Les investissements dans l’infrastructure – le transport, l’irrigation, l »énergie, les technologies de l »information et de la communication – sont essentiels pour parvenir au développement durable et à l »autonomisation des communautés dans de nombreux pays. On sait depuis longtemps que la croissance de la productivité, des revenus ainsi que les améliorations en matière de santé et d »éducation nécessitent des investissements dans les infrastructures.

Le développement industriel durable et inclusif est la source principale de création de revenus. Il permet une augmentation rapide et soutenue du niveau de vie de chacun et fournit des solutions technologiques pour une industrialisation respectueuse de l »environnement.

Le progrès technologique est à la base des efforts entrepris pour atteindre les objectifs environnementaux, tels que l’utilisation optimale des ressources et de l’énergie. Sans la technologie et l »innovation, il n’y aura pas d’industrialisation, et sans industrialisation, il n’y aura pas de développement.

Industrie, innovation et infrastructures : pourquoi sont-elles importantes ? [PDF]
  • Les infrastructures de base comme les routes, les technologies de l »information et de la communication, l »assainissement, l »énergie électrique et hydraulique, restent rares dans de nombreux pays en développement
  • Environ 2,6 milliard de personnes dans le monde ont des difficultés d’accès pour avoir un accès permanent à l’électricité
  • 2,5 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès aux installations sanitaires de base et près de 800 millions de personnes manquent d »eau, plusieurs centaines de millions d »entre elles  habitant en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud
  • 1 à 1,5 millions de personnes n’ont pas accès à des services téléphoniques fiables
  • La qualité des infrastructures est liée de façon positive à la réalisation des objectifs sociaux, économiques et politiques
  • Les infrastructures inadaptées entraînent une difficulté d’accès aux marchés, aux emplois, à l’information et à la formation, ce qui crée un obstacle majeur aux activités commerciales
  • Les infrastructures sous-développées limitent l’accès aux soins de santé et à l’éducation
  • Pour de nombreux pays africains, en particulier pour les pays à faible revenu, les contraintes existantes en matière d »infrastructures affectent la productivité des entreprises de près de 40%
  • Le secteur manufacturier est une importante source d’emplois, qui représentait près de 470 millions d’emplois dans le monde en 2009 – soit environ 16% des 2,9 milliards de travailleurs mondiaux. En 2013, on estime qu’il y avait plus d’un demi-milliard d’emplois dans le secteur manufacturier
  • L’industrialisation a un effet multiplicateur de l’emploi qui a un impact positif sur la société. Chaque emploi dans le secteur manufacturier crée 2,2 emplois dans d’autres secteurs
  • Les petites et moyennes entreprises engagées dans la transformation et la fabrication industrielles jouent un rôle crucial dans les premières phases de l’industrialisation et sont généralement les plus grandes créatrices d’emplois. Elles représentent plus de 90 % des entreprises mondiales et 50 à 60% de l’emploi
  • Dans les pays où des données sont disponibles, le nombre de personnes employées dans le secteur des énergies renouvelables est actuellement de 2,3 millions. Compte-tenu des lacunes actuelles en matière d’information, ce chiffre est sans aucun doute une estimation très prudente. En raison de l’intérêt croissant pour les énergies alternatives, le nombre total d’emploi dans les énergies renouvelables pourrait atteindre les 20 millions d’ici à 2030
  • Les pays les moins développés ont un immense potentiel pour l’industrialisation dans l’alimentation et la boisson (agro-industrie), les textiles et les vêtements, avec de bonnes perspectives pour stimuler la création d’emplois et la productivité
  • Les pays à revenu moyen peuvent tirer parti de leur intégration dans les industries métallurgiques et du travail des métaux car celles-ci offrent une gamme de produits qui répond à une demande internationale en pleine croissance
  • Dans les pays en développement, à peine 30% de la production agricole fait l’objet d’une transformation industrielle. Dans les pays à revenu élevé, ce chiffre s’élève à 98 %. Cela semble indiquer qu’il existe de grandes opportunités pour les pays en développement dans l’agro-industrie

9.1     Mettre en place une infrastructure de qualité, fiable, durable et résiliente, y compris une infrastructure régionale et transfrontière, pour favoriser le développement économique et le bien-être de l’être humain, en mettant l’accent sur un accès universel, à un coût abordable et dans des conditions d’équité

9.2     Promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et, d’ici à 2030, augmenter nettement la contribution de l’industrie à l’emploi et au produit intérieur brut, en fonction du contexte national, et la multiplier par deux dans les pays les moins avancés

9.3     Accroître, en particulier dans les pays en développement, l’accès des entreprises, notamment des petites entreprises industrielles, aux services financiers, y compris aux prêts consentis à des conditions abordables, et leur intégration dans les chaînes de valeur et sur les marchés

9.4     D’ici à 2030, moderniser l’infrastructure et adapter les industries afin de les rendre durables, par une utilisation plus rationnelle des ressources et un recours accru aux technologies et procédés industriels propres et respectueux de l’environnement, chaque pays agissant dans la mesure de ses moyens

9.5     Renforcer la recherche scientifique, perfectionner les capacités technologiques des secteurs industriels de tous les pays, en particulier des pays en développement, notamment en encourageant l’innovation et en augmentant considérablement le nombre de personnes travaillant dans le secteur de la recherche et du développement pour 1 million d’habitants et en accroissant les dépenses publiques et privées consacrées à la recherche et au développement d’ici à 2030

9.a     Faciliter la mise en place d’une infrastructure durable et résiliente dans les pays en développement en renforçant l’appui financier, technologique et technique apporté aux pays d’Afrique, aux pays les moins avancés, aux pays en développement sans littoral et aux petits États insulaires en développement

9.b     Soutenir la recherche-développement et l’innovation technologiques nationales dans les pays en développement, notamment en instaurant des conditions propices, entre autres, à la diversification industrielle et à l’ajout de valeur aux marchandises

9.c     Accroître nettement l’accès aux technologies de l’information et de la communication et faire en sorte que tous les habitants des pays les moins avancés aient accès à Internet à un coût abordable d’ici à 2020

La spéculation financière a conduit à une crise mondiale insoutenable du logement, selon une experte de l’ONU

Les marchés financiers mondiaux ont poussé les gens hors des villes, a déclaré jeudi une experte indépendante des Nations Unies, accusant les marchés financiers et les spéculateurs de considérer le logement comme un « lieu […]

COP21 : l’ONU se joint à la France et au secteur privé pour développer un transport durable

4 décembre 2015 – Alors que les transports représentent la plus forte croissance des émissions de CO2 par le secteur industriel, une dizaine d’initiatives ont été présentées jeudi à la Conférence des Nations Unies sur […]

L’ONU et l’astronaute de la NASA Scott Kelly lancent le concours photo #whyspacematters

16 juin 2015 – Le Bureau des Nations Unies pour les affaires spatiales (UNOOSA) et l'astronaute américain Scott Kelly, actuellement à bord de la Station spatiale internationale, ont lancé mardi un concours international de photographie visant à souligner l'importance de l'espace pour le développement durable sur la Terre.

Asie-Pacifique : l’ONU appelle à plus d’inclusion économique pour stimuler la croissance dans la région

Alors que les économies en développement de la région Asie-Pacifique progressent à un rythme supérieur à celui du reste du monde, l’existence de faiblesses structurelles, telles que la pénurie d’infrastructures et la dépendance excessive aux […]

L’ONU veut encourager les jeunes filles à travailler dans les technologies de l’information

L’Union internationale des télécommunications (UIT) a célébré jeudi la Journée internationale des jeunes filles dans les technologies de l’information et de la communication (TIC), une occasion de les encourager à embrasser une carrière dans ce […]