Une fillette lors d'une visite chez une pédiatre.
Une fillette lors d’une consultation chez une pédiatre.
Photo :Organisation mondiale de la Santé (OMS)

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie, nous avons constaté que des approches novatrices avaient été rapidement adoptées dans la prestation de services de santé et les modèles de soins, et que des progrès avaient été faits dans les mesures de préparation. Nous devons tirer les enseignements de cette expérience. À l'occasion de la Journée de la couverture sanitaire universelle, engageons-nous à mettre fin à cette crise et à construire un avenir plus sûr et plus sain en investissant dans des systèmes de santé qui nous protègent tous et toutes – maintenant. »

Extrait du message du Secrétaire général de l'ONU, António Guterres

Journée internationale de la couverture sanitaire universelle 2020 : Protéger tout le monde

Le 12 décembre 2012, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution dans laquelle elle exhortait les États Membres à progresser plus rapidement sur la voie de la couverture sanitaire universelle, aussi appelée « couverture-santé universelle ». Celle-ci vise à assurer à chacun et à chacune, partout dans le monde, l’accès à des soins de qualité et à un coût abordable. Il s’agit d’une priorité essentielle en matière de développement international.

Le 12 décembre 2017, dans sa résolution A/RES/72/138, l’Assemblée générale de l'ONU a proclamé le 12 décembre Journée internationale de la couverture sanitaire universelle.

La Journée internationale de la couverture sanitaire universelle vise à mieux faire comprendre la nécessité de disposer de systèmes de santé solides et résilients et d’une couverture-santé universelle.

Le 12 décembre de chaque année, les personnes qui défendent la couverture sanitaire universelle prennent la parole pour sensibiliser le public au sort de millions de personnes qui n’ont toujours pas accès à des services de santé, pour mettre en avant les progrès accomplis dans ce domaine et pour lancer un appel aux dirigeants internationaux, afin que ceux-ci investissent davantage dans le secteur de la santé. L'objectif est de parvenir à une couverture sanitaire universelle d’ici à 2030.

L'année 2020 a provoqué une prise de conscience en ce qui concerne les systèmes de santé du monde entier. Alors que les leçons de la COVID-19 sont loin d'être nouvelles - et que les peurs et les injustices qui font maintenant la une des journaux reflètent la réalité quotidienne de millions de personnes bien avant la pandémie - l'ampleur de cette crise a renouvelé le sentiment d'urgence autour d'une couverture sanitaire universelle. Celle-ci a maintenant attiré l'attention d'un plus grand nombre de dirigeants mondiaux, et plus de personnes que jamais demandent des changements.

 

Un appel aux dirigeants mondiaux a été lancé sous la devise : « la santé pour tous : protéger tout le monde » afin de bâtir un avenir plus sûr et plus sain.  Investissons maintenant dans des systèmes de santé qui nous protègent tous.

Pour plus d'informations, visitez le site de la campagne lancée en 2020, www.UHCDay.org

 

A nurse holds a newborn child at Cama Hospital, a major hospital for women and children in Mumbai, India.

Le but de la couverture sanitaire universelle est certes ambitieux, mais il est réalisable au fur et à mesure que le monde s’enrichit et dispose d'un meilleur accès aux services et aux technologies de la santé, tels que les vaccins et les antibiotiques, et que la pauvreté diminue. Pour faire en sorte que chaque personne profite du droit à la santé, les dirigeants politiques doivent faire les bons choix, à la fois économiques, financiers et sociaux. Pour parvenir à la couverture sanitaire universelle (CSU), il est aussi essentiel de disposer d’un mécanisme de suivi permettant d’évaluer les progrès accomplis. Lire le Rapport mondial de suivi 2019

 

Serbian peacekeepers serving with the UN Multidimensional Integrated Stabilization Mission in the Central African Republic (MINUSCA) provide medical care at the MINUSCA hospital in Bangui

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) est l’un des organismes des Nations Unies qui s’occupe des questions liées à la santé, aux côtés des efforts menés par l’Assemblée générale, le Conseil économique et social (ECOSOC), le  Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), les activités du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) en matière de santé reproductive et de santé des adolescents et des mères, et des activités liées à la santé du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

 

A crowd of women sitting and laughing

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.