les liens étroits qui existent entre la santé et d’autres questions fondamentales comme la réduction des inégalités, les droits humains, l’égalité entre les sexes, la protection sociale et la croissance économique.  C'est pourquoi, le thème qui a été choisi cette année est « Solidarité mondiale et responsabilité partagée ».

 

 

La COVID-19 nous montre que personne n’est protégé d’une pandémie tant que tout le monde ne l’est pas.
Photo :ONUSIDA
Une scène lors d'un festival de la jeunesse dans les îles Salomon, qui envoie un message fort : « Plus de violence contre les femmes et les filles ».

Il faut mettre fin à la violence sexiste, une fois pour toutes, exhorte l'ONU à l'occasion de la Journée internationale

25 novembre 2020 — Dans le cadre de la commémoration ce mercredi de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, les Nations Unies ont appelé les gouvernements...

Conférence sur l’Afghanistan à Genève : le chef de l’ONU appelle à un cessez-le-feu et à une paix inclusive

24 novembre 2020 — Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé mardi à un « cessez-le-feu immédiat » en Afghanistan afin de créer un environnement propice aux négociations...

Climat : concentration record de CO2 en dépit des confinements liés à la Covid-19 (OMM)

23 novembre 2020 — Le ralentissement industriel dû à la pandémie de Covid-19 n’a pas permis de freiner la hausse record des concentrations de dyoxide de carbone, le principal gaz à effet de serre...

Objectifs de développement durable

17 objectifs pour transformer le monde

Les objectifs de développement durable sont un plan d’action pour que tous les pays – pauvres, riches ou à revenus moyens – puissent prospérer en protégeant la planète et vivre en paix. 

La campagne Agissons (ActNow) est un appel des Nations Unies à une action citoyenne contre les changements climatiques et pour la durabilité. En changeant nos habitudes et en faisant des choix qui ont moins d'effets néfastes sur l'environnement, nous avons le pouvoir de lutter contre les changements climatiques et de construire un monde plus durable.

Logo de la décennie d'action

Alors qu’il ne reste que 10 ans avant l’échéance de 2030, des efforts audacieux sont fournis à travers le monde pour concrétiser le Programme de développement durable en mobilisant davantage les gouvernements et les entreprises, et en appelant tous les peuples à s’approprier les objectifs mondiaux.

Des enfants tiennent des livres dans les mains

Le Club du livre a pour objectif d’utiliser la lecture comme moyen d’encourager les enfants de 6 à 12 ans à interagir avec les principes des objectifs de développement durable (ODD) au moyen d’une liste de lecture de livres du monde entier en rapport avec chacun des 17 objectifs en question.

Logo de l'objectif 2
 
Objectif 2 : Faim « Zéro »

Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

À la une

Actualités, événements et reportages au cœur des activités de l’ONU et celles de ses fonds, programmes ou institutions spécialisées.

Un matin brumeux dans le village de Pingjum, situé dans la province de Frise, au nord des Pays-Bas.

Des niveaux de dioxyde de carbone toujours records malgré le confinement dû à la COVID-19

Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), le ralentissement industriel dû à la pandémie de COVID-19 n’a pas permis de freiner l’augmentation record des niveaux de gaz à effet de serre, lesquels emprisonnent la chaleur dans l’atmosphère, font monter les températures et intensifient les conditions météorologiques extrêmes, la fonte des glaces, l’élévation du niveau de la mer et l’acidification des océans. Le confinement a causé une réduction des émissions de nombreux polluants et de gaz à effet de serre tels que le dioxyde de carbone. Néanmoins, pour ce qui concerne les concentrations de CO2, les répercussions ne dépassent pas les fluctuations habituelles observées d’une année sur l’autre. 

Une femme avec un masque porte un bébé dans ses bras.

Plan en six points pour protéger nos enfants

Face à la crise de la COVID-19, les gouvernements du monde entier ont mobilisé des milliards de dollars pour sauver leurs économies. Pourtant, si nous n’agissons pas, nous nous exposons à une autre perte dévastatrice : celle d’une génération d’enfants, souligne l'UNICEF. Les progrès vers la réalisation des objectifs de développement durable régressent et les enfants continuent d'en payer le prix fort. Un plan en six points propose un ensemble de mesures concrètes pour rassembler le monde entier autour d’une cause commune : la réalisation de tous les objectifs de développement durable et la mise en œuvre de la Convention relative aux droits de l'enfant.

Visuel de la campagne avec le slogan : « Orangez le monde : Financez, intervenez, prévenez, collectez ! »

16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre

La campagne Tous UNiS, d’ici à 2030, pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes du Secrétaire général des Nations Unies marque les jours d’activisme contre la violence faite aux femmes (du 25 novembre au 10 décembre 2020) sur le thème global « Orangez le monde : Financez, intervenez, prévenez, collectez !  ». La campagne Génération Égalité d’ONU Femmes est en train d’amplifier l’appel lancé en faveur d’une action mondiale qui vise à combler les manques en matière de financement, d’assurer la fourniture des services essentiels aux survivantes de la violence pendant la crise de la COVID-19, de concentrer les efforts sur la prévention et de recueillir des données qui sont capables d’améliorer des services d’aide vitale aux femmes et aux filles.

 

Protection en ligne des enfants

Ces lignes directrices de l’Union internationale des télécommunications (UIT) permettent d'instaurer un environnement en ligne sécurisé pour les enfants et les jeunes.

 

Le défi de l’hôtellerie

Trente idées et projets visant à accélérer le redressement du secteur du tourisme post-COVID-19 ont été sélectionnés par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

 

Six « films porteurs d’espoir » pour contrer l’incertitude

Découvrez cette liste de films établie notamment par Kristin Davis, Ambassadrice de bonne volonté de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) !

L'efficacité des ressources face au changement climatique

Ce rapport du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) présente des stratégies efficaces d'utilisation des matières premières pour un avenir à faibles émissions de carbone.

Gros plan sur le visage d’une femme derrière un rideau

Des voix étouffées au Nigéria

Dans le cadre des 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre (du 25 novembre au 10 décembre), le Fonds des Nations pour la population (UNFPA) a travaillé avec l’artiste Etinosa Yvonne, originaire du Nigéria pour produire ce récit interactif, qui s’inscrit dans le prolongement du projet multimédia de l'artiste-photographe intitulé « It’s All In My Head ». Ce récit documentaire explore les mécanismes d’adaptation des survivantes à des conflits violents au Nigéria.

 

Un amas de déchets électroniques.

Mettre en place une économie circulaire pour les équipements TIC

Les déchets d'équipements électriques et électroniques désignent presque tous les appareils à usage domestique ou professionnel mis au rebut qui comprennent des composants ou circuits électriques et fonctionnent avec une batterie ou une alimentation électrique. Ils représentent un défi croissant, qui va de pair avec la croissance du secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC). Il existe un objectif mondial relatif aux déchets d’équipements électriques et électroniques​ pour 2023, explique l'Union internationale des télécommunications (UIT). 

 

Bakr, un réfugié syrien âgé de 13 ans.

2020 pourrait connaître le nombre de réinstallations le plus faible de l’histoire récente

L’année 2020 sera le théâtre de l’un des niveaux les plus bas jamais observés en termes de réinstallation de réfugiés, alerte l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). « Nous sommes confrontés à un niveau décevant en termes d’opportunités pour la réinstallation – avec un quota de moins de 50 000 places pour toute l’année 2020. Ce nombre a également été affecté par la pandémie de COVID-19 qui a retardé les départs et mis sur pause les programmes de réinstallation gérés par certains Etats », a déclaré Gillian Triggs, Haut Commissaire assistante du HCR chargée de la protection internationale.

 

Gros plan sur une pièce d'antiquités

Trafiquants d’art, trafiquants d’âme

50 ans après son adoption, la Convention de l’UNESCO sur le trafic illicite des biens culturels est toujours l’instrument majeur pour endiguer ce fléau. En un demi-siècle, la lutte contre ce commerce souterrain s’est intensifiée, et la prise de conscience du préjudice moral que constituent les pillages a progressé. Mais l’engouement pour des objets dont le prix s’est envolé, la modération des sanctions et la vulnérabilité des sites se trouvant dans les zones de conflit sont autant de défis à relever pour faire reculer le trafic de ce que certains désignent comme « les antiquités de sang ».

 

Notre action

En vertu des pouvoirs que lui confère sa Charte fondatrice, l'Organisation des Nations Unies peut agir sur les problèmes auxquels l'humanité est confrontée au 21e siècle, notamment :

Organes principaux

Les organes principaux de l’ONU, établis lors sa création en 1945, sont l'Assemblée générale, le Conseil de sécurité, le Conseil économique et social, le Conseil de tutelle, la Cour internationale de Justice et le Secrétariat.

L’Assemblée générale est composée de la totalité des 193 Membres de l’ONU. Elle constitue une instance de négociations multilatérales unique pour l’ensemble des questions internationales. Chaque État Membre y dispose d’une voix.

La Charte des Nations Unies confère au Conseil de sécurité, composé de 15 membres, la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Aux termes de la Charte, tous les États Membres sont tenus d’appliquer les décisions du Conseil.

Placé au cœur du système des Nations Unies, le Conseil économique et social (ECOSOC) promeut les trois dimensions – économique, sociale et environnementale – du développement durable.

Le Conseil de tutelle a été institué par la Charte des Nations Unies pour assurer la surveillance à l’échelon international des territoires sous tutelle et garantir que les mesures appropriées étaient prises pour préparer ces territoires à l’autonomie ou à l’indépendance.

La Cour internationale de Justice (CIJ) est l’organe judiciaire principal de l’Organisation des Nations Unies. Son siège est situé à La Haye, aux Pays-Bas. Elle règle notamment les différends d’ordre juridique qui lui sont soumis par les États.

Le Secrétariat de l’ONU comprend le Secrétaire général, ainsi que des départements et des bureaux ayant chacun des responsabilités et des expertises précises pour assurer au quotidien la cohésion des travaux de l'Organisation.

Pour comprendre

Les changements climatiques sont la question déterminante de notre époque et nous sommes à un moment décisif. Sans action immédiate, il sera beaucoup plus difficile et coûteux de s’adapter aux conséquences futures de ces changements.      

Les femmes et les filles représentent la moitié de la population mondiale et donc la moitié de son potentiel. L’égalité des sexes, en plus d’être un droit humain fondamental, est essentielle à la mise en place de sociétés pacifiques dotées d’un plein potentiel humain et d’un développement durable. 

FR UN Secretary-General António Guterres is greeted on his visit to the Central African Republic

Les taux de pauvreté dans le monde ont certes diminué de moitié depuis 2000, mais dans certaines régions en développement, une personne sur dix vit encore avec moins de 1,90 dollar par jour (le seuil de pauvreté fixé internationalement).

Des fillettes sourient devant l’objectif.

Le 75e anniversaire de l’ONU sera célébré en 2020 par un vaste débat inclusif à l’échelle mondiale. L'objectif est d’atteindre le plus grand nombre de personnes, d’entendre vos espoirs et vos craintes et d’apprendre de vos expériences, mais aussi de susciter vos réflexions et actions. Votre voix compte. Participez à la conversation ! #UN75

Multimédia

Contenu vidéo et audio provenant des Nations Unies, de ses agences, fonds et programmes à travers le monde.

Chaque jour, des personnes meurent d'infections qui ne peuvent plus être traitées. Notre utilisation abusive d'antibiotiques et d'autres antimicrobiens a conduit à une augmentation des microbes résistants aux médicaments conçus pour les tuer. Plus nous utilisons d'antimicrobiens, plus la menace de résistance aux antimicrobiens augmente. La FAO nous guide contre la propagation de la résistance aux antimicrobiens.

Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route 2020

Le 15 novembre 2020, l’Organisation mondiale de la Santé célèbre la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route. Cette vidéo montre qu’il faut se souvenir des personnes décédées, soutenir celles qui ont survécu et prendre des mesures pour sauver des vies sur les routes partout dans le monde.

Violences sexuelles en temps de conflit : le témoignage de Grace

Grace, 17 ans, a vu sa vie basculer le jour où elle a été violée par des hommes armés, dans l'est de la République démocratique du Congo. Elle témoigne aujourd'hui pour briser le silence autour des violences sexuelles dont sont victimes les filles et les femmes en Ituri. #GénérationÉgalité

Podcast

Silhouette d'une forêt au milieu du brouillard

Mieux reconstruire après la COVID-19 avec l’aide des forêts

La pandémie de COVID-19 a ajouté une urgence supplémentaire aux problèmes mondiaux actuels tels que le changement climatique, la perte de biodiversité et les inégalités. De nombreux experts ont souligné l’importance de non seulement renforcer les systèmes sanitaires et les économies mais aussi de rendre les écosystèmes plus résilients. Les forêts et les communautés forestières ont également été fortement impactées par la pandémie. Néanmoins, bien que fragilisé, le secteur peut également contribuer aux efforts de relance après la pandémie en fournissant par exemple des moyens d’existence aux communautés rurales et en soutenant les marchés locaux. Sheila Wertz- Kanounnikoff, experte en gestion des ressources forestières, explique pourquoi le secteur doit jouer un rôle clé dans les stratégies de réponse face à la COVID-19.

Plus de podcasts

L'ONU en images

Découvrez en images l’action de l’Organisation des Nations Unies et celle de ses fonds, programmes et institutions spécialisées

Adama, une jeune migrante, assise dans un camp de fortune à 8k du Mali
Photo :UNOCHA/Michele Cattani

La violence, l'insécurité et les conditions climatiques extrêmes affectent des millions de personnes dans le Sahel central, dans l'une des crises dont la croissance est la plus rapide au monde. Plus de 13 millions de personnes - dont 7 millions d'enfants - ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence, et la pandémie de COVID-19 n’a fait qu’aggraver la situation. Au Mali, Adama fait partie des 300 ménages peuls ayant fui leurs maisons à Tessit, près d'Ansongo, en raison du conflit en cours, et qui se sont retrouvés dans ce camp informel de Bagoundié.

Un jeune garçon sourit à la caméra alors qu'il mange son petit déjeuner.
Photo :PAM/Ana Buitron

Un jeune migrant mange dans une cantine gérée par les Sœurs Salésiennes à Ibarra, en Équateur. Les restrictions mises en place dans plus de 220 pays pour contenir la propagation de la COVID-19 ont eu un fort impact sur la mobilité de 164 millions de personnes, migrantes et déplacées, qui ne peuvent plus par conséquent générer les revenus nécessaires pour se procurer de la nourriture. Or, la sécurité alimentaire est étroitement liée aux déplacements, et cela poussera encore plus de gens à quitter leur région ou leur pays quand cela sera à nouveau possible pour subvenir à leurs besoins.

Somaya Faruqi, 17 ans, tourne l’interrupteur et ajuste un bouton d'un appareil
Photo :Omid Fazel/Brian Sokol

Lorsque le premier cas de COVID-19 a été signalé dans la province d’Herat, en Afghanistan, Somaya et son équipe de robotique entièrement composée de filles se sont mises à travailler sur la conception d’un ventilateur à faible coût afin de traiter des patients atteints du coronavirus. Malgré le manque de matériel et d’autres difficultés liées au confinement, Somaya et son équipe ont réussi à produire prototype léger et facile à transporter, pour une fraction du coût des ventilateurs traditionnels. Celui-ci sera présenté au Ministère de la santé publique et pourrait être utilisé dans des situations d’urgence. Découvrez le parcours de cinq autres jeunes femmes qui jouent depuis longtemps un rôle de premier plan en faveur du progrès.

Mosaïque de photos issues de la campagne Tous UNiS de ONU Femmes
Photo :ONU Femmes

Globalement, 243 millions de femmes et de filles avaient été victimes d’abus sexuels commis par un partenaire intime au cours des 12 mois précédents. Pendant la pandémie de COVID-19, avec ses mesures de confinement, la violence à l’égard des femmes s’est amplifiée, celles-ci étant contraintes de rester à leur domicile. La campagne Tous UNiS de ONU Femmes lance cette année un appel en faveur d’une action mondiale visant à combler les manques en matière de financement pour la fourniture des services essentiels aux survivantes de la violence pendant la crise sanitaire.