HCDH/Institutions/Fonds/Programmes

Ce problème, en tant qu’élément intégrant de la nouvelle stratégie des Nations Unies pour combattre l’exploitation et les atteintes sexuelles, est reconnu pour la première fois comme concernant l’ensemble du système, et nécessitant donc une approche globale. Dans le cadre de cette stratégie, le Secrétaire général a par conséquent demandé aux institutions, fonds et programmes d’adopter de nouvelles mesures et de renforcer celles déjà établies de manière à ce que ces actes inexcusables et odieux soient plus efficacement évités, détectés et signalés et à ce que des actions effectives soient prises contre le personnel qui les commet. La grande majorité des employés des institutions, des fonds et des programmes des Nations Unies est déployée dans le monde entier, souvent dans des environnements extrêmement dangereux où ils doivent eux-mêmes faire face à des épreuves, pour venir en aide à des populations vulnérables et leur fournir une assistance humanitaire, promouvoir les droits de l’homme et contribuer à l’avancée de ces pays vers la paix et le développement durables.