Comité spécial de la décolonisation

Des référendums sur l'accession à l'autonomie ont été organisés aux Tokélaou en 2006 et 2007 (2007) [Photo ONU/Ariane Rummery]

Lors des référendums, la majorité des deux tiers était requise pour que les Tokélaou accèdent à l'autonomie (2007) [Photo ONU/Ariane Rummery]

Le Comité spécial chargé d'étudier la situation en ce qui concerne l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux est également appelé Comité spécial de la décolonisation ou Comité spécial des Vingt-Quatre. Il a été créé en 1961 par l'Assemblée générale, dont il est l'organe subsidiaire chargé de la question de la décolonisation, conformément aux dispositions de la résolution 1654 (XVI) en date du 27 novembre 1961.

Mandat

Aux termes de la résolution 1654 (XVI) de l'Assemblée générale, le Comité spécial a été chargé i) d'étudier l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux (voir résolution 1514 (XV) de l'Assemblée générale en date du 14 décembre 1960), ci-après dénommée « la Déclaration », et ii) de formuler des suggestions et des recommandations quant aux progrès réalisés et à la mesure dans laquelle la Déclaration est mise en œuvre. Le Comité spécial a commencé ses travaux en 1962.

Le Comité spécial examine chaque année la liste des territoires non autonomes auxquels s'applique la Déclaration. Il entend les déclarations de représentants des territoires non autonomes lors de ses sessions annuelles, envoie des missions de visite dans ces territoires et organise chaque année des séminaires régionaux.

 

Composition et bureau

Le Comité spécial compte actuellement 29 membres. Le bureau du Comité spécial est composé du Président, des Vice-Présidents et du Rapporteur. Pour en savoir plus, veuillez consulter la page d’informations sur le bureau.