Réunion de haut niveau : Prévention de l'exploitation et de atteintes sexuelles - créer une dynamique de changement

Objectif

  • Le Secrétariat général a convenu d’une Réunion de haut niveau sur la lutte contre l’exploitation et les atteintes sexuelles le 18 septembre 2017 à la salle du Conseil de tutelle de 15 h à 16 h 30. L’événement a servi à montrer clairement, au plus haut niveau politique, que la communauté internationale s’unit pour condamner ce fléau et s’engage à le combattre, en plaçant les droits et la dignité des victimes de l’exploitation et des atteintes sexuelles au cœur des efforts communs.
  • La Défenseure des droits des victimes, récemment nommée, a été ensuite présentée.
  • En 2016, le Secrétariat général a créé un Fonds au profit des victimes de l’exploitation et des atteintes sexuelles. Les États Membres ayant contribué audit Fonds du Secrétaire général ont été reconnus et les autres ont été encouragés à participer.
  • Il a également été rendu hommage aux États Membres qui ont souhaité conclure un contrat de mission avec l’ONU. Il s’agit, grâce à ce contrat de mission, de mettre en évidence les principes communs concernant l’appui à apporter aux opérations de paix des Nations Unies sur le terrain, et de prendre des engagements précis pour prévenir l’exploitation et les atteintes sexuelles.
  • Le Secrétaire général a présenté le cercle de dirigeants pour la prévention et la répression de l’exploitation et des atteintes sexuelles dans les opérations des Nations Unies, qui comprend les Chefs de l’État et le Gouvernement engagés à mettre un terme à l’impunité et renforcer les mesures de prévention de l’exploitation et les atteintes sexuelles lors des missions internationales.