Mary Crewe

VIH/sida et changements climatiques

Presque trois décennies après le début de la pandémie du VIH/sida, la stigmatisation, le déni et l'inaction des gouvernements subsistent. Des rapports font état d'une augmentation des taux d'infection dans les pays occidentaux industrialisés et l'on craint une explosion de l'épidémie dans les pays asiatiques. C'est pourtant en Afrique subsaharienne, qui compte moins de 15%de la population mondiale, que se trouve l'épicentre de l'épidémie, avec plus de 70%des infections dans le monde.

Vladimir Kotlyakov

Le réchauffement climatique et les surges glaciaires

Pendant le réchauffement climatique, les surges de certains glaciers sont un phénomène auquel nous n'avons pas encore trouvé de solutions et qui nécessite une recherche nationale et internationale.

Kaiser Jamil

La biotechnologie – Une solution à la faim ?

La faim et l'insécurité mondiales sont un problème récurrent dans la plupart des régions du monde en développement. Parmi les nombreuses biotechnologies qui sont disponibles et les différentes applications, la modification génétique (GM) des cultures devrait recevoir une attention particulière. Les cultures génétiquement modifiées possédant des gènes provenant d'espèces différentes pourraient alléger les pénuries alimentaires.

Emilio Sempris

L’eau douce en Amérique latine et dans les Caraïbes

Bien que l'Amérique latine et les Caraïbes possèdent les plus grandes ressources en eau douce par habitant, un tiers de la population n'a pas accès durable à l'eau potable. Jusqu'à ces dernières années, on attribuait les problèmes liés à l'eau douce à la distribution inéquitable des ressources, à l'absence de financement adéquat pour les infrastructures hydriques, à la mauvaise gouvernance dans le secteur de l'eau douce ou à une conjugaison de ces trois facteurs.

Hélène Pelosse

Les coûts réels des énergies traditionnelles

«Les énergies renouvelables sont chères - elles sont bien au-delà de nos moyens». J'ai entendu cet argument maintes fois. Or, rien n'est plus faux. Les coûts de l'énergie renouvelable ne sont pas plus élevés que ceux des énergies traditionnelles. Le public confond coûts et prix. Il faut qu'il comprenne que les prix du marché des énergies traditionnelles ne reflètent pas la réalité.

Wael Hmaidan

Le pétrole dans une économie à faible émission en carbone

Lorsque l'on parle d'énergie au Moyen-Orient, on pense instinctivement au pétrole - l'or noir qui a été la source des économies stables et saines dans la région. Or, cela est sur le point de changer. Avec la Conférence des Nations Unies sur le climat qui doit bientôt avoir lieu à Copenhague, les gouvernements réalisent que face à la menace imminente posée par le changement climatique, il n'y a pas d'autre choix que d'agir vite.

Marian Chertow

L’écologie du recyclage

Bien que n'étant pas à l'avant-garde des solutions climatiques, le recyclage des déchets, des eaux usées et de l'énergie gaspillée est un moyen efficace, disponible localement pour réduire les gaz à effet de serre. L'un de ces gaz, le méthane issu des sites d'enfouissement et des eaux usées, représente environ 90%des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur des déchets.

Ismail Serageldin

L’Afrique est-elle prête ?

Les effets des changements climatiques sont bien réels. Ils ont été confirmés par des études et des rapports internationaux au cours des deux dernières décennies. Une catastrophe climatique, qui menacera l'ensemble de notre écosystème tel que nous le connaissons, est possible, mais pas encore probable. Elle risque de se produire si nous ne changeons pas de voie et continuons d'ignorer les preuves:la hausse des températures entraínera l'élévation du niveau de la mer et la libération de méthane dans la toundra nous conduira vers un point de non-retour où les créatures vivantes n'arriveront plus à s'adapter

Romuald Sciora

« PLANÈTE ONU »

Romuald Sciora collabore avec les Nations Unies sur des projets audiovisuels, littéraires et éducatifs. Il a récemment réalisé une série télévisée sur l'histoire de l'ONU racontée par les Secrétaires généraux, qui a été diffusé dans plus de 20 pays. Cette série a donné lieu à un documentaire appelé « Planète ONU » et un ouvrage du même nom. On trouvera ci-dessous un extrait de l'introduction de M.Sciora au livre.

William Dar

Un espoir possible pour les pays en développement

Environ 99 % des décès causés par les changements climatiques ont lieu dans les pays en développement. Alors que la croissance économique et le développement sont des priorités dans tous les pays, les besoins des pays en développement et des pays les moins avancés sont d'un tout autre ordre. Les pays en développement sont soumis à des contraintes en raison de leur vulnérabilité aux effets des phénomènes météorologiques et du climat. Les pauvres de ces pays sont exposés à un risque élevé en raison de nombreux facteurs : leur dépendance vis-à-vis de l'agriculture et des services fournis par les écosystèmes, leur croissance rapide, la concentration de la population et l'insuffisance des services de santé.

Nemat Sadat

Petites îles,Montée des eaux

« On sait qu'avec une élévation d'un niveau de la mer de 1,5 m, des centaines de millions de personnes mourront. Ils seront tout simplement balayés », a déclaré à la Chronique de l'ONU le Président Mohamed Nasheed de la République des Maldives deux jours seulement après avoir évoqué la situation de son pays devant les autres dirigeants mondiaux au Sommet sur le changement climatique de l'Assemblée générale de l'ONU en 2009.

Arno Tanner

La migration environnementale sera-t-elle massive ?

Alors que quelques pays sont historiquement responsables du changement climatique, la communauté mondiale devrait-elle assumer la responsabilité vis-à-vis des réfugiés environnementaux, même s'ils ne traversent pas les frontières internationales ?Certaines concessions en matière d'immigration ne devraient-elles pas être offertes à ces personnes quand elles doivent traverser les frontières ?Ce sont des questions importantes qui se posent dans le contexte des changements climatiques qui surviennent dans le monde.

Jonathan Shanklin

L'amincissement de l’ozone - Une Terre sans écran solaire

La formation du trou d'ozone dans l'Antarctique montre la rapidité avec laquelle nous pouvons changer l'atmosphère de notre planète. Il y a de nombreuses autres questions environnementales auxquelles nous faisons face aujourd'hui et nous devons les lier entre elles pour comprendre les causes sous-jacentes et en débattre au lieu de traiter chaque question de manière isolée.

Un sanctuaire en sursis

La perte de l'habitat est la plus grande menace à la diversité biologique, et 85% des espèces figurant sur la liste rouge norvégienne de 2006 sont menacées par les modifications intervenues dans l'habitat. Certaines espèces très spécialisées semblent les plus vulnérables, comme l'ours polaire qui dépend de la mer de glace pour survivre. La population mondiale d'ours polaires compte entre 20 000 et 25 000 spécimens répartis entre 19 sous-populations.

Juan Somavía

Pour des emplois plus verts

Les représentants du monde du travail - les employeurs, les travailleurs et les gouvernements, dont l'Organisation internationale du Travail (OIT) est l'espace de dialogue - sont loin de sous-estimer l'ampleur du défi à relever à Copenhague. Ils tiennent cependant à faire savoir aux dirigeants du monde qu'ils sont prêts à affronter les difficultés qui se profilent, sachant que les mesures ambitieuses qui seront prises entraíneront de profondes transformations dans le monde du travail et les structures de l'emploi.

Oscar Reyes

Au-delà des marchés du carbone

Les grands titres sur les mécanismes d'échange du carbone au cœur du Protocole de Kyoto, notamment le Mécanisme pour un développement propre (MDP), donnent une idée des difficultés du projet. Mais quelles sont les raisons de cette controverse ?

Le changement climatique et notre avenir commun

Un jour, j'ai vu un tract qui appelait à un rassemblement pour arrêter le changement climatique. Beaucoup ne semblent pas savoir que le climat change tout le temps et qu'on ne peut arrêter les changements climatiques. Ces changements, toutefois, varient quant à leur fréquence et leur intensité et résultent de nombreux facteurs, comme la distance entre le soleil et l'équateur, qui contribue au bilan thermique de la Terre, et la différence de température entre l'équateur et les pôles plus froids causée par la déviation de l'orbite de la Terre ou les variations du rayonnement solaire.

Mark Nuttall

Des moyens de subsistance menacésLes peuples autochtones et leurs droits

Les chasseurs inuits qui vivent dans le nord du Groenland marchent avec précaution sur la glace dont l'épaisseur diminue, alors qu'en même temps les animaux dont ils dépendent - phoques, morses, narvals et ours polaires - s'éloignent des zones où ils sont habituellement chassés, répondant à leur tour à la transformation des écosystèmes locaux. Dans les hautes montagnes de l'Himalaya, les Sherpas, les Tamang, les Kiranti, les Dolpali et d'autres groupes autochtones constatent que les glaciers fondent. Il est en de même dans d'autres régions montagneuses du monde, comme dans les Andes péruviennes où les Quechua suivent avec inquiétude le recul des glaciers au sommet des montagnes.

Daniel Tarantola

Le changement climatique aura-il un impact sur le droit à la santé et au développement ?

Jamais le monde n'a eu autant de connaissances, de compétences à sa disposition et autant de ressources investies pour assurer la santé des populations. Pourquoi tous les ingrédients sont-ils alors là pour une « tempête parfaite » ?

Irene Dankelman

La sécurité humaine, les changements climatiques et les femmes

Les changements climatiques ont un impact différent sur les femmes et sur les hommes. Les femmes sont de plus en plus vulnérables, principalement parce qu'elles représentent la majorité des pauvres dans le monde et sont proportionnellement plus dépendantes des ressources naturelles menacées.

Surveiller le changement climatique de l’espace

Pendant des siècles, les communautés rurales des hauts plateaux des Andes ont utilisé l'eau produite par la fonte des glaciers de cette étonnante chaíne de montagnes. Or, le recul de ces glaciers force les populations à modifier leurs moyens de subsistance et à chercher des façons de s'adapter. Dans une perspective plus vaste, la fonte des glaciers est une image emblématique du réchauffement climatique pour les plus grandes villes des Andes qui dépendent des glaciers pour leur approvisionnement en eau potable.

Graciela Chichilnisky

Innovations financières et marchés du carbone

Une extension du Protocole de Kyoto peut permettre aux pays industriels et aux pays en développement de sortir de l'impasse.

Yolandi Groenewald

Un avenir pour l’Afrique

Comment l'Afrique compte-t-elle faire face aux changements climatiques et se créer un avenir meilleur face à la catastrophe climatique qui s'annonce?À l'heure où l'on s'inquiète de plus en plus, le continent négociera pour la première fois en son nom propre à Copenhague.

Balgis Osman-Elasha

Le femmes ...dans le contexte des changements climatiques

Les chanements climatiques ontun impact différent sure les femmes et sur les hommes. Les femmes sont de plus en plus vulnerables, principalement parce qu'elles represéntent la majorité des pauvres dans le monde et sont proportionnellement plus dépendantes des resources naturelles menacées.