Rapport d’activité relatif aux objectifs de développement durables

Rapport d’activité relatif aux objectifs de développement durables2018-09-10T11:51:20+00:00

À propos du Rapport sur les objectifs de développement durable

Chaque année, le Rapport sur les objectifs de développement durable donne un aperçu des efforts de mise en œuvre dans le monde, en soulignant les domaines dans lesquels des progrès ont été réalisés et les domaines dans lesquels des mesures supplémentaires doivent être prises pour s’assurer que personne n’est laissé pour compte.

« Nous ne pouvons progresser en toute confiance vers la réalisation des objectifs de développement durable sans savoir exactement quelle est notre situation actuelle, » déclare M. Guterres dans l’avant-propos.

Le Rapport 2018 a constaté que les conflits et les changements climatiques étaient des facteurs majeurs contribuant à l’augmentation du nombre de personnes confrontées à la faim et aux déplacements forcés, ainsi qu’à la réduction des progrès vers l’accès universel à l’eau et aux services d’assainissement de base.

Les pays s’efforcent d’atteindre les objectifs de développement durable dans un contexte de défis croissants.

Pour la première fois en plus d’une décennie, il y a maintenant environ 38 millions de personnes affamées de plus dans le monde ; le nombre est passé de 777 millions en 2015 à 815 millions en 2016. Selon le rapport, les conflits sont aujourd’hui l’un des principaux moteurs de l’insécurité alimentaire dans 18 pays. En 2017, la saison des ouragans en Atlantique Nord a été la plus coûteuse jamais connue, ce qui a porté les pertes économiques mondiales attribuées aux catastrophes à plus de 300 milliards de dollars.

Parallèlement, le rapport a constaté qu’un plus grand nombre de personnes mènent une vie meilleure qu’il y a à peine 10 ans. Dans le monde, le nombre de travailleurs vivant avec leur famille avec moins de 1,90 dollar par personne et par jour a diminué de façon sensible au cours des vingt dernières années, passant de 26,9 % en 2000 à 9,2 % en 2017.

Le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans a chuté de presque 50 %, et dans les pays les moins avancés, la proportion de personnes ayant accès à l’électricité a plus que doublé entre 2000 et 2016. Cependant, en 2015, 2,3 milliards de personnes n’avaient même pas accès à un service d’assainissement de base et 892 millions de personnes continuaient de pratiquer la défécation à l’air libre. En 2016, 216 millions de cas de paludisme ont été déclarés contre 210 millions en 2013 et près de 4 milliards de personnes ne bénéficiaient pas d’une protection sociale en 2016.

Tandis que la communauté internationale progresse vers l’atteinte des objectifs de développement durable et relève les défis existants, il est essentiel de disposer de données fiables, opportunes, accessibles et ventilées. Cela exige de la technologie et de l’innovation, des ressources accrues et un engagement politique pour mettre sur pied des systèmes de données et de statistiques solides dans tous les pays.

Entre autres constatations du rapport, on peut noter :

  • Les taux de mariages d’enfants ont continué de décliner dans le monde entier. En Asie du Sud, les mariages d’enfants ont diminué de plus de 40 % entre 2000 et 2017.
  • Neuf citadins sur 10 respirent un air pollué.
  • En 2016, le nombre absolu de personnes vivant sans électricité a baissé pour s’établir en dessous du seuil symbolique du milliard.
  • La dégradation des terres menace les moyens de subsistance de plus d’un milliard de personnes.
Rapport 2018

Actualités

Afficher plus d’articles

Actualités