Accueil ONU

À la une

Abeilles
Journée mondiale des abeilles (20 mai)

La pollinisation est un processus fondamental pour la survie des écosystèmes, essentiel à la production et reproduction de nombreuses plantes cultivées et sauvages. Non seulement les pollinisateurs contribuent directement à la sécurité alimentaire, mais ils constituent aussi des leviers essentiels pour la conservation de la biodiversité. Afin d’attirer l'attention sur leur importante contribution au développement durable et notamment sur les menaces auxquelles ils sont confrontés, les Nations Unies ont désigné le 20 mai Journée mondiale des abeilles

évacuation dans les îles Salomon
Mieux vaut prévenir que guérir

Ils emportent des vies, des maisons et dévastent des communautés un peu partout dans le monde. Au cours des 100 dernières années, 58 tsunamis ont couté la vie à plus de 260 000 personnes, davantage que tout autre catastrophe naturelle. En partenariat avec le Gouvernement du Japon, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) travaille avec près de 100 établissements scolaires dans 18 pays d'Asie-Pacifique depuis 2017 pour évaluer leurs vulnérabilités aux tsunamis, concevoir des procédures d'urgence et des plans d'évacuation, et mener des exercices de sensibilisation et de sécurité.

 

Aubergines
Journée internationale de la diversité biologique (22 mai)

Alors que l’importance de la diversité biologique pour les générations présentes et futures a été mondialement reconnue, certaines activités humaines continuent de réduire le nombre d'espèces vivantes. La Terre a déjà perdu 680 espèces de vertébrés depuis le 16ème siècle et plus de 90% des variétés de cultures ont disparu des champs des agriculteurs au cours des 100 dernières années. Aujourd’hui, 75 % du milieu terrestre reste « sévèrement altéré » par les activités humaines et plus d'un tiers de tous les mammifères marins sont menacés. La Journée internationale de la diversité biologique mettra l’accent cette année sur la biodiversité en tant que fondement de notre alimentation et de notre santé, en rappelant qu’il est crucial de la protéger.  Prenez part aux discussions

COUP DE PROJECTEUR

Domnic Lokinyomo Lobalu et Paulo Amotun Lokoro
Domnic Lokinyomo Lobalu et Paulo Amotun Lokoro

Les athlètes réfugiés Domnic Lokinyomo Lobalu et Paulo Amotun Lokoro sont sortis victorieux de la course du 10 kilomètres sur route à Genève, gagnant respectivement la première et deuxième place.  Ils franchissent ainsi un nouveau pas vers les Jeux olympiques de Tokyo prévus l’année prochaine. Après la participation d’une toute première équipe d’athlètes réfugiés aux Jeux de Rio 2016, le CIO (Comité international olympique) a annoncé en octobre dernier qu'une équipe olympique des athlètes réfugiés participerait aux Jeux de Tokyo 2020.

Système de l'ONU

« De la parole aux actes : le défi de la santé pour tous »
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS)

L’Organisation mondiale de la Santé organise sa deuxième édition de la manifestation « De la parole aux actes : le défi de la santé pour tous », ce dimanche 19 mai 2019 à Genève. Celle-ci célèbre l’importance de la santé et reconnaît le rôle crucial joué par la ville de Genève en tant que centre de la santé mondiale. La manifestation sera ouverte aux personnes de tout âge et de toute capacité et comprendra des parcours de 3 à 8 kilomètres. Venez seul, en famille ou avec une équipe !

L'objectif du mois

ODD - Objectif 16 : Paix, justice et institutions efficaces

Le saviez-vous ?

Pauvreté
Les femmes représentent la majorité des migrants internationaux en Europe et aux Amériques
HumanRightsFR
WaterFR

À voir


L'ONU en images

Des jeunes mauritaniens participent à l'initiative du gouvernement pour la jeunesse et les sports
Yémen
Aleya, une réfugiée rohingya et mère de quatre enfants, bénéficie du soutien d’un programme du PAM ciblant les personnes extrêmement vulnérables à Cox’s Bazar, au Bangladesh.
Le Secrétaire général se rend en Nouvelle-Zélande
Drupal template developed by DPI Web Services Section