Multilinguisme

L'ONU et le multilinguisme

Facteur essentiel d’une communication harmonieuse entre les peuples et élément déterminant de la diplomatie multilatérale, le multilinguisme revêt une importance toute particulière pour l’ONU. Favorisant le dialogue, la tolérance et la compréhension, il permet aussi une participation effective de tous au processus de travail de l’Organisation, ainsi qu’une transparence et une efficacité accrues et de meilleurs résultats.

L’Assemblée générale reconnaît le multilinguisme comme une valeur fondamentale de l’Organisation. À ce titre, toutes les entités du Secrétariat de l’ONU sont appelées à contribuer activement à cette entreprise commune et à faire preuve de leur détermination pour servir cette cause. Les mandats relatifs au multilinguisme exigent également l’intégration systématique du multilinguisme dans l’ensemble du Secrétariat. Dans ce contexte, le Secrétaire général, António Guterres, a inscrit le multilinguisme au rang de ses priorités.

L’anglais, l’arabe, le chinois l’espagnol, le français et le russe sont les six langues officielles de l’ONU, l’anglais et le français étant les langues de travail du Secrétariat. La parité entre les six langues officielles a été un souci constant du Secrétaire général. L’utilisation de toutes les langues officielles, sur un pied d’égalité, est activement encouragée afin que toutes les parties prenantes puissent participer aux travaux de l’ONU. Pour que les buts et actions de l’Organisation soient compris par le public le plus large possible, des langues non-officielles sont également utilisées au quotidien à l’ONU. Pour atteindre ces objectifs, le Secrétariat de l’ONU promeut une culture organisationnelle qui valorise et nourrit le multilinguisme tout au long du continuum des ressources humaines.

Coordonnateur pour le multilinguisme

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies a nommé le 3 septembre 2019 M. Movses Abelian, de l’Arménie (également ressortissant de la Géorgie), Secrétaire général adjoint chargé des affaires de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences, Coordonnateur pour le multilinguisme en application de la résolution 69/250 de l’Assemblée générale. En cette capacité, M. Abelian est chargé de coordonner la mise en œuvre de la politique du multilinguisme à travers l’ensemble du Secrétariat.

Le mandat du Coordonnateur est décrit dans le rapport A/71/757 et a été approuvé par l’Assemblée générale dans sa résolution 71/328 sur le multilinguisme.

Le Coordonnateur se fait le relais des préoccupations et questions soulevées par les États Membres et les entités du Secrétariat, joue un rôle de facilitation en vue de parvenir à une ligne d’action concertée, uniforme et cohérente concernant le multilinguisme au Secrétariat, et propose et introduit des solutions novatrices de manière à insuffler à tous les départements et bureaux une culture propice au multilinguisme.

Dans l’exercice de ses fonctions, le Coordonnateur bénéficie de l’appui d’un réseau de personnes référentes (.pdf, en anglais) représentant les différentes entités du Secrétariat.

Ressources multilingues