COVID-19 : de la riposte au relèvement, les principaux fonds mobilisés par l’ONU

La pandémie de COVID-19 nécessite une riposte soutenue dans la durée. Pour les Nations Unies, il s‘agit non seulement de répondre aux besoins immédiats de santé et d’appuyer les efforts des pays les plus vulnérables, mais aussi d’atténuer l’impact socioéconomique de cette crise pour préparer le relèvement. Un triple enjeu qui exige de mobiliser les ressources adéquates. L’ONU et ses différentes entités s’emploient à réunir les moyens d’une action multilatérale coordonnée au travers de trois principaux plans et appels. 

Un bébé dans les bras de sa maman va recevoir un vaccin en Côte d'Ivoire.
Photo :UNICEF/UNI316687/Dejongh
Un garçon de 11 ans se rafraichit de la chaleur estivale en jouant dans une fontaine dans un quartier historique de la ville de Samarkand, en Ouzbékistan. (archive

Covid-19 et canicule : l’ONU alerte sur les risques sanitaires cet été

26 mai 2020 — L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a alerté mardi sur les risques sanitaires que pose le double défi de la canicule prévue cet été et de la pandémie de Covid-19, et appelé...

Journée de l’Afrique : l’ONU appelle au respect des pratiques démocratiques sur fond de Covid-19

25 mai 2020 — A l’occasion de la Journée de l’Afrique, le chef de l’ONU a réaffirmé son entière solidarité avec les populations et les gouvernements d’Afrique dans la lutte contre la Covid-19,...

Afghanistan : l’ONU salue l’annonce d’un cessez-le-feu pour la fin du ramadan

24 mai 2020 — Les Nations Unies ont salué l’annonce par le gouvernement afghan et les talibans d’un cessez-le-feu de trois jours.

Objectifs de développement durable

17 objectifs pour transformer le monde

Les objectifs de développement durable sont un plan d’action pour que tous les pays – pauvres, riches ou à revenus moyens – puissent prospérer en protégeant la planète et vivre en paix. 

Logo de la décennie d'action

Alors qu’il ne reste que 10 ans avant l’échéance de 2030, des efforts audacieux sont fournis à travers le monde pour concrétiser le Programme de développement durable en mobilisant davantage les gouvernements et les entreprises, et en appelant tous les peuples à s’approprier les objectifs mondiaux.

Des enfants tiennent des livres dans les mains

Le Club du livre a pour objectif d’utiliser la lecture comme moyen d’encourager les enfants de 6 à 12 ans à interagir avec les principes des objectifs de développement durable (ODD) au moyen d’une liste de lecture de livres du monde entier en rapport avec chacun des 17 objectifs en question.

ActNow est l’appel international des Nations Unies à l’action de chacun pour le climat. ActNow souligne l’impact qu’une action collective peut avoir à un moment aussi crucial dans l’histoire de notre planète. Plus le nombre de personnes impliquées sera important, plus l’impact sera grand.

Objectif 10 Inégalités réduites
 
Objectif 10 : Inégalités réduites

Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre

À la une

Actualités, événements et reportages au cœur des activités de l’ONU et celles de ses fonds, programmes ou institutions spécialisées.

Le Siège de l'OMS, à Genève en Suisse

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l'Assemblée mondiale de la Santé : ce qu’il faut ‎savoir

Dans un effort inédit, le monde est aujourd’hui uni autour d’un même objectif : vaincre une maladie de COVID-19, qui menace la santé et le bien-être de tous les habitants de notre planète. La situation appelle une riposte mondiale rapide, coordonnée et fondée sur des données factuelles. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) supervise cette action et les efforts déployés pour protéger chaque personne, partout dans le monde. Voici comment mieux comprendre l’OMS, son rôle central dans la lutte ‎contre la COVID-19, et la première Assemblée mondiale de la Santé virtuelle de l’histoire.

Une femme porte un masque et une chasuble de protection bleue.

Seule une action rapide de grande envergure permettra de sauver des vies et de préparer la reconstruction

Le Groupe de la Banque mondiale est mobilisé pour faire tout ce qui est en son pouvoir pour aider les pays à affronter l’urgence sanitaire liée à la COVID-19, contenir au mieux les pertes économiques et commencer à planifier leur redressement sur le long terme. Grâce à un mécanisme de financement accéléré, il accompagne d’ores et déjà plus de 60 pays clients dans l’organisation de leur riposte.  À travers une combinaison de nouveaux projets, la restructuration de projets existants et leurs volets d’urgence et le déploiement d'instruments de financement en cas de catastrophe, le Groupe peut intervenir dans 100 pays d’ici la fin du mois de mai.

António Guterres, le neuvième Secrétaire général de l’ONU

Lancement d'une Note de synthèse sur les conséquences de la COVID-19 pour l'Afrique

Alors que le COVID-19 se propage sur le continent, l’Afrique a rapidement réagi face à la pandémie et, à ce jour, le nombre de cas signalés est plus faible que ce que l’on craignait. Malgré cela, l’enjeu reste de taille. Ces dernières années, les pays Africains ont fait beaucoup pour améliorer le bien-être des peuples du continent. La croissance économique a été forte. La révolution numérique s’est installée. Une zone de libre-échange a été décidée. Le 20 mai, le Secrétaire générale de l'ONU, António Guterres, a présenté une Note de synthèse qui met en évidence une série de problèmes urgents. « Il faut impérativement faire preuve de solidarité mondiale avec l’Afrique », a-t-il dit.

Le thé : un amour qui résiste au temps

Célébrons cette boisson populaire qui est importante pour les agriculteurs, le développement et la culture! Le thé est la boisson la plus souvent consommée dans le monde après l'eau.

COVID-19 : l'ONU lance l'initiative « Vérifié » pour lutter contre la désinformation

Une nouvelle initiative des Nations Unies vise à repousser la vague de mensonges et de haine qui s'est élevée parallèlement à la pandémie de COVID-19. 

Mobiliser les volontaires en situation de crise sanitaire

Le Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) a mis en œuvre des mesures envers ses 6 000 Volontaires actuellement déployés aux côtés de plus 50 entités de l’ONU partenaires dans le monde entier.

La confiance est la nouvelle monnaie

Sans un secteur du tourisme fort et vital, ce sont des millions de petites entreprises et d’emplois qui sont menacés. Pour l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), il est impératif de remettre le monde en marche, dès qu’il sera sûr de le faire. 

Deux enfants réfugiés au Brésil

Les réfugiés autochtones confrontés à la pandémie de COVID-19 en Amérique latine

Alors que la pandémie de coronavirus se propage en Amérique latine, le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, avertit que de nombreuses communautés autochtones déracinées sont désormais dangereusement exposées et en danger.

Une homme masque aide une femme assise dans la rue.

Coronavirus versus inégalités

Même lorsque la pandémie de COVID-19 aura cessé, l’ensemble de la population mondiale continuera à en ressentir les effets pendant des années, même si le prix à payer sera très différent selon les situations, explique le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Une femme portant un masque tient une échoppe sur un marché.

Combler les lacunes de la protection sociale pour prévenir de futures crises

La crise de la COVID-19  a révélé des lacunes désastreuses dans la couverture de protection sociale des pays en développement, et la reprise ne sera durable que s’ils parviennent à convertir leurs mesures ponctuelles de réponse à la crise en systèmes de protection sociale complets, selon l’Organisation internationale du Travail (OIT).

Oralia est l’une des premières femmes de sa communauté autochtone à participer à un projet d'apiculture entièrement féminin.

De A à Z, les questions thématiques des Nations Unies

L'Organisation des Nations Unies est la principale assemblée où se traitent des questions qui transcendent les frontières nationales : population, climat, enfance, santé mais aussi droits humains et égalités entre les sexes, entre autres. Découvrez-les par ordre alphabétique !

Notre action

En vertu des pouvoirs que lui confère sa Charte fondatrice, l'Organisation des Nations Unies peut agir sur les problèmes auxquels l'humanité est confrontée au 21e siècle, notamment :

Organes principaux

Les organes principaux de l’ONU, établis lors sa création en 1945, sont l'Assemblée générale, le Conseil de sécurité, le Conseil économique et social, le Conseil de tutelle, la Cour internationale de Justice et le Secrétariat.

L’Assemblée générale est composée de la totalité des 193 Membres de l’ONU. Elle constitue une instance de négociations multilatérales unique pour l’ensemble des questions internationales. Chaque État Membre y dispose d’une voix.

La Charte des Nations Unies confère au Conseil de sécurité, composé de 15 membres, la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Aux termes de la Charte, tous les États Membres sont tenus d’appliquer les décisions du Conseil.

Placé au cœur du système des Nations Unies, le Conseil économique et social (ECOSOC) promeut les trois dimensions – économique, sociale et environnementale – du développement durable.

Le Conseil de tutelle a été institué par la Charte des Nations Unies pour assurer la surveillance à l’échelon international des territoires sous tutelle et garantir que les mesures appropriées étaient prises pour préparer ces territoires à l’autonomie ou à l’indépendance.

La Cour internationale de Justice (CIJ) est l’organe judiciaire principal de l’Organisation des Nations Unies. Son siège est situé à La Haye, aux Pays-Bas. Elle règle notamment les différends d’ordre juridique qui lui sont soumis par les États.

Le Secrétariat de l’ONU comprend le Secrétaire général, ainsi que des départements et des bureaux ayant chacun des responsabilités et des expertises précises pour assurer au quotidien la cohésion des travaux de l'Organisation.

Pour comprendre

Les changements climatiques sont la question déterminante de notre époque et nous sommes à un moment décisif. Sans action immédiate, il sera beaucoup plus difficile et coûteux de s’adapter aux conséquences futures de ces changements.      

Les femmes et les filles représentent la moitié de la population mondiale et donc la moitié de son potentiel. L’égalité des sexes, en plus d’être un droit humain fondamental, est essentielle à la mise en place de sociétés pacifiques dotées d’un plein potentiel humain et d’un développement durable. 

FR UN Secretary-General António Guterres is greeted on his visit to the Central African Republic

Les taux de pauvreté dans le monde ont certes diminué de moitié depuis 2000, mais dans certaines régions en développement, une personne sur dix vit encore avec moins de 1,90 dollar par jour (le seuil de pauvreté fixé internationalement).

Des fillettes sourient devant l’objectif.

Le 75e anniversaire de l’ONU sera célébré en 2020 par un vaste débat inclusif à l’échelle mondiale. L'objectif est d’atteindre le plus grand nombre de personnes, d’entendre vos espoirs et vos craintes et d’apprendre de vos expériences, mais aussi de susciter vos réflexions et actions. Votre voix compte. Participez à la conversation ! #UN75

Le saviez-vous ?

En tant qu’organisation à la portée universelle, l’ONU est le lieu où se traitent des questions qui transcendent les frontières nationales et qui ne peuvent pas être résolues de manière individuelle par un seul pays.

Multimédia

Contenu vidéo et audio provenant des Nations Unies, de ses agences, fonds et programmes à travers le monde.

Une riposte mondiale à une pandémie mondiale

L’OMS rassemble par-delà les frontières pour accélérer la mise au point de tests, de traitements et d’un vaccin contre la COVID-19, tout en continuant de travailler pour promouvoir la santé et servir les plus vulnérables.

Eduquez vos enfants aux médias et à l’information

Vous êtes parents ? Profitez du confinement pour apprendre à votre enfant à identifier les contenus mensongers et les rumeurs.

Podcast

Photo du musée du Louvre à Paris, France.

L'avenir des musées après la COVID-19

Plus de 90% des musées partout dans le monde ont été fermés à cause de l’actuelle pandémie de COVID-19. Ces fermetures, bien que nécessaires, entrainent des conséquences considérables sur le plan financier et fonctionnel, exacerbant les inégalités et suscitant des préoccupations auprès de l’UNESCO et du Conseil international des musées. Explorez avec Ernesto Ottone, sous-directeur général de la culture à l’UNESCO, le rôle fondamental que jouent les musées dans nos sociétés et le futur qui les attend dans l’après COVID-19.

Plus de podcasts

L'ONU en images

Découvrez en images l’action de l’Organisation des Nations Unies et celle de ses fonds, programmes et institutions spécialisées

Falisoa prend de l'eau d’une des bornes fontaines à Androka Vao, au Madagascar, entourée des femmes du village..
Photo :UNICEF

Falisoa est institutrice mais aussi responsable de la gestion d’une des bornes fontaines dans le village d’Androka Vao, dans le Grand sud de Madagascar, où d’autres femmes du village viennent chercher l’eau sous sa supervision. Elle participe au projet « Apporteurs d’eau », mis en place par le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) afin d’améliorer l’accès à l’eau dans les villages du Madagascar. Alors que la Covid-19 a déjà contaminé 300 personnes dans le pays, un bon approvisionnement en eau est fondamental.

Des fonctionaires de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et 1 400 migrants nigériens bloqués, après leur retour du Burkina Faso, assis en cercle sur le sol.
Photo :OIM/Monica Chiriac

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a aidé 1 400 migrants nigériens bloqués, après leur retour du Burkina Faso le week-end dernier grâce à l’Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants. Il s’agit principalement de mineurs qui ont fui les violences du mois dernier dans le district sud du Burkina Faso. Le gouvernement du Niger a accepté d’ouvrir ses frontières pour faciliter leur retour volontaire et a demandé à l’OIM d’accueillir ses ressortissants sur un site humanitaire où ils resteront obligatoirement en quarantaine pendant 14 jours.

Un bébé est examiné dans un centre de santé au Soudan du Sud.
Photo :UNICEF

Au Soudan du Sud, les services sociaux essentiels ont été gravement perturbés par des années de conflits. Environ 4,1 millions d’enfants ont besoin d’une aide humanitaire, dont 1,3 million d’enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition aiguë en 2020, d’après les estimations. Malgré la menace de la COVID-19, il est capital de continuer à assurer les services élémentaires et de veiller à ce que les enfants ne meurent pas de maladies que nous savons traiter, tout en prenant les précautions nécessaires pour éviter la propagation du virus.

Le Bécasseau spatule est un petit échassier migrateur qui se reproduit dans le nord-est de la Russie et hiverne en Asie du Sud et du Sud-Est.
Photo :PNUD/Thaïlande

Au cours des 50 dernières années, nous avons perdu plus de 60% des populations animales et, si ne nous ne faisons rien, nous risquons d’en perdre 1 million de plus, comme ce Bécasseau spatule, un petit échassier migrateur et en danger critique d’extinction. La propagation rapide du nouveau coronavirus, qui se serait transmis des animaux sauvages aux humains en raison de la perturbation des écosystèmes naturels, souligne l'urgence de lutter contre la perte de biodiversité.