Des adolescents s'entrainent au parkour (discipline sportive acrobatique consistant à franchir des obstacles urbains ou naturels) parmi des ruines.
Des adolescents s'entrainent au parkour (discipline sportive acrobatique consistant à franchir des obstacles urbains ou naturels) parmi des ruines à Gaza.
Photo :Photo UNICEF/Romenzi
Des adolescents s'entraînent au parkour (discipline sportive acrobatique consistant à franchir des obstacles urbains ou naturels) parmi des ruines à Gaza. Photo UNICEF/NYHQ2014-2063/Romenzi

Partager l’expérience humaine à travers l’amitié

Face aux problématiques d’envergure mondiale comme la pauvreté, la violence ou les violations des droits de l’homme et pour faire face aux crises, nous devons nous attaquer à leurs causes les plus profondes, en encourageant et en défendant un esprit partagé de solidarité humaine.

Sur le plan mondial, cette action peut prendre plusieurs formes, qui vont de l’aide internationale à la mobilisation politique. Sur le plan individuel, elle prend la forme simple et éternelle de l’amitié.

En effet, les forces de la division, qui cherchent activement à saper la paix, la sécurité et l’harmonie sociale, ne font pas le poids contre l’acte simple mais puissant de tendre la main vers notre entourage, et plus encore vers ceux qui sont hors de nos cercles habituels. Ces liens de confiance peuvent tisser un filet de sécurité qui nous protège tous.

Dans ce contexte, la multiplication des liens de camaraderie dans le monde entier peut contribuer aux transformations fondamentales qui s’imposent d’urgence pour parvenir à une stabilité durable.

Contexte

La Journée internationale de l'amitié a été proclamée en 2011 par l'Assemblée générale des Nations Unies (A/65/275) pour rappeler que l’amitié entre les peuples, les pays, les cultures et les individus inspire les efforts de paix et offre l’occasion de jeter des ponts entre communautés.

Elle fait suite à la proposition de l'UNESCO, reprise en 1997 par l'Assemblée générale de l’ONU (A/RES/52/13), qui définit la culture de la paix comme un ensemble de valeurs, attitudes et comportements qui reflètent et favorisent la convivialité et le partage. Ces valeurs sont fondées sur les principes de liberté, de justice et de démocratie, les droits de l'homme, la tolérance et la solidarité, qui rejettent la violence et inclinent à prévenir les conflits en s'attaquant à leurs causes profondes.

La journée internationale met tout particulièrement l'accent sur la participation des jeunes, en tant que futurs dirigeants, à des activités communautaires et multi-culturelles afin de favoriser la compréhension internationale et le respect de la diversité.

Cette Journée est également destinée à soutenir les buts et objectifs de la Déclaration et du Programme d'action sur une culture de la paix et la Décennie internationale de la promotion d’une culture de la non-violence et de la paix au profit des enfants du monde (2001-2010).

Pour marquer la Journée internationale de l'amitié, l'ONU encourage chaque année les gouvernements, les organisations internationales et les groupes de la société civile à organiser des événements, activités et initiatives contribuant aux efforts de la communauté internationale pour la promotion d'un dialogue entre les cultures, la solidarité, la compréhension mutuelle et la réconciliation.

Actions pour encourager une culture de la paix

  • Renforcer une culture de la paix par l’éducation ;
  • Promouvoir le développement économique et social durable ;
  • Promouvoir le respect de tous les droits de l’homme ;
  • Assurer l’égalité entre les femmes et les hommes ;
  • Favoriser la participation démocratique ;
  • Faire progresser la compréhension, la tolérance et la solidarité ;
  • Soutenir la communication participative et la libre circulation de l’information et des connaissances ;
  • Promouvoir la paix et la sécurité internationale.

Le groupe musical BTS choisit l'amour et la gentillesse