You are here

Journée internationale du souvenir, en hommage aux victimes du terrorisme

« Je salue la décision de l'Assemblée générale des Nations Unies d'établir une Journée internationale du souvenir, en hommage aux victimes du terrorisme, le 21 août chaque année. Lorsque nous respectons les droits fondamentaux des victimes et que nous leur apportons appui et information, nous réduisons le dommage durable causé par les terroristes aux individus, aux communautés et aux sociétés. »

-   Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres

 

Alors que de plus en plus de pays sont touchés par le terrorisme aujourd'hui, le nombre de victimes semble se concentrer majoritairement dans quelques États. En 2017, près des trois quarts de tous les décès causés par le terrorisme se sont produits dans cinq pays uniquement: Afghanistan, Irak, Nigéria, Somalie et Syrie.

Les victimes du terrorisme doivent trop souvent lutter pour faire entendre leur voix, obtenir une assistance et faire respecter leurs droits. Celles-ci se sentent en effet oubliées et négligées une fois que les conséquences immédiates d'une attaque terroriste s'estompent, ce qui peut aggraver leur traumatisme. 

Certains États Membres ne disposent pas des ressources et des capacités nécessaires pour répondre aux besoins des victimes à moyen et à long terme, ce qui rend parfois difficile leur rétablissement et leur réintégration dans la société.

La responsabilité première de soutenir les victimes du terrorisme et de défendre leurs droits incombe aux États Membres. Les Nations Unies ont un rôle important à jouer pour les aider à mettre en œuvre les piliers I et IV de la Stratégie antiterroriste mondiale en soutenant les victimes, en renforçant les capacités, en créant et en soutenant des réseaux d'organisations de la société civile, en particulier les associations de victimes du terrorisme, et en encourageant les États Membres à promouvoir, protéger et respecter les droits des victimes. L’ONU s’emploie à fournir des ressources, à mobiliser la communauté internationale et à mieux répondre aux besoins des victimes du terrorisme.

Les trois dernières résolutions de l'examen de la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies (A/RES/66/282A/RES/68/276 and A/RES/72/284) ont toutes souligné l'importance du rôle des victimes dans la lutte contre le terrorisme et la prévention de l'extrémisme violent, ainsi que l'importance de reconnaître leurs droits fondamentaux

La sixième résolution (A/RES/72/284), note en particulier que le renforcement de la résilience des victimes et de leurs familles, à travers un soutien et une assistance appropriés immédiatement après une attaque ainsi qu'à plus long terme, constitue une avancée majeure pour faire face, guérir et récupérer plus rapidement après une attaque.

Cette année, la commémoration de la Journée internationale représente un pas en avant vers la solidarité avec les victimes du terrorisme. En invitant les États Membres, les Nations Unies, les organisations internationales et les entités de la société civile à observer cette Journée, la question des victimes sera portée à l'échelle nationale, régionale et internationale. 

À l'occasion de la première Journée internationale su souvenir, en hommage aux victimes du terrorisme, les missions permanentes d'Afghanistan, de Belgique, d'Irak, du Nigéria et des États-Unis, ainsi que l'Office des Nations Unies contre le terrorisme (UNOCT) et le Bureau de lutte contre le terrorisme a lancé une exposition multimédia le 17 août 2018 dans le hall des visiteurs au Siège des Nations Unies à New York. L'exposition, ouverte par S.E. M. António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, présente les voix de victimes, d’experts et de dirigeants de la société civile qui ont été touchés par une attaque terroriste ou ont travaillé avec des victimes.

L'exposition d'un mois (du 1er août au 4 septembre 2018) comprend des interviews et des documentaires mettant en lumière la solidarité internationale avec les victimes, des témoignages positifs sur la résilience des victimes et illustrant ce qui a été entrepris au cours des dernières décennies

En savoir plus sur l'exposition