Mahesh Yadav, 13 ans, lit une version en braille de la Convention relative aux droits de l'enfant (Kolkata, Inde, 2009).

Récits

Chaque journée internationale est l’occasion de mettre en lumière des thèmes liés à un enjeu majeur et d’organiser des activités de sensibilisation ou de mobilisation. Découvrez quelques-unes des nombreuses actions menées par les fonds, programmes et institutions spécialisées de l’ONU.

 

HCR

Un membre du personnel du HCR regarde Ashraf, 15 ans, utiliser la machine à écrire le braille dans le camp de réfugié de Midyat en Turquie.  © UNHCR

Aider un garçon non-voyant à poursuivre ses rêves en Turquie

Une machine à écrire le braille financée par l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) aide les réfugiés syriens malvoyants en Turquie, comme Ashraf, à s’exprimer et à poursuivre leurs rêves. Travaillant étroitement avec le gouvernement turc, l’Agence soutient les réfugiés syriens et fournit du matériel ainsi que du soutien technique afin d’aider les autorités à répondre à la crise et à gérer l’augmentation des arrivées. Le HCR appuie le programme d’inscription du gouvernement afin d’assurer que les personnes qui ont des besoins spéciaux soient identifiées rapidement et dirigées vers les mécanismes appropriés.

 

HCDH

Nwanneakolam Vwede-Obahor, Cheffe du Bureau régional du HCDH pour l'Afrique de l'Est

Afrique de l’Est : ne laisser personne de côté durant la COVID-19

Depuis le début de l'épidémie de COVID-19 en Afrique de l'Est, le Bureau régional du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), situé à Addis Abeba (Éthiopie), aide les équipes de pays de l'ONU dans cette région à élaborer des plans de préparation et d'intervention face à la COVID-19 intégrant la problématique des droits de l'homme, en s'attachant particulièrement aux groupes vulnérables. Ils ont notamment traduit du matériel de sensibilisation en huit langues locales et en braille pour les personnes ayant un handicap visuel. 

UNESCO

Un employé du Ghana Education Service produit du matériel d'alerte VIH et SIDA pour les étudiants malvoyants.

L’UNESCO aide le Ghana à produire des matériels de prévention du VIH en braille

L’Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a produit et distribué, en partenariat avec le Ministère de l’éducation du Ghana et le Service d’éducation du Ghana (GES), des matériels de prévention du VIH destinés aux élèves ayant une déficience visuelle au Ghana. La conversion des matériels d’enseignement et d’apprentissage en braille fait suite à une évaluation des besoins en matière de prévention du VIH visant des enseignants spécialisés dans la prise en charge des élèves ayant une déficience visuelle.

UNRIC

Le professeur Carlos Bartolomé échange avec des élèves malvoyants dans une salle de classe.

COVID-19 : histoires racontées au bout du fil pour les malvoyants en Belgique

Pour les personnes handicapées, le confinement est une période particulièrement difficile. Parmi les initiatives qui se sont fait jour pendant cette période, celle de la Ligue Braille, qui avec une offre de livres audio et de lectures par téléphone, aide les aveugles et les malvoyants à supporter l’isolement. « Être aveugle ou malvoyant, c’est déjà un défi permanent. Aujourd’hui, avec le confinement, le défi de base est plus grand encore. C’est un handicap supplémentaire », explique Christine Beausaert, directrice du département francophone de la Ligue Braille, une association qui compte plus de 15 000 membres en Belgique.