Une femme remet un carton de fournitures médicales à un homme.
Cérémonie tenue dans l'enceinte des Nations Unies à Beijing dans le cadre d'un don de fournitures médicales au Gouvernement chinois. Photo PNUD-Chine

Sources d’information du système de l’ONU

Logo Riposte COVID-19

La maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) est un important sujet de conversation et il est essentiel de partager des informations sûres. Pour vérifier les faits, consultez les sources fiables d’information ; outre le site Web de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui conseille les pays et les individus sur les mesures à prendre pour protéger la santé et empêcher la propagation de cette flambée, vous pouvez consulter les sites des fonds, agences et programmes des Nations Unies fournissent de l'aide et de l'expertise dans leur domaine d'activités.

Affaires économiques et sociales

Une pandémie mondiale est une période de choix difficiles. Les décisions politiques prises aujourd'hui façonneront le sort de millions de personnes et définiront l'avenir des pays. Comment sauver des vies sans détruire des moyens de subsistance ? Où allouer des ressources rares ? Comment protéger celles et ceux qui n'ont pas les moyens de se protéger ? Les experts du Département des Affaires économiques et sociales (DAES) aident les décideurs dans ces choix difficiles

Affaires maritimes

L'Organisation maritime internationale (OMI) agit en étroite collaboration avec l'OMS et d'autres partenaires pour aider les États à s'assurer que les mesures sanitaires soient appliquées de manière à perturber le moins possible le trafic et le commerce internationaux.

Affaires spatiales

Le Bureau des affaires spatiales (UNOOSA, en anglais) souligne que les applications spatiales fournissent des solutions uniques pour améliorer la santé mondiale, notamment pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Le programme UN-SPIDER a mis en oeuvre une base de données rassemblant des exemples illustrant la manière dont la science et les technologies spatiales peuvent être mises à contribution dans la lutte contre la COVID-19.

Alimentation et agriculture

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a mis en place un ensemble d'outils pour soutenir les analyses politiques et évaluer l'impact de la pandémie de COVID-19 sur l'alimentation et l'agriculture, les chaînes de valeur, les prix des produits alimentaires, la sécurité alimentaire dans le monde entier.

Appui aux projets

Le Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS, en anglais) s’engage à collaborer avec le système des Nations Unies, des gouvernements ainsi que d’autres partenaires afin de soutenir une large gamme d’efforts pour lutter contre la COVID-19, notamment grâce à l’achat d’urgence de matériel médical et à la mise en place d’infrastructures sanitaires essentielles.

Aviation civile internationale

L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), l’OMS et plusieurs partenaires ont collaboré étroitement à l’élaboration d’une ressource unique de directives spécifiques à l’aviation.

Commerce et développement

La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) surveille les effets de la pandémie sur la fabrication, le commerce, l'investissement étranger direct et la croissance économique.

Commerce international

Le Centre du commerce international (CCI) suit de près les effets de la pandémie sur les micro-, petites et moyennes entreprises (MPME), et tout particulièrement sur les petites entreprises des pays en développement. Il fournit des informations et des conseils aux petites entreprises pour faire face au stress opérationnel généré par la COVID-19. Les organisations d'appui au commerce et les décideurs politiques soutenant les MPME pourront également consulter ces ressources.

Commission économique et sociale pour l'Asie et le Pacifique

En Asie et dans le Pacifique, les effets de la pandémie de COVID-19 se sont répercutés sur une population de plus de 4 milliards d'habitants et dans des économies vitales pour les chaînes d'approvisionnement mondiales. La Commission économique et sociale pour l'Asie et le Pacifique (CESAP) aide à façonner des réponses pour un avenir durable. Pour appuyer la réponse des États Membres, elle a notamment élaboré des notes d'orientation, ainsi que des publications.

Commission économique pour l'Afrique

En réponse à la pandémie de COVID-19, la Commission économique pour l'Afrique (CEA) présente ses documents et publications les plus pertinents à l'usage des chercheurs et des médias.

Contrôle des stupéfiants

Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) continue d'assurer le fonctionnement du commerce international licite de substances réglementées pendant la pandémie de COVID-19.

Coopération Sud-Sud

Le Bureau des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud mobilise et met en relation des partenaires dans tous les secteurs pour permettre aux pays d'accéder rapidement aux informations pertinentes, d'évaluer les demandes, de comparer les pratiques et d'apprendre les uns des autres grâce à des échanges de coopération Sud-Sud et triangulaires.

Coordination des affaires humanitaires

Plus de 100 millions de personnes dépendent du soutien des agences humanitaires des Nations Unies. La priorité absolue du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) est de veiller à la continuité de cette aide vitale et à appuyer la réponse du système au COVID-19.

Développement

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) aide les pays à réagir d'urgence et efficacement au COVID-19 dans le cadre de sa mission d'éradiquer la pauvreté, de réduire les inégalités et de renforcer la résilience aux crises et aux chocs.

Développement agricole

Près de 63% des personnes les plus pauvres de la planète travaillent dans l’agriculture, essentiellement dans de petites exploitations agricoles. La plupart des personnes les plus touchées par la pauvreté, la faim et la marginalisation vivent en milieu rural, et c’est justement sur la ruralité que les organisations vouées au développement doivent désormais axer leur action à moyen et à long terme, dont le Fonds international de développement agricole (FIDA).

Développement durable

Le Groupe des Nations Unies pour le développement durable (UNSDG, en anglais) est composé de 40 entités des Nations Unies travaillant sur le développement aux niveaux mondial, régional et national. Sous leur direction, les équipes de pays des Nations Unies se sont mobilisées pour soutenir les gouvernements et les partenaires dans une réponse décisive et cohérente à la pandémie de COVID-19.

Développement industriel

L'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) est l'institution spécialisée des Nations Unies, chargée de promouvoir le développement industriel pour la réduction de la pauvreté et le développement durable à l'échelle internationale.

Droits humains

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) est chargé de promouvoir et de protéger les droits de l’homme pour tous, et à ce titre, il dirige les efforts internationaux dans le domaine des droits humains. Selon l'agence, la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) met à l’épreuve les sociétés, les gouvernements, les communautés et les individus. Le respect des droits de l’homme dans tous les domaines, y compris les droits économiques et sociaux et les droits civils et politiques, sera indispensable au succès des mesures de santé publique. 

Drogue et le crime

L'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) se concentre sur la fourniture d'une assistance vitale aux personnes qui en ont besoin, notamment les personnes qui consomment des drogues, qui sont en prison et qui ont le VIH/sida ou l'hépatite C. Le personnel de l'ONUDC dans le monde reste mobilisé pour mettre en oeuvre les mandats de l'Office, notamment la lutte contre la criminalité qui cherche à exploiter la pandémie, comme la cybercriminalité.

Eau

La gestion du virus est étroitement liée aux questions de l’eau et de l'assainissement. ONU-Eau coordonne les efforts des entités des Nations Unies et des organisations internationales travaillant sur les questions d'eau et d'assainissement.

Énergie atomique

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) fournit des trousses de diagnostic et du matériel. Elle dispense aussi une formation sur les techniques de détection dérivées du nucléaire aux pays demandant une assistance pour faire face à la propagation mondiale du coronavirus responsable de la COVID-19. L'AIEA maintient également ses opérations, y compris les inspections de garanties nucléaires, pillier du régime international de non-prolifération.

Enfance

Ce que vous devez savoir sur le virus pour vous protéger et protéger votre famille. Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) travaille sans relâche avec des spécialistes de la santé du monde entier afin de vous fournir des informations exactes. Des informations fiables sont des informations fondées sur les données scientifiques probantes les plus récentes.

Environnement

La transmission de maladies, comme le nouveau coronavirus COVID-19, entre les animaux et les humains (zoonoses) menace le développement économique, le bien-être des animaux et des humains, et l'intégrité des écosystèmes. Le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) soutient les efforts mondiaux visant à protéger la biodiversité, à mettre fin au commerce illégal des espèces sauvages, à sauvegarder la manipulation des produits chimiques et des déchets et à promouvoir des plans de relance économique qui tiennent compte de la nature et de l'urgence climatique.

Femmes

À l’échelle mondiale, les femmes représentent 70 pour cent des travailleurs du secteur de la santé et des services sociaux, et assument trois fois plus de tâches domestiques que les hommes. La prise en compte de leurs besoins et de leur leadership permet de renforcer la réponse au COVID-19 selon ONU-Femmes.

Fonds monétaire international

Le Fonds monétaire international (FMI) appuie des pays, en particulier les plus vulnérables, et coordonne ses efforts en étroite collaboration avec ses institutions partenaires.

Formation et recherche

L'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR) s'engage à continuer de proposer des solutions d'apprentissage et a notamment transformé bon nombre de ses cours en présentiel en format en ligne.

Groupe de la Banque mondiale

Le Groupe de la Banque mondiale s’emploie à accélérer la réponse internationale à la pandémie afin d’aider les pays en proie aux conséquences sanitaires et économiques de cette pandémie.

Migrations

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) aide les pays à se préparer et à répondre à la flambée de COVID-19 dans plusieurs domaines : coordination transfrontalière, formations et simulations pour les employés du gouvernement, exercices de cartographie de la mobilité de la population, entre autres.

Opérations de maintien de la paix

Le Département des opérations de paix (DPO, en anglais) a mis en place une série de mesures d’atténuation pour garantir la sécurité et la santé de son personnel et des personnes qu’elles servent, tout en veillant à s’acquitter de ses opérations dans le cadre de leurs mandats clés.

Population

Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA, en anglais) fait en sorte que les femmes enceintes ou en âge de procréer reçoivent des informations exactes concernant les précautions à prendre.

Recherche sur la criminalité et la justice

L'Institut interrégional de recherche des Nations Unies sur la criminalité et la justice (UNICRI, en anglais) améliore les connaissances et les capacités pour lutter contre les groupes extrémistes et criminels et s'engage auprès des communautés à risque pour renforcer leur résilience pendant la pandémie. L’UNICRI organise aussi des formations et des consultations en ligne avec les pays partenaires pour accroître la protection des premiers intervenants (atténuation des risques biologiques), lutter contre l’impact du crime organisé et améliorer la riposte à la COVID-19.

Réfugiés

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a pour mission de sauver des vies, de protéger les droits des réfugiés et de construire un avenir meilleur pour les réfugiés, les communautés déplacées et les apatrides.  Les migrants et les réfugiés - quel que soit leur statut officiel - doivent être pris en compte dans les systèmes et les plans nationaux de lutte contre le virus.

Réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient

L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) continue de fournir des services essentiels, notamment des services de soins de santé de base et, dans la mesure du possible, continue à déployer son programme d'éducation en situation d'urgence pour soutenir les élève à domicile.

Science, éducation et culture 

L’Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) coordonne notamment les réponses mises en œuvre en raison de la fermeture des établissements scolaires décidée à titre temporaire ou pour une durée indéterminée afin de ralentir la propagation de la COVID-19.

Télécommunications

L’Union internationale des télécommunications (UIT) a notamment lancé une nouvelle plateforme qui aidera les décideurs, les régulateurs et les parties prenantes du secteur privé, à l'échelle nationale, à faire face à la pression croissante qui s'exerce sur les réseaux mondiaux pendant la crise liée au COVID-19.

Tourisme

Le secteur du tourisme, plus que toute autre activité économique à impact social, repose sur l’interaction entre les gens. L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) oriente la réaction du secteur du tourisme à plusieurs niveaux.

Travail

L’Organisation internationale du Travail (OIT) et ses mandants – gouvernements, employeurs et travailleurs – jouent un rôle primordial dans la lutte contre la pandémie en garantissant la sécurité des personnes ainsi que la viabilité des entreprises et des emplois.

VIH/SIDA

Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) a publié des directives sur les précautions à prendre par les personnes vivant avec le VIH.

Volontaires

Les Volontaires des Nations Unies (VNU) invitent les professionnels qualifiés à soutenir la réponse du système de l’ONU en tant que Volontaires de l’ONU dans leur pays.

Participez aux efforts de riposte

Lire aussi : COVID-19 : de la riposte au relèvement, les principaux fonds mobilisés par l’ONU

Découvrez trois plans de riposte des Nations Unies et comment y apporter une contribution :

Le Fonds de riposte à la COVID-19

Le Fonds de riposte à la COVID-19 offre un moyen sûr aux particuliers, aux entreprises et aux organisations philanthropiques de contribuer à l’effort mené par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) contre la pandémie. La Fondation pour les Nations Unies et la Swiss Philanthropy Foundation ont créé le fonds de solidarité pour aider l’OMS et ses partenaires dans un effort massif d’appui aux pays – surtout ceux dont les besoins sont les plus importants – pour prévenir, détecter et combattre le nouveau coronavirus.

Plan de réponse humanitaire global COVID-19

APPEL COORDONNÉ PAR LES NATIONS UNIES AVRIL – DÉCEMBRE 2020

Le Plan global de réponse humanitaire à la COVID-19, coordonné par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitairs (OCHA), a été lancé par le Secrétaire général, sollicitant 2 milliards de dollars. Il s'agit d'un effort conjoint des membres du Comité permanent inter-organisations (IASC), comprenant les Nations unies et d’autres organisations et ONG internationales dotées d’un mandat humanitaire, pour analyser et répondre aux conséquences directes de la pandémie sur la santé publique et aux conséquences humanitaires immédiates indirectes, notamment sur les populations des pays déjà confrontés à d’autres crises.

Responsabilité partagée, solidarité mondiale : répondre aux conséquences socio-économiques de la COVID-19

Le Secrétaire général de l'ONU a créé un fonds dédié à la réponse à la COVID-19 et au relèvement pour soutenir les efforts dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Son approche est une réponse multi-agences et multisectorielle coordonnée pour faire face à l'impact socio-économique de la crise.

Fonds dédié à la réponse à la COVID-19 et au relèvement