Bureau de la Défenseuse des droits des victimes

  • group photo with event banner
    Événement virtuel - « Renforcer la réponse centrée sur les victimes des Nations Unies contre l’exploitation et les atteintes sexuelles à travers les partenariats avec les institutions nationales des droits de l’homme – défis et opportunités »
  • group sitting on steps
    Le Secrétaire général António Guterres et la Défenseuse des droits des victimes Jane Connors en République Centrafricaine.
  • Evénement en ligne, « Les voix du terrain », organisé le 28 octobre 2020
  • three women standing in doorway
    Christine Besong, Défenseuse des droits des victimes sur le terrain en République démocratique du Congo

Ce que nous faisons

 

Le bureau de la Défenseuse des droits des victimes (OVRA) veille à ce que les droits et la dignité des victimes d’actes d’exploitation et atteintes sexuelles commis par le personnel des Nations Unies et personnel apparenté soient au premier plan des efforts de prévention et d’intervention des Nations Unies. Nous travaillons ensemble avec toutes les entités du système onusien pour que les victimes aient accès à l’assistance et au soutien dont elles ont besoin. Nous travaillons aussi en collaboration avec des institutions gouvernementales, la société civile, y compris les organisations nationales, juridiques et de défense des droits humains afin de créer des réseaux de soutien et assurer que les lois locales, entre autres les recours pour les victimes, soient pleinement appliqués.

 

« Ce poste est pour donner une voix aux victimes », raconte Jane Connors

« Tisser le chemin vers l’indépendance » 

Actualité récente

Défenseuse des droits des victimes : les atteintes sexuelles sont un problème pour l’ensemble du système des Nations Unies (contenu en anglais)

14 novembre 2020 – En tant que la toute première Défenseuse des droits des victimes des Nations Unies, Jane Connors doit faire face à une réalité amère : l’exploitation et les atteintes sexuelles (SEA en abrégé) commis par le personnel de l’ONU.

Restituer la dignité aux victimes d’exploitation et d’atteintes sexuelles commis par le personnel des Nations Unies (contenu en anglais)

6 juillet 2020 – les projets soutenus par un fond d’affectation spéciale des Nations Unies en faveur des victimes d’exploitation et d’atteintes sexuelles par les employés de l’ONU, aident les victimes à retrouver leur dignité, à acquérir de nouvelles compétences et à améliorer leurs conditions de vie.

L’ONU concrétise son aide aux victimes d’exploitation et d’abus sexuels

13 mars 2020 — Les Nations Unies ont présenté vendredi le dernier rapport du Secrétaire général sur les dispositions spéciales visant à prévenir l’exploitation et les atteintes sexuelles.