Trois femmes portant des masques en tissu traditionnel posent pour une photo alors que l'une d'entre elles présente des œuvres d'art dans sa main.
Le patrimoine vivant, source de résilience et de relance en période de crise. Au Pérou, Violeta Quispe Yupari, sa mère et Venuca Evanan confectionnent des masques avec des motifs traditionnels.
Photo :UNESCO / Venuca Evanan, Violeta Quispe et Gaudencia Yupari

La protection de la diversité des expressions culturelles plus importante que jamais

Tous les ans le 21 mai, la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement est organisée par l'UNESCO pour célébrer non seulement la richesse des cultures du monde, mais aussi le rôle essentiel du dialogue interculturel pour la paix et le développement durable.

La pandémie a prouvé la valeur intrinsèque du secteur culturel et créatif pour générer de la cohésion sociale, des ressources éducatives ou du bien-être personnel en temps de crise. En revanche, elle a également sapé le potentiel du secteur à générer de la croissance économique, ce qui est trop souvent sous-estimé. Le secteur culturel représente 3,1 % du PIB mondial et 6,2 % de tous les emplois.

Culture et développement durable

Avec l'adoption, en septembre 2015 de l'Agenda 2030 Agenda pour le développement durable par les Nations Unies, et de la résolution sur la culture et le développement durable par l'Assemblée générale en décembre de la même année, le message de la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement est plus important que jamais. Le meilleur moyen de réaliser les 17 objectifs de développement durable est de s’appuyer sur le potentiel créatif des diverses cultures du monde, et d’engager un dialogue permanent afin d'assurer que tous les membres de la société bénéficient du développement durable.

Pourquoi la diversité culturelle est-elle importante ?

La dimension culturelle est présente dans les trois quarts des grands conflits mondiaux. Combler le fossé entre les cultures est urgent et nécessaire pour la paix, la stabilité et le développement.

La diversité culturelle est une force motrice du développement pour la croissance économique et comme moyen de mener une vie intellectuelle, affective, morale et spirituelle plus satisfaisante. Il existe plusieurs conventions culturelles, qui favorisent la promotion de la diversité culturelle, en affirmant son atout indispensable pour éliminer la pauvreté et pour réaliser le développement durable.

Ces traités internationaux s'efforcent de protéger et de sauvegarder le patrimoine culturel et naturel mondial, dont les sites archéologiques, le patrimoine subaquatique, les collections des musées, le patrimoine immatériel comme les traditions orales et d'autres formes de patrimoine tout en soutenant la créativité, l'innovation et l'émergence de secteurs culturels dynamiques.

Dans le même temps, l'acceptation et la reconnaissance de la diversité culturelle – notamment par l'utilisation innovante des médias et des technologies de l'information et de la communication (TIC) – sont propices au dialogue entre les civilisations et les cultures, au respect et à la compréhension mutuelle.

Origines et objectifs de la Journée

En 2001, l'UNESCO a adopté la Déclaration universelle sur la diversité culturelle, et, en décembre 2002, l'Assemblée générale des Nations Unies, dans sa résolution 57/249, a déclaré le 21 mai comme la Journée mondiale pour la diversité culturelle pour le dialogue et le développement. En 2015, la deuxième Commission de l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution sur la culture et le développement durable A/C.2/70/L.59, affirmant la contribution de la culture aux trois dimensions du développement durable, reconnaissant davantage la diversité naturelle et culturelle du monde et que les cultures et les civilisations peuvent contribuer au développement durable et en sont des catalyseurs essentiels.

La journée donne l'occasion d'approfondir notre compréhension des valeurs de la diversité culturelle et de favoriser la progression des quatre objectifs de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, adoptée le 20 octobre 2005 :

  • Soutenir des systèmes durables de gouvernance de la culture ;
  • Parvenir à un échange équilibré de biens et services culturels et améliorer la mobilité des artistes et des professionnels de la culture ;
  • Intégrer la culture dans le développement durable ; et
  • Promouvoir les droits de l'homme et des libertés fondamentales.

 

Du 28 au 30 septembre 2022
Mexico City

Par le biais de la Conférence mondiale sur les poltiques culturelles et le développement durable – MONDIACULT 2022, l'UNESCO relance le dialogue politique global dans le domaine de la culture, sur la base de son mandat et de son expertise, afin d'encourager la coopération multilatérale et le dialogue politique dans le prolongement de ses conférences historiques sur les politiques culturelles.

L'aide au développement consacrée à la culture et aux loisirs est en déclin et bien que le flux de biens et services culturels continue d'augmenter à l'échelle mondiale, il y a eu très peu de progrès pour remédier à la grande disparité entre les pays développés et les pays en développement. De très fortes inégalités persistent également dans les secteurs culturels et créatifs, à l'image de celles auxquelles sont confrontées de nombreuses femmes.

people of all backgrounds in grid formation against a white background

L’année 2022 marque la fin de la Décennie internationale du rapprochement des cultures, qui vise à promouvoir la compréhension mutuelle et la connaissance réciproque de la diversité culturelle, ethnique, linguistique et religieuse.

A crowd of women sitting and laughing

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.