OHCHR

Maftuna Mavlyanova walks as people around her clap.

Dans les régions d’Och et de Djalal-Abad, au Kirghizistan, un programme de stages conçu par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) a permis d’élargir les possibilités d’accès à la fonction publique pour les minorités ethniques, les femmes et les personnes handicapées.

Two human rights officers sit on cots listening to a woman, who has a cat on her lap.

Nataliia, une spécialiste des droits de l'homme au sein de la Mission de surveillance des droits de l'homme des Nations Unies en Ukraine recueille auprès des personnes délacées des informations de première main sur les allégations d'atteintes aux droits humains internationaux et de violations du droit humanitaire résultant de l'attaque armée de la Fédération de Russie contre l'Ukraine.

group of women

Le centre médical Karibuni Wa Mama (Bienvenue aux mères) aide de nombreux survivants à guérir de nombreuses blessures, physiques et psychologiques, et va encore plus loin dans la guérison des survivants. Le centre est géré par l'ONG Solidarité féminine pour la paix et le développement intégral (SOFEPADI), fondée il y a 20 ans par 24 femmes à Bunia, République démocratique du Congo pour faire campagne pour la paix et promouvoir l'autonomisation des femmes et les droits humains.

A group of young people around LGBTIQ+ flags and symbols

Les jeunes nous conduisent vers un monde sans peur. Ensemble, les jeunes se battent pour un monde sans pauvreté, racisme, sexisme ou discrimination contre les personnes handicapées et contre toute forme de violence, d’inégalité ou de discrimination. Pour les jeunes LGBTIQ+, plus susceptibles d’être confronté(e)s aux discriminations, il s’agit d’une lutte pour leur survie. Avec beaucoup de courage et de résilience, les jeunes personnes LGBTIQ+ œuvrent au changement, se battent pour un avenir sûr et respectueux où notre belle diversité humaine est valorisée. Ensemble, nous pouvons faire de cet avenir une réalité : avec la #JeunesseEnAvant, tout est possible !

Illustration of people: two women holding hands, two people talking and holding a rainbow flag, one person walking alone.

Chaque être humain mérite la liberté d'être simplement lui-même, sans être confronté à la violence et à la discrimination. Rejoignez l'OIM et le HCDH pour créer un avenir sans préjugés pour les migrants.

Beach full of trash

« L’eau est l’élément vital de l’être humain et la source de vie sur terre », a déclaré le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits de l’homme et l’environnement, David E. Boyd, lors de la présentation de son dernier rapport au Conseil des droits de l’homme à Genève, en Suisse. Ce rapport décrit les causes et les conséquences de la crise mondiale de l’eau et centre son attention sur les effets négatifs qu’ont la pollution de l’eau, la pénurie d’eau et les catastrophes liées à l’eau sur l’exercice de nombreux droits de l’homme, notamment les droits à la vie, à la santé, à l’eau, à l’assainissement, à l’alimentation, à un environnement sain, à un niveau de vie suffisant, au développement, à la culture, ainsi que sur l’exercice des droits de l’enfant.

 

 

À l’occasion de la Journée des droits de l’homme ce 10 décembre, les Nations Unies ont appelé à « agir ensemble » pour mettre les droits humains au premier plan de la lutte contre la pandémie de COVID-19 et pour reconstruire le monde en mieux.

A hand holds a beaker against a periodic chart of elements.

Les découvertes et les avancées scientifiques doivent être partagées. Tel est le sens de la Déclaration en faveur de la « science ouverte » signée conjointement le 27 octobre par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH). L’épidémie de COVID-19 démontre le besoin urgent de renforcer la coopération scientifique et de garantir le droit fondamental à l'accès universel au progrès scientifique et à ses applications.

 

Statue of three kids sitting down looking down at their mobile phones.

Les recommandations de la Coalition des villes pour les droits numériques peuvent orienter les responsables dans leur utilisation des technologies face à des crises comme la COVID-19.

Gabriela Gorjón

Le Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) au Mexique travaille sans relâche pour fournir des informations fiables et précises sur le virus, les mesures d'urgence et les problèmes liés aux droits de l'homme qui en découlent. Gabriela Gorjón, fonctionnaire de l'information pour le Bureau, aide à créer des campagnes d'information interrégionales durant la pandémie de COVID-19, en faisant la distinction entre les faits et la fiction.