Composition photographique de 3 situations dans lesquelles le personnel de la fonction publique aide des personnes vulnérables.
Au Monténégro: un programme du PNUD et de l'UNICEF permet d'offrir des services sociaux aux populations vulnérables; Au Cameroun: un certificat de naissance ouvre la voie de la scolarité; En Inde: démonstration de la technique de lavage des mains.
Photo :

Du télétravail à l’enseignement en ligne, en passant par la télémédecine, les fonctionnaires ont mobilisé les technologies numériques pour garantir la continuité des services publics dans tous les secteurs, malgré les difficultés et les dangers potentiellement mortels liés à la pandémie.»

 Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres

Innover pour une nouvelle ère : tirer parti du rôle de la technologie pour le service public de demain

La dernière décennie a donné lieu à une révolution numérique qui a changé notre façon de vivre, de travailler et de gouverner. Les innovations liées à la technologie et aux données ont accéléré le rythme de notre vie quotidienne, ouvert l'accès à l'information et porté les voix de la société civile. Ces innovations ont également changé notre façon de résoudre les problèmes, de concevoir les politiques et de fournir des services. En parallèle, les gouvernements se retrouvent sous la pression des ressources et des demandes croissantes du public, devant faire beaucoup plus, avec moins. La pandémie de Covid-19 en 2020 a été un multiplicateur de ces tendances, introduisant le travail à distance dans la gouvernance, la prestation de services numériques, des équipes de service virtuelles.

Aujourd'hui, tous les pays du monde doivent repenser la structure et le modèle de fonctionnement de leur fonction publique. La prochaine ère verra des changements fondamentaux dans la façon dont les fonctionnaires sont recrutés, formés et retenus. La technologie sera davantage mise à profit pour prendre de meilleures décisions, contrôler les performances et fournir des services, et le secteur privé, ainsi que la société au sens large, devront jouer un rôle plus important dans tous les aspects de la création de valeur publique. Le futur service public doit être plus agile, plus avisé sur le plan technologique, plus axé sur les données et plus centré sur l'humain. Il s'agit là d'éléments essentiels pour se préparer à l'avenir, garantir des politiques inclusives et des services réactifs, réduire les inégalités et accroître la confiance dans le gouvernement.

Dans ce contexte, pour célébrer la Journée des Nations Unies pour la fonction publique 2021, le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies, en collaboration avec le gouvernement des Émirats arabes unis, organisera un événement virtuel d'une heure et demie le 23 juin (voir colonne de droite).

Public service

Le rôle du service public et des agents de service public pendant la pandémie

Pour réaliser le Programme de développement durable à l'horizon 2030, une prestation efficace des services publics est nécessaire, y compris dans la réponse à la pandémie de COVID-19. Si elle n'est pas contenue, cette pandémie mettra en péril le respect de l'échéance 2030, en détournant les ressources des efforts de développement vers la réponse à la crise. Le fonctionnaire est au cœur de cette réponse et de son efficacité, que ce soit en tant que travailleur en première ligne dans les soins de santé ou dans l'élaboration de stratégies et de programmes pour atténuer l'impact de la crise.

Origines

La Journée des Nations Unies pour la fonction publique, proclamée en 2003 par l'Assemblée générale des Nations Unies dans sa résolution A/RES/57/277, met en valeur le rôle de l'administration publique pour le développement et auprès des communautés.

Pour célébrer la Journée internationale, l'Assemblée générale encourage chaque année les États Membres à organiser des activités pour souligner la contribution du service public au processus de développement.

Le service public, aux niveaux national et international, a en effet un rôle décisif à jouer dans la mise en œuvre des objectifs de développement.

Le 23 juin est l'occasion de mettre en avant à la fois le travail des agents de la fonction publique et d'encourager les jeunes à choisir et à poursuivre une carrière dans le secteur public.

Chaque année, un Prix d'excellence du service public est décerné par l'ONU. Il est devenu au fil du temps la plus prestigieuse reconnaissance internationale de l'excellence dans le secteur public. Depuis 2003, les Nations Unies ont reçu un nombre impressionnants de candidatures suggérées des les quatre coins du monde.

Les institutions publiques au service des objectifs de développement durable

Des institutions efficaces, responsables et inclusives sont essentielles pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD). Le Programme de développement durable à l'horizon 2030 a également reconnu que les gouvernements ont la responsabilité principale de la mise en œuvre des ODD et d'en assurer le suivi et l'examen au cours des 15 prochaines années, aux niveaux national, régional et mondial. L'une des premières mesures que les gouvernements prennent pour mettre en œuvre ce programme est souvent de façonner les dispositifs institutionnels afin de piloter la mise en œuvre des ODD et évaluer les progrès.

L’administration publique - pierre angulaire du travail des gouvernements - joue un rôle essentiel dans l’amélioration de la vie des gens. Réinventer l'administration publique est une voie positive et nécessaire pour aller de l'avant. Sans modernisation et transformation de l'administration publique pour s'adapter aux besoins d'aujourd'hui, il sera impossible de réaliser un avenir meilleur pour tous. Lorsque des administrations compétentes font défaut, les gouvernements ne sont pas capables d'agir, ce qui empêche tout développement durable.

Un camion de pompiers devant l'hôpital Mount Sinai dans le Queens, a New York, pendant la pandémie de COVID-19.

La pandémie de COVID-19 entraîne de nouveaux besoins en services gouvernementaux numériques et une demande accrue des services existants. Un examen des portails nationaux des 193 États Membres des Nations Unies a montré qu'au 25 mars 2020, seuls 57 % d'entre eux (110 pays) avaient mis en place un accès à l'information sur la COVID-19. Au 8 avril 2020, soit seulement deux semaines après, près de 86 % (167 pays) avaient inclus des informations et des conseils sur la maladie à travers leurs portails.

Open Budget initiative

Le Rapport sur le secteur public mondial 2021 vise à documenter les grandes tendances et les changements dans les arrangements institutionnels adoptés par les pays pour mettre en œuvre l’Agenda 2030, et à évaluer certaines des forces et des faiblesses de ces arrangements par rapport à la réalisation de fonctions clés de politique publique (par exemple, suivi et évaluation). Le rapport se concentrera sur la dimension temporelle des changements institutionnels, en examinant comment les gouvernements ont ajusté leurs systèmes institutionnels depuis 2015 pour mieux répondre aux exigences de l’Agenda 2030. 

A crowd of women sitting and laughing

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.