Gauche : Immeubles de grande hauteur et hôtels à Punta Pacifica, Panama City, Panama. À droite : Famille en Macédoine. L'urbanisation est l'une des mégatendances les plus importantes qui façonnent notre monde ainsi que la vie et le bien-être des familles.
Photo :Gauche : Gerardo Pesantez/World Bank - Droite : PNUD Eurasie/Ljubomir Stefanov

Familles et urbanisation

L'urbanisation est l'une des mégatendances les plus importantes qui façonnent notre environnement, ainsi que la vie et le bien-être des familles dans le monde entier.

L'urbanisation durable est liée à la réalisation de plusieurs objectifs de développement durable (ODD) et de leurs cibles, dont l'ODD 1 (éradication de la pauvreté) ; l'ODD 3 (santé et bien-être) ; l'ODD 11 (Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables) ; et l'ODD 10 (Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre). La réalisation de ces ODD et leurs cibles dépendent de la qualité de la gestion de l'urbanisation pour le bénéfice des familles et l'amélioration du bien-être de toutes les générations vivant dans les villes.

Le thème 2022, « Familles et urbanisation », vise à sensibiliser le public à l'importance de politiques urbaines durables et favorables à la famille.

Développement urbain durable — Voir aussi

Les mégatendances et leur impact sur les familles

Les préparations du 30e anniversaire de l'Année internationale de la famille, en 2024 (IYF+30), se concentrent sur les mégatendances et leur impact sur les familles. L'accent mis sur certaines mégatendances, dont les changements technologiques, les migrations, l'urbanisation, la démographie et les changements climatiques, vise à faciliter l'analyse de leurs impacts sur la vie familiale et à recommander des politiques réactives axées sur la famille afin d'exploiter les aspects positifs de ces tendances et de contrecarrer leurs aspects négatifs.

Logo de l'Année internationale des famille

La pandémie de Coronavirus et son impact sur les familles

Au départ une crise sanitaire, la pandémie de COVID-19 a eu des effets sans précédent sur de nombreuses sphères de la vie, notamment l'économie, l'éducation et la nutrition. Cela a eu un impact négatif sur les modalités de prise en charge, l'équilibre travail-famille, l'égalité des sexes et d'autres aspects de la vie familiale.

Historique

Au cours des années 1980, les Nations Unies se sont de plus en plus intéressées aux questions concernant à la famille.

En 1983, le Conseil économique et social (ECOSOC), sur recommandation de la Commission du développement social à sa vingt-huitième session, a adopté une résolution (E/RES/1984/23) sur le rôle de la famille dans le processus du développement, dans laquelle il prie notamment le Secrétaire général « de promouvoir auprès des décideurs et du public une meilleure connaissance des problèmes et des besoins de la famille, ainsi que des moyens efficaces d'y faire face ».

Le 29 mai 1985, dans sa résolution E/RES/1985/29, le Conseil a invité l'Assemblée générale de l'ONU à étudier la possibilité d'inscrire à son ordre du jour une question intitulée « Les familles dans le développement » afin de prier le Secrétaire général de lancer un processus de développement de la prise de conscience globale des problèmes axés sur les gouvernements, les institutions intergouvernementales et non gouvernementales et l'opinion publique.

Plus tard, le 7 décembre 1987, sur recommandation de la Commission du développement social à sa trentième session et du Conseil lui-même à sa première session ordinaire de 1987 (résolution E/RES/1987/42 en date du 28 mai 1987), l'Assemblée générale a adopté sa résolution A/RES/42/134, dans laquelle elle invite « tous les États à donner leur avis sur la proclamation éventuelle d'une année internationale de la famille ». Elle priait également le Secrétaire général « de lui présenter, lors de sa quarante-troisième session, un rapport détaillé, fondé sur les observations et propositions des États Membres, concernant la proclamation éventuelle d'une telle année et d'autres moyens d'améliorer la situation et le bien-être de la famille et d'intensifier la coopération internationale dans le cadre des efforts mondiaux visant à favoriser le progrès et le développement dans le domaine social ».

L'Année internationale de la famille, 1994, a été proclamée par l'Assemblée générale des Nations Unies, dans sa résolution A/RES/44/82 du 9 décembre 1989.

En 1993, l'Assemblée générale, dans sa résolution A/RES/47/237, a proclamé le 15 mai de chaque année Journée internationale des familles, afin de mieux faire connaître les questions liées à la famille et d’accroître la connaissance des enjeux sociaux, économiques et démographiques qui les affectent.

Le 25 septembre 2015, les 163 États Membres des Natiins Unies ont adopté à l'unanimité les 17 Objectifs de développement durable, visant à éliminer la pauvreté, la discrimination, les abus et les décès évitables, à lutter contre la destruction de l'environnement et à inaugurer une ère de développement pour tous, partout. Les familles et les politiques et programmes axés sur la famille sont essentiels à la réalisation de bon nombre de ces objectifs.

Le saviez-vous ?

  • En 1995, 89% des pays offraient des congés de maternité ; en 2015, ce type de congé était disponible dans 96% des pays.
  • Seulement 57% des femmes, mariées ou en union domestique, peuvent prendre des décisions personnelles concernant les relations sexuelles et l'utilisation des contraceptifs et des services de santé reproductive.
  • Le nombre de familles sans abri est en hausse. Dans certains pays européens, ce taux compte pour au moins 20 % de la population totale de sans-abris.

Événement

Preguntas frecuentes

Célébration en ligne
Vendredi 13 mai 2022, de 10 h. à 11 h. 15 (Heure de New York)

Le Département des affaires économiques et sociales (DESA) organise un panel de discussion avec des représentants du monde académique, de la société civile et des autorités urbaines.

Le document d'information « Migration, urbanisation et dimension familiale » (en anglais) sera publié à l'occasion de cette rencontre.

Couverture du rapport « Les familles dans un monde en changement »

Le monde est actuellement en proie à des changements rapides. Les familles et le rôle que les femmes et les filles jouent en leur sein sont également en train d’évoluer. Il n’existe aujourd’hui aucun type de famille « standard », et il n’y en a jamais eu. Afin que les lois et les politiques appuient les familles et répondent aux besoins de tous leurs membres, ces lois doivent évoluer et s’adapter. Le rapport intitulé « Le progrès des femmes dans le monde » évalue l’ampleur des transformations de la vie familiale et leurs implications en termes d’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes.

Mariam, 7, lies in the grass with her mother at Boghossian Gardens, Yerevan, Armenia.

Un document portant sur l'impact de l'urbanisation et de la migration sur les familles sera publié le vendredi 13 mai 2022. Le document aborde les tendances récentes de l'urbanisation ayant un impact sur les sujets suivants : le genre et l'urbanisation; l'urbanisation et la vie de famille, en particulier l'importance d'un logement sûr et abordable, le développement des enfants et des jeunes et les questions intergénérationnelles ; l'urbanisation et la mondialisation ; l'urbanisation et les espaces verts ; la promotion de la vie civique et la participation dans les zones urbaines, la cohésion sociale et la stabilité sociale.

A crowd of women sitting and laughing

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.