A collage of Rocky Dawuni and Tendayi Achiume

Personnes d'ascendance africaine

Action de l'ONU

Les conférences - une plateforme pour exprimer les préoccupations et générer des actions.

Les répercussions de la Conférence mondiale contre le racisme de 2001 sur les personnes d'ascendance africaine, en particulier dans la région de l'Amérique latine et des Caraïbes, ont été considérables.

La Conférence mondiale a créé une dynamique qui a permis aux personnes d'ascendance africaine d'exprimer leurs préoccupations et de rallier des soutiens.

En outre, elle a engendré un mouvement de promotion et de protection de leurs droits fondamentaux qui a contribué à renforcer les campagnes locales dans le monde entier.

Coopération intergouvernementale

Au niveau intergouvernemental, le groupe de travail d'experts sur les personnes d'ascendance africaine et la Rapporteuse spéciale sur les formes contemporaines de racisme, l'Expert indépendant sur les questions relatives aux minorités et le Comité pour l'élimination de la discrimination raciale se sont systématiquement penchés sur les questions relatives aux afro-descendants.

Résolutions

La Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine, proclamée par la résolution 68/237 de l'Assemblée générale et qui sera observée de 2015 à 2024, offre un cadre solide à l'Organisation des Nations Unies, aux États Membres, à la société civile et à tous les autres acteurs concernés pour s'associer aux personnes d'ascendance africaine et prendre des mesures efficaces pour la mise en œuvre du programme d'activités dans un esprit de reconnaissance, de justice et de développement.

Politiques nationales d'autonomisation

Au niveau national, de nombreux pays ont modifié leur constitution pour y inclure des références plus claires à leur caractère multiculturel. Certains États ont créé des institutions nationales chargées de promouvoir l'égalité raciale. Dans certains pays, une législation a été adoptée, qui comprend des politiques d'action positive pour l'éducation, des programmes de santé ciblés et d'autres initiatives intéressant les personnes d'ascendance africaine.

Objectifs de développemenet durable

icon for SDGs En 2015, les objectifs de développement durable (ODD) ont été adoptés par tous les États Membres.

This table shows how anti-discrimination helps to support the 2030 Agenda for Sustainable Development.

 

Où en sommes-nous ?

Bien que ces processus aient permis aux personnes d'ascendance africaine d'être plus visibles et, dans une certaine mesure, d'accroître leur autonomie, des problèmes subsistent pour garantir qu'elles ne soient pas exclues du plein exercice de leurs droits fondamentaux.

La pandémie de COVID-19

La pandémie de COVID-19 a mis en évidence des inégalités flagrantes dans la société, en affectant de manière disproportionnée ceux dont les droits ont été niés par la discrimination raciale systémique et l'héritage du racisme [UN News article: No ‘fix’ to police violence, without tackling scourge in society, says rights chief].

Black Lives Matter

Les manifestations mondiales menées par le mouvement américain Black Lives Matter ont incité le Conseil des droits de l'homme de l'ONU à adopter la résolution 43/1, qui donne mandat aux États Membres d'examiner le racisme systémique et les violations des droits de l'homme commises par les forces de l'ordre à l'encontre des Africains et des personnes d'ascendance africaine - et de contribuer à la responsabilisation et à la réparation des victimes.