Pacte volontaire

  • Un Pacte volontaire a été proposé par le Secrétaire général à tous les États Membres qui soutiennent les opérations de l'ONU sur le terrain, que leur contribution se situe dans un contexte de maintien de la paix, humanitaire, de développement ou autre, et qu’il implique le personnel en uniforme ou en civil, les personnes travaillant directement au sein du système des Nations Unies ou en vertu des mandats du Conseil de sécurité.
  • Le Pacte, qui sera conclu entre le Secrétaire général et des États Membres, a pour but d’envoyer un message au monde d’engagement conjoint et de responsabilité mutuelle pour le compte des Nations Unies et des États Membres sur la prévention et le règlement de la question de l’exploitation et des atteintes sexuelles.
  • Le Pacte est une démonstration de la volonté politique de prévenir l’exploitation et les atteintes sexuelles, d’exiger la prise de responsabilité et de fournir un soutien significatif aux victimes. Il présente une déclaration d’engagement se basant sur des valeurs communes, ainsi que des engagements concrets pour le compte des Nations Unies et des États Membres signataires.

Au 23 janvier 2019, 101 États Membres avaient signé ce contrat de mission.

Liste des États Membres [PDF]