Avant une élection en Sierra Leone, un agent de formation lit un guide de vote tactile pour s'assurer que les personnes aveugles ou malvoyantes puissent comprendre comment voter (2018).
Photo :
Avant une élection en Sierra Leone, un agent de formation lit un guide de vote tactile pour s'assurer que les personnes aveugles ou malvoyantes puissent comprendre comment voter (2018). Photo: PNUD Sierra Leone/Lilah Gaafar

 

La Journée mondiale du braille est célébrée depuis 2019 pour souligner l'importance du braille dans la pleine réalisation des droits fondamentaux des personnes aveugles et malvoyantes.

Qu'est-ce que le braille ?

Le braille est un système d’écriture tactile dans lequel chaque lettre, chaque chiffre et même chaque symbole musical, mathématique et scientifique est représenté au moyen d’une combinaison de six points. Il donne aux personnes aveugles et malvoyantes un accès aux mêmes livres et revues que ceux destinés à une lecture visuelle.

Le braille est essentiel en termes d'accès à l'éducation, de liberté d'expression et d'opinion, ainsi que d'inclusion sociale, comme le reflète l'article 2 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées.

Grâce à un financement de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) et en collaboration avec des éditeurs argentins, Tiflolibros, une bibliothèque numérique pour aveugles, a produit 800 livres éducatifs en espagnol.

 

Extrait du manuel « J'écris la Paix » de l'UNESCO

Le manuel « J'écris la paix » invite le jeune public à prendre conscience de l’interdépendance des cultures en se familiarisant avec les systèmes d’écritures contemporains, leur histoire et leurs emprunts. Il fournit une introduction concrète à de nombreux systèmes d'écriture, y compris le braille.

 Illustration : perspective du bâtiment du Secrétariat de l‘ONU et titre, les journées internationales.

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.