Fonds d’affectation spéciale en faveur des victimes d’exploitation et d’atteintes sexuelles

Pour le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, l'assistance et le soutien aux victimes sont au cœur de notre réponse face aux exploitations et atteintes sexuelles commises par le personnel des Nations Unies.

Le Fonds d’affectation spéciale fournit un soutien financier pour: a) des services spécialisés, qui fournissent l’assistance et le soutien nécessaires aux plaignants, aux victimes et aux enfants nés de l’exploitation et des abus sexuels, notamment des soins médicaux, des services juridiques et des services de soutien psychosocial; b) combler l’absence de services d'assistance et de soutien; c) sensibiliser les communautés; et d) un soutien supplémentaire et une communication renforcée avec les plaignants, les victimes et les enfants nés de l’exploitation et des abus sexuels.
 
À ce jour, quelque 2,5 millions de dollars sont disponibles dans le Fonds d'affectation spéciale grâce aux contributions volontaires de 21 pays ainsi qu'aux paiements retenus aux civils, militaires et policiers contre lesquels des allégations d'exploitation et d'abus sexuels ont été étayées, ce qui représente environ 600,000 dollars. 
 
Les 21 États membres qui ont fait un don au Fonds d'affectation spéciale à ce jour sont (par ordre alphabétique): Albanie, Allemagne, Australie, Bangladesh, Bhoutan, Canada, Chypre, Équateur, Finlande, Inde, Italie, Japon, Luxembourg, Nigéria, Norvège, Ouganda, Pakistan, Portugal, Slovaquie, Sri Lanka et la Suisse.

En savoir plus sur le Fonds d'affectation spéciale