L’objectif 16 des objectifs de développement durable met l’accent sur la promotion de sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, l’accès à la justice pour tous et le renforcement des institutions responsables et efficaces à tous les niveaux.

Paix, justice et institutions efficaces : pourquoi sont-elles importantes ?
  • La justice et la police font partie des institutions les plus touchées par la corruption
  • La corruption, la fraude, le vol et l’évasion fiscale coûtent quelque $1,26 trillions par an aux  pays en développement cette somme d »argent pourrait être utilisée pour aider ceux qui vivent avec moins de 1,25 $ par jour pendant au moins six ans
  • Le taux d’enfants quittant l’école primaire dans les pays touchés par les conflits a atteint 50% en 2011, ce qui représente 28,5 millions d’enfants. Ce chiffre illustre l’impact des sociétés instables sur l’un des principaux objectifs du programme de développement durable à l’horizon 2030 : l’éducation.
  • L’État de droit et le développement sont étroitement liés et se renforcent mutuellement, ce qui les rend essentiels  pour le développement durable au niveau national et international

16.1   Réduire nettement, partout dans le monde, toutes les formes de violence et les taux de mortalité qui y sont associés

16.2   Mettre un terme à la maltraitance, à l’exploitation et à la traite, et à toutes les formes de violence et de torture dont sont victimes les enfants

16.3   Promouvoir l’état de droit aux niveaux national et international et donner à tous accès à la justice dans des conditions d’égalité

16.4   D’ici à 2030, réduire nettement les flux financiers illicites et le trafic d’armes, renforcer les activités de récupération et de restitution des biens volés et lutter contre toutes les formes de criminalité organisée

16.5   Réduire nettement la corruption et la pratique des pots-de-vin sous toutes leurs formes

16.6   Mettre en place des institutions efficaces, responsables et transparentes à tous les niveaux

16.7   Faire en sorte que le dynamisme, l’ouverture, la participation et la représentation à tous les niveaux caractérisent la prise de décisions

16.8   Élargir et renforcer la participation des pays en développement aux institutions chargées de la gouvernance au niveau mondial

16.9   D’ici à 2030, garantir à tous une identité juridique, notamment grâce à l’enregistrement des naissances

16.10 Garantir l’accès public à l’information et protéger les libertés fondamentales, conformément à la législation nationale et aux accords internationaux

16.a   Appuyer, notamment dans le cadre de la coopération internationale, les institutions nationales chargées de renforcer, à tous les niveaux, les moyens de prévenir la violence et de lutter contre le terrorisme et la criminalité, en particulier dans les pays en développement

16.b   Promouvoir et appliquer des lois et politiques non discriminatoires pour le développement durable

Journée du yoga : Ban Ki-moon salue les bienfaits individuels et collectifs de cette pratique

21 juin 2015 – A l'occasion de la première Journée internationale du yoga, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a salué dimanche les avantages que cette pratique peut procurer aussi bien pour le bien-être individuel que pour l'action collective.

L’ONU appelle les leaders religieux à faire du dialogue une arme contre l’extrémisme violent

Lors de la seconde journée d'une réunion spéciale de l'Assemblée générale des Nations Unies visant à promouvoir la tolérance et la réconciliation pour lutter contre la menace grandissante de l'extrémisme violent, le Secrétaire général de l'Organisation, Ban Ki-moon, a appelé mercredi les leaders religieux du monde entier à faire usage du dialogue comme d'un antidote contre les tensions sectaires.

L’ONU appelle les Etats influents à se remettre en question pour lutter contre l’extrémisme violent

A l'occasion d'une réunion spéciale de l'Assemblée générale des Nations Unies visant à promouvoir la tolérance et la réconciliation pour lutter contre la menace grandissante de l'extrémisme violent, des hauts responsables de l'Organisation ont appelé mardi les Etats les plus influents sur la scène internationale à se remettre en question et à faire l'inventaire de ce qui, dans leurs propres actions, est susceptible de contribuer à la radicalisation des consciences.

Ban Ki-moon nomme l’acteur Daniel Craig Mandataire mondial de l’ONU pour l’élimination des mines

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a nommé mardi l'acteur britannique Daniel Craig, connu notamment du grand public pour incarner à l'écran le personnage de James Bond, en tant que premier Mandataire mondial des Nations Unies pour l'élimination des mines et engins explosifs.

Ban Ki-moon : « Il ne peut y avoir de développement durable sans droits de l’homme et état de droit »

A l'ouverture du 13ème Congrès des Nations Unies contre le crime dimanche à Doha, au Qatar, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et d'autres responsables de haut niveau des Nations Unies, ont affirmé que la prévention du crime et la promotion de l'état de droit étaient essentielles pour soutenir le développement durable.

Button Text