Un homme pose avec son épouse et ses 2 fils devant leur habitation au Népal.
Avec le soutien d'un programme des Nations Unies, cette famille népalaise a augmenté ses revenus en convertissant un champ de production céréalière en production de légumes, d'une plus grande valeur.
Photo :ONU Femmes/Narendra Shrestha

Familles et nouvelles technologies

Dans le prolongement du thème de la 59e session de la Commission du développement social : « Une transition socialement juste vers le développement durable : le rôle des technologies numériques sur le développement social et le bien-être de tous », la célébration en 2021 de la Journée internationale des familles s'est focalisée sur les effets des nouvelles technologies en matière de bien-être des familles.

Les mégatendances, notamment les nouvelles technologies, l'évolution démographique, l'urbanisation rapide et les tendances migratoires, ainsi que les changements climatiques, façonnent notre monde de manière spectaculaire. 

La pandémie prolongée de COVID-19 a démontré l'importance des technologies numériques pour le travail, l'éducation et la communication. La pandémie a accéléré les changements technologiques qui étaient déjà en cours tant dans la société que sur le lieu de travail, notamment l'utilisation élargie des plateformes numériques et les innovations technologiques connexes comme l'informatique en nuage et l'utilisation des mégadonnées et des algorithmes.

En préparation du 30e anniversaire de l'Année internationale de la famille, en 2024, les Nations Unies visent à sensibiliser aux mégatendances et à mettre en place des politiques axées sur la famille pour lutter contre leurs effets. 

Grandes tendances concernant la famille

Le rapport de 2019, « Réalisation et suivi des objectifs de l’Année internationale de la famille », revient sur les tendances de la politique familiale, principalement dans les domaines de la protection sociale, en tenant compte des questions de genre, de l’équilibre entre vie professionnelle et vie de famille, de l’égalité des sexes et du sans-abrisme familial. Les bonnes pratiques des gouvernements, des entités des Nations Unies et de la société civile en matière d’élaboration de politiques familiales y sont également mises en lumière.

Historique

Au cours des années 1980, les Nations Unies se sont de plus en plus intéressées aux questions concernant à la famille.

En 1983, le Conseil économique et social (ECOSOC), sur recommandation de la Commission du développement social à sa vingt-huitième session, a adopté une résolution (E/RES/1984/23) sur le rôle de la famille dans le processus du développement, dans laquelle il prie notamment le Secrétaire général « de promouvoir auprès des décideurs et du public une meilleure connaissance des problèmes et des besoins de la famille, ainsi que des moyens efficaces d'y faire face ».

Le 29 mai 1985, dans sa résolution E/RES/1985/29, le Conseil a invité l'Assemblée générale de l'ONU à étudier la possibilité d'inscrire à son ordre du jour une question intitulée « Les familles dans le développement » afin de prier le Secrétaire général de lancer un processus de développement de la prise de conscience globale des problèmes axés sur les gouvernements, les institutions intergouvernementales et non gouvernementales et l'opinion publique.

Plus tard, le 7 décembre 1987, sur recommandation de la Commission du développement social à sa trentième session et du Conseil lui-même à sa première session ordinaire de 1987 (résolution E/RES/1987/42 en date du 28 mai 1987), l'Assemblée générale a adopté sa résolution A/RES/42/134, dans laquelle elle invite « tous les États à donner leur avis sur la proclamation éventuelle d'une année internationale de la famille ». Elle priait également le Secrétaire général « de lui présenter, lors de sa quarante-troisième session, un rapport détaillé, fondé sur les observations et propositions des États Membres, concernant la proclamation éventuelle d'une telle année et d'autres moyens d'améliorer la situation et le bien-être de la famille et d'intensifier la coopération internationale dans le cadre des efforts mondiaux visant à favoriser le progrès et le développement dans le domaine social ».

L'Année internationale de la famille, 1994, a été proclamée par l'Assemblée générale des Nations Unies, dans sa résolution A/RES/44/82 du 9 décembre 1989.

En 1993, l'Assemblée générale, dans sa résolution A/RES/47/237, a proclamé le 15 mai de chaque année Journée internationale des familles, afin de mieux faire connaître les questions liées à la famille et d’accroître la connaissance des enjeux sociaux, économiques et démographiques qui les affectent.

Les familles ont un rôle important à jouer dans la santé et le bien-être des enfants. Les familles peuvent améliorer les conditions de santé des enfants en leur assurant un soutien affectif, notamment grâce à des visites médicales préventives ou des soins, à travers des vaccinations ou des traitements adéquats et en temps opportun.

Faits et chiffres

  • Près des deux tiers des enfants de moins d'un an vivent dans un pays dans lequel leur père ne peut pas légalement prétendre à une seule journée de congé de paternité rémunéré (Source : UNICEF)
  • Au cours des 25 dernières années, la prévalence de la contraception a augmenté de 25 %. Les grossesses non planifiées ont baissé de 16 %. (Source : UNFPA)
  • Les risques associés à la pauvreté, comme la sous-nutrition et les mauvaises conditions d’assainissement, peuvent conduire à des retards scolaires et de développement (Source : UNICEF)

Liens

Événement

Une femme tient son enfant dans ses bras

Célébration en ligne

La célébration annuelle de la Journée internationale des familles 2021 s'est déroulée le 14 mai 2021

Couverture du rapport « Les familles dans un monde en changement »

Le monde est actuellement en proie à des changements rapides. Les familles et le rôle que les femmes et les filles jouent en leur sein sont également en train d’évoluer. Il n’existe aujourd’hui aucun type de famille « standard », et il n’y en a jamais eu. Afin que les lois et les politiques appuient les familles et répondent aux besoins de tous leurs membres, ces lois doivent évoluer et s’adapter. Le rapport intitulé « Le progrès des femmes dans le monde » évalue l’ampleur des transformations de la vie familiale et leurs implications en termes d’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes.

Si Internet a aidé les enfants et les adolescents à atténuer les effets du confinement durant la pandémie de COVID-19, il a aussi exposé les parents à une série de nouveaux défis. Comment tirer le meilleur parti des atouts d’Internet tout en réduisant au maximum les risques associés à son utilisation ? L'UNICEF propose cinq manières de vous assurer que les expériences en ligne de vos enfants sont positives et sûres.

A crowd of women sitting and laughing

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.