Santé

medical worker soaps her hands

L'hygiène des mains est plus importante que jamais, alors que le monde se bat pour endiguer la pandémie de COVID-19. À l'occasion de la Journée mondiale de l'hygiène des mains 2021, l'Organisation mondiale de la Santé appelle les travailleurs et les établissements de santé à prendre soin de l'hygiène des mains lorsqu'ils s'occupent des patients. L’hygiène des mains est essentielle pour toutes les interventions, qu’il s’agisse de placer un dispositif invasif, de prendre en charge une plaie chirurgicale ou d’administrer une injection. Vous aussi, vous pouvez participer à la campagne « Sauvez des vies: lavez-vous les mains ! » pour soutenir l'hygiène des mains dans le monde entier.

Romain Grosjean in his competition uniform

Romain Grosjean, pilote de course professionnel franco-suisse, annonce son soutien à la Fondation pour l’OMS, un organisme indépendant qui octroie des subventions à l’appui du travail de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

a child receiving a vaccine

Alors que les services de vaccination se remettent peu à peu des perturbations causées par la COVID-19, des millions d'enfants restent exposés à des maladies mortelles, ont averti l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), l'UNICEF et Gavi, l'Alliance du Vaccin, à l'occasion de la Semaine mondiale de la vaccination. Les trois organisations ont souligné qu’il était urgent de renouveler l’engagement de la communauté mondiale pour améliorer l'accès à la vaccination et son acceptation.

 

Greta Thunberg

Greta Thunberg, la militante écologiste engagée dans l’action climatique, se joint à l’appel lancé par l’OMS en faveur de l’équité vaccinale. La Fondation Greta Thunberg fera un don de 100 000 euros pour soutenir l’équité vaccinale.

 

woman showing peace sign after getting vaccine

En cette Semaine mondiale de la vaccination (23-30 avril 2021), joignez-vous à l'UNICEF pour monter que les vaccins sont efficaces : #LesVaccinsÇaMarche.

 

 

A goalkeeper looks up and points his two index fingers towards the sky.

Le gardien de but de l’équipe du Brésil, Alisson Becker, Ambassadeur de bonne volonté de l’Organisation mondiale de la Santé pour la promotion de la santé donne le coup d’envoi d’une nouvelle campagne mondiale d’appel de fonds intitulée « Une bouffée d’oxygène pour la santé » sous l’égide de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de la Fondation pour l’OMS.

 

Afghan health worker

Muhibullah, 28 ans, est un survivant de la tuberculose devenu agent de santé après s’être remis de la maladie. Il s'est donné pour mission d'aider d'autres patients et de sensibiliser sa communauté à la maladie. Se concentrer de nouveau sur l'élimination de la tuberculose d'ici 2030 nécessite des efforts et des investissements importants, explique le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

midwife with patient

La pire crise humanitaire du monde appelle pourtant des mesures extraordinaires. Dans un pays ravagé par le conflit, où seulement la moitié des structures de santé est opérationnelle et où parmi celles-ci, une seule sur cinq propose des soins de santé maternelle, les sages-femmes font de la place chez elles pour y installer des maternités de fortune. 

young woman feeding ducks

Il existe des liens étroits entre la santé des animaux, des personnes, des végétaux et de l’environnement. L’approche « Une seule santé » est une approche intégrée qui prend en compte cette relation fondamentale et vise à ce que les expert.e.s de divers secteurs travaillent ensemble pour s’attaquer aux menaces sanitaires qui pèsent sur les animaux, les humains, les végétaux et l’environnement. L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) promeut cette approche car elle est cruciale pour réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et les objectifs de développement durable (ODD). 

 

cart transporting women

Ambovombe est un district enclavé du sud de Madagascar, où seule la moitié des structures de santé est accessible sur l’année, à cause de routes difficilement praticables. Même lorsqu’on parvient à s’y rendre, le coût du transport est beaucoup trop élevé. Quand la COVID-19 a frappé le pays, de plus en plus de patientes ont cessé de se rendre dans les centres de santé. Pendant cinq mois, deux cliniques mobiles ont couvert plus de 10 000 km pour prodiguer des soins. 

 

Un an après le début de la pandémie de COVID-19, ONU info revient sur les défis posés par le virus et les solutions qu’ont proposé les Nations Unies et leurs partenaires.

 

A woman holds a video camera while kids hold up their arms.

Le Festival du film « Santé pour tous » de l'OMS a attiré près de 1 200 auteurs de courts métrages – amateurs et professionnels – de 110 pays. Quinze de ces courts métrages ont été retenus.

A healthcare worker transfers the vaccine from the vial to a syringe.

La campagne mondiale de vaccination COVID-19 sera la plus importante de l'histoire. L'administration des vaccins COVID-19 présente des défis sans précédent en termes d'échelle, de rapidité et de spécificités, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. En novembre 2020, anticipant la disponibilité de vaccins sûrs et efficaces pour COVID-19, la Banque mondiale, en collaboration avec l'OMS, l'UNICEF, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et GAVI : l'Alliance pour les vaccins, a déployé des évaluations de préparation dans plus de 100 pays à revenu faible ou intermédiaire. 

 

Le Fonds de solidarité pour la COVID-19 achève sa première année et doit réunir 1,96 milliard de dollars pour continuer à répondre à la pandémie en 2021.

 

Alors que certains pays européens ont suspendu ces derniers jours, par mesure de précaution, l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a estimé qu’il n’y a pas de raison d’arrêter à administrer ce sérum.