Liste des anciens territoires sous tutelle et territoires non autonomes

Un membre de la tribu Wa Meru, originaire du Tanganyika (devenue République-Unie de Tanzanie s'entretient avec Ralph Bunche (à gauche) en 1963 [Photo ONU/MB]

Célébration de l'indépendance du Timor-Leste en 2002 [Photo ONU/Sergey Bermeniev]

Des Namibiens célèbrent la première journée d'indépendance de leur pays (1990) [Photo ONU/John Isaac]

Élections au Togoland (aujourd'hui Togo) en 1958] [Photo ONU/TW]

On trouvera ci-après une liste des territoires ayant fait l’objet d’un accord de tutelle sous l’autorité de l’Organisation des Nations Unies ou ayant été qualifiés non autonomes par l’Assemblée générale. Les dates indiquées correspondent à l’année où le territoire a obtenu son indépendance ou tout autre changement de statut et après laquelle l’Organisation a cessé de recevoir des renseignements à son sujet.

Pour plus d’informations sur le régime international de tutelle et les territoires sous tutelle, veuillez consulter la page « Régime international de tutelle et territoires sous tutelle ».

Pour la liste des territoires non autonomes actuels, veuillez consulter la page « Territoires non autonomes ».

 

Puissances administrantes

AUSTRALIE | BELGIQUE | DANEMARK | FRANCE | ITALIE | PAYS-BAS
| NOUVELLE-ZÉLANDE | PORTUGAL | AFRIQUE DU SUD | ESPAGNE | ROYAUME-UNI | ÉTATS-UNIS

Puissance/Autorité administrante
Territoire
Statut
Année

Australie

Îles Cocos (Keeling)

Changement de statut

1984

Papua/Papua-Nouvelle-Guinée[1]

Indépendance sous le nom de Papouasie-Nouvelle-Guinée

1975

Territoire sous tutelle de Nauru[2]

Indépendance sous le nom de Nauru

1968

Territoire sous tutelle de la Nouvelle-Guinée/Papua-Nouvelle-Guinée1

Indépendance sous le nom de Papouasie-Nouvelle-Guinée

1975

Haut de page

Belgique

Congo belge

Indépendance sous le nom de Congo-Léopoldville, puis Zaïre et aujourd’hui République démocratique du Congo[3]

1960

Territoire sous tutelle du Ruanda-Urundi

Indépendance sous le nom de Burundi

1962

Indépendance sous le nom de Rwanda

1962

Haut de page

Danemark

Groenland

Changement de statut

1954[4]

Haut de page

France

Afrique-Équatoriale française

Afrique-Équatoriale française

Indépendance sous le nom de Tchad

1960

Indépendance sous le nom de Gabon

1960

Moyen-Congo

Indépendance sous le nom de Congo-Brazzaville, aujourd’hui République du Congo

1960

Oubangui-Chari

Indépendance sous le nom de République centrafricaine

1960

Établissements français de l’Inde

Changement de statut

1948

Établissements français de l’Océanie[5]

Changement de statut

1947

Guyane française

Changement de statut

1947

Côte française des Somalis

Indépendance sous le nom de Djibouti

1977

Afrique-Occidentale française

Afrique-Occidentale française

Indépendance sous le nom de Dahomey, aujourd’hui Bénin

1960

Indépendance sous le nom de Côte d’Ivoire

1960

Indépendance sous le nom de Mauritanie

1960

Indépendance sous le nom de Sénégal

1960

Indépendance sous le nom de Haute-Volta, aujourd’hui Burkina Faso

1960

Guinée française

Indépendance sous le nom de Guinée

1958

Soudan français

Indépendance sous le nom de Mali

1960

Niger

Indépendance sous le nom de Niger

1960

Guadeloupe et dépendances

Changement de statut

1947

Indochine

Indépendance sous le nom de Cambodge

1948

Indépendance sous le nom de Laos, aujourd’hui République démocratique populaire lao

1949

Indépendance sous le nom de Viet Nam

1948

Madagascar et dépendances

Indépendance sous le nom de Madagascar

1960

Indépendance sous le nom de Comores

1975

Martinique

Changement de statut

1947

Maroc

Indépendance sous le nom de Maroc

1956

Nouvelles-Hébrides
(condominium franco-britannique)

Indépendance sous le nom de Vanuatu

1980

La Réunion

Changement de statut

1947

Saint-Pierre-et-Miquelon

Changement de statut

1947

Territoire sous tutelle du Cameroun sous administration française

Indépendance sous le nom de Cameroun

1960

Territoire sous tutelle du Togo sous administration française

Indépendance sous le nom de Togo

1960

Tunisie

Indépendance sous le nom de Tunisie

1956

Haut de page

Italie

Territoire sous tutelle de la Somalie sous administration italienne

Indépendance sous le nom de Somalie (unification avec la Somalie britannique) 

1960

Haut de page

Pays-Bas

Antilles néerlandaises

Changement de statut

1955[6]

Indes néerlandaises

Indépendance sous le nom d’Indonésie

1949

Nouvelle-Guinée néerlandaise

Rattachée à l’Indonésie sous le nom d’Irian Jaya

1963

Suriname

Changement de statut (puis indépendance sous le nom de Suriname en 1975)

19556

Haut de page

Nouvelle-Zélande

Îles Cook

Changement de statut

1965

Nioué

Changement de statut

1974

Territoire sous tutelle des Samoa occidentales

Indépendance sous le nom de Samoa occidentales, aujourd’hui Samoa

1962

Haut de page

Portugal

Angola, dont l’enclave de Cabinda

Indépendance sous le nom d’Angola

1975

Archipel du Cap-Vert

Indépendance sous le nom de Cap-Vert, aujourd’hui Cabo Verde

1975

Goa et dépendances

Changement de statut

1962

Macao et dépendances

Changement de statut

1972

Mozambique

Indépendance sous le nom de Mozambique

1975

Guinée portugaise

Indépendance sous le nom de Guinée-Bissau

1974

Sao Joao Batista de Ajudá

Changement de statut

1962

Sao Tomé-et-Principe

Indépendance sous le nom de Sao Tomé-et-Principe

1975

Timor/Timor oriental[7]

Indépendance sous le nom de Timor-Leste

2002

Haut de page

Afrique Du Sud

Sud-Ouest africain

L’Assemblée générale met fin au mandat de l’Afrique du Sud[8]

1966

Indépendance sous le nom de Namibie

1990

Espagne

Fernando Póo et Río Muni

Indépendance sous le nom de Guinée équatoriale

1968

Ifni

Changement de statut

1969

Haut de page

Royaume-Uni

Aden

Indépendance sous le nom de Yémen du Sud, puis de Yémen (unification avec la République arabe du Yémen)

1967

Antigua (îles Sous-le-Vent)

Indépendance sous le nom d’Antigua-et-Barbuda

1981

Bahamas

Indépendance sous le nom de Bahamas

1973

Barbade

Indépendance sous le nom de Barbade

1966

Basutoland

Indépendance sous le nom de Lesotho

1966

Bechuanaland

Indépendance sous le nom de Botswana

1966

Guyane britannique

Indépendance sous le nom de Guyana

1966

Honduras britannique

Indépendance sous le nom de Belize

1981

Somalie britannique

Indépendance sous le nom de Somalie (unification avec le Territoire sous tutelle de la Somalie sous administration italienne)

1960

Brunéi

 Indépendance sous le nom de Brunéi Darussalam

1984

Chypre

Indépendance sous le nom de Chypre

1960

Dominique (Îles-du-Vent)

Indépendance sous le nom de Dominique

1978

Fidji

Indépendance sous le nom de Fidji

1970

Gambie

Indépendance sous le nom de Gambie

1965

Îles Gilbert et Ellice

Indépendance sous le nom de Kiribati

1979

Indépendance sous le nom de Tuvalu

1978

Côte-de-l’Or

Indépendance sous le nom de Ghana

1957

Grenade (Îles-du-Vent)

Indépendance sous le nom de Grenade

1974

Hong Kong

Changement de statut

1972

Jamaïque

Indépendance sous le nom de Jamaïque

1962

Kenya  Indépendance sous le nom de Kenya

1963

Union malaise

Indépendance sous le nom de Fédération de Malaisie, aujourd’hui Malaisie[9]

1957

Malte

Indépendance sous le nom de Malte

1964

Maurice

Indépendance sous le nom de Maurice

1968

Nigéria

Indépendance sous le nom de Nigéria

1960

Bornéo septentrional9

Changement de statut

1963

Rhodésie du Nord

Indépendance sous le nom de Zambie

1964

Nyassaland

Indépendance sous le nom de Malawi

1964

Sarawak9

Changement de statut

1963

Seychelles

Indépendance sous le nom de Seychelles

1976

Sierra Leone

Indépendance sous le nom de Sierra Leone

1961

Singapour9

Indépendance sous le nom de Singapour

1965

Îles Salomon

Indépendance sous le nom d’Îles Salomon

1978

Rhodésie du Sud

Indépendance sous le nom de Zimbabwe

1980

Saint-Kitts-et-Nevis-Anguilla (îles Sous-le-Vent)

Indépendance sous le nom de Saint-Kitts-et-Nevis (séparé d’Anguilla)

1983

Sainte-Lucie (Îles-du-Vent)

Indépendance sous le nom de Sainte-Lucie

1979

Saint-Vincent (Îles-du-Vent)

Indépendance sous le nom de Saint-Vincent-et-les Grenadines

1979

Swaziland

Indépendance sous le nom de Swaziland, aujourd’hui Eswatini

1968

Trinité-et-Tobago

Indépendance sous le nom de Trinité-et-Tobago

1962

Territoire sous tutelle du Cameroun sous administration britannique

Partie nord rattachée au Nigéria

1961

Partie sud rattachée au Cameroun

1961

Territoire sous tutelle du Tanganyika

Indépendance sous le nom de Tanganyika[10], aujourd’hui République-Unie de Tanzanie

1961

Territoire sous tutelle du Togo sous administration britannique

Union avec la Côte-de-l’Or, territoire non autonome, pour former le Ghana

1957

Ouganda

Indépendance sous le nom d’Ouganda

1962

Zanzibar Indépendance sous le nom de Zanzibar10, aujourd’hui République-Unie de Tanzanie

1963

Haut de page

États-Unis

Alaska

Devenu un État des États-Unis

1959

Hawaii

Devenu un État des États-Unis

1959

Zone du Canal de Panama

Changement de statut

1947

Porto Rico

Changement de statut

1952[11]

Territoire sous tutelle des Îles du Pacifique

Changement de statut sous le nom d’États fédérés de Micronésie, État autonome en libre association avec les États-Unis

1990

Changement de statut sous le nom d’Îles Marshall, État autonome en libre association avec les États-Unis

1990

Changement de statut sous le nom d’Îles Mariannes du Nord, commonwealth américain

1990

Changement de statut sous le nom de Palaos, État autonome en libre association avec les États-Unis

1994

Haut de page

 

 


[1] Par sa résolution 2865 (XXVI) du 20 décembre 1971, l’Assemblée générale a décidé que, conformément au désir exprès du peuple des territoires, le nom applicable au territoire du Papua et au Territoire sous tutelle de la Nouvelle-Guinée aux fins de l’Organisation des Nations Unies serait désormais celui de « Papua-Nouvelle-Guinée ».

[2] Le projet d’accord de tutelle pour Nauru a été présenté par l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni et approuvé par l’Assemblée générale dans sa résolution 140 (II) du 1er novembre 1947. Nauru était administrée par l’Australie, également pour le compte de la Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni.

[3] Lorsqu’il a rejoint l’Organisation des Nations Unies en 1960, l’État se nommait Zaïre, et le 17 mai 1997, son nom est devenu République démocratique du Congo.

[4] Par une communication datée du 3 septembre 1953, le Gouvernement danois a informé le Secrétaire général que, par suite de l’amendement constitutionnel adopté le 5 juin 1953, le Groenland était devenu une partie intégrante du Royaume danois, placée sur un pied d’égalité avec les autres parties du Danemark, et déclaré qu’en vertu de cette modification constitutionnelle, il considérait que ses responsabilités aux termes du Chapitre XI de la Charte en ce qui concernait le Groenland étaient terminées et que, par conséquent, il cesserait de communiquer les renseignements visés à l’Article 73 e de la Charte (A/AC.35/L.155 et Corr.1). Par sa résolution 849 (IX) du 22 novembre 1954, l’Assemblée générale a, entre autres, considéré qu’il convenait dorénavant de mettre fin, en ce qui concernait le Groenland, à la communication des renseignements visés à l’Article 73 e de la Charte.

[6] Par une communication datée du 30 mars 1955, le Gouvernement néerlandais a transmis au Secrétaire général le texte des dispositions constitutionnelles contenues dans la Charte du Royaume des Pays-Bas, promulguée le 29 décembre 1954 (A/AC.35/L.206). Par sa résolution 945 (X) du 15 décembre 1955, l’Assemblée générale a, entre autres, exprimé l’avis que la cessation de la transmission des renseignements visés l’Article 73 e de la Charte au sujet des Antilles néerlandaises et du Suriname se justifiait. En 1975, le Suriname est devenu indépendant.

[7] Initialement administré par le Portugal, le Timor oriental est passé sous contrôle indonésien de 1975 à 1999. Il est devenu indépendant en mai 2002 et a rejoint l’ONU en septembre 2002 sous le nom de Timor-Leste.

[8] Par sa résolution 2145 (XXI), l’Assemblée générale a, entre autres, décidé que l’Afrique du Sud n’avait aucun autre droit d’administrer le Territoire et que désormais le Sud-Ouest africain relevait directement de la responsabilité de l’Organisation des Nations Unies.

[9] En 1963, la Fédération de Malaisie a pris le nom de Malaisie à la suite de son admission dans la nouvelle Fédération de Singapour, Sabah (Bornéo septentrional) et Sarawak. Singapour est devenue un État indépendant en 1965.

[10] Après la ratification, le 26 avril 1964, du Traité d’union entre le Tanganyika et Zanzibar, ces deux États ont été représentés à l’Organisation avec un siège unique sous le nom de République-unie de Tanganyika et de Zanzibar puis, à partir du 1er novembre 1964, de République-Unie de Tanzanie.

[11] Par ses communications datées du 19 janvier et du 20 mars 1953, le Gouvernement des États-Unis d’Amérique a informé l’Organisation des Nations Unies de la création de l’État libre associé de Porto Rico, par suite de l’entrée en vigueur, le 25 juillet 1952, de la Constitution de Porto Rico, et déclaré qu’à la suite de cette modification constitutionnelle il cesserait de communiquer les renseignements visés à l’Article 73 e de la Charte (A/AC.35/L.121). Par sa résolution 748 (VIII) du 27 novembre 1953, l’Assemblée générale a, entre autres, considéré que, dans ces conditions, la Déclaration relative aux territoires non autonomes et les dispositions énoncées conformément à cette déclaration au Chapitre XI de la Charte n’étaient plus applicables à l’État libre associé de Porto Rico et qu’il convenait de mettre fin à la communication de ces renseignements.