Un homme et une femme en uniforme, devant des équipements industriels.
Dans le monde, le salaire des femmes ne représente que 77 pour cent de celui des hommes.
Photo :OIT / Marcel Crozet

Des salaires égaux pour un travail de valeur égale

La Journée internationale de l’égalité de rémunération, célébrée pour la première fois en 2020, rend hommage aux efforts déployés par toutes les parties prenantes pour parvenir à l’égalité de rémunération pour un travail de valeur égale. Elle s'appuie notamment sur l'engagement des Nations Unies en faveur de la protection des droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales, y compris contre toutes les formes de discrimination, notamment à l’égard des femmes et des filles.

Partout dans le monde, les femmes sont moins bien payées que les hommes, avec un écart de rémunération entre les sexes estimé à 20 %. L’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles continuent d’être freinées en raison du déséquilibre historique et structurel des rapports de force qui subsistent entre les femmes et les hommes, de la pauvreté, des inégalités et des désavantages des femmes et des filles, notamment en matière d’accès aux ressources et aux débouchés, qui limitent leurs capacités. Les progrès pour réduire cet écart ont été lents. Si les revendications d'une égalité de rémunération entre hommes et femmes sont généralement acceptées, leur application dans la pratique reste difficile.

Afin que personne ne soit laissé pour compte, les objectifs de développement durable (ODD) incluent aussi la nécessité de parvenir à une égalité entre les sexes et à l'autonomisation de toutes les femmes et les filles. Tout en favorisant la croissance économique, les ODD visent à atteindre le plein emploi productif et à garantir à toutes les femmes et à tous les hommes, y compris les jeunes et les personnes handicapées, un travail décent avec un salaire égal pour un travail de valeur égale. L'intégration d'une perspective de genre est donc cruciale dans la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

L'égalité de rémunération est une étape fondamentale dans le domaine des droits de l'homme et de l'égalité entre les sexes. C’est pourquoi il est nécessaire que toute la communauté internationale redouble d’efforts pour atteindre cet objectif. Les Nations Unies, notamment ONU Femmes et l'Organisation internationale du Travail (OIT), invitent les États Membres et la société civile, qui comprend les organisations de femmes, les associations locales et les groupes féministes, ainsi que les entreprises et les organisations de travailleurs et d'employeurs, à promouvoir l'égalité de rémunération pour le travail de valeur égale et l'autonomisation économique des femmes et des filles.

Reconstruire un meilleur avenir du travail en garantissant l'équité salariale

À l'occasion de la première Journée internationale de l'égalité salariale et alors que nous continuons de faire face aux conséquences de la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), la Coalition Internationale pour l’Egalité Salariale (EPIC) a organisé un événement en ligne le 18 septembre et a lancé un appel à l'action pour encourager tous les acteurs du marché du travail à prendre les mesures nécessaires et faire en sorte que l'égalité de rémunération soit au cœur des efforts de redressement à travers le monde.

Coalition Internationale pour l’Egalité Salariale

La Coalition Internationale pour l’Egalité Salariale (EPIC) est pilotée par l’Organisation internationale du Travail (OIT), ONU Femmes et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). L'objectif de la Coalition est de parvenir à l’égalité de salaire entre les femmes et les hommes partout dans le monde. En réunissant des acteurs de différents domaines d’intérêt et d’expertise, l’EPIC aide les gouvernements, employeurs, travailleurs et leurs organisations à réaliser des progrès concrets et coordonnés vers cet objectif. L’EPIC est actuellement le seul partenariat multipartite qui travaille à réduire l’écart de rémunération entre les sexes aux niveaux mondial, régional et national.

Le saviez-vous ?

  • Dans le monde, le salaire des femmes ne représente que 77 pour cent de celui des hommes. À ce rythme, il faudra environ 257 ans pour combler l'écart salarial mondial entre les hommes et les femmes.
  • Les femmes ont généralement des emplois moins rémunérés et moins qualifiés que les hommes, avec une plus grande insécurité de l'emploi et elles sont sous-représentées dans les rôles de décision.
  • Les femmes effectuent au moins deux fois et demie plus de travaux ménagers et de soins non rémunérés que les hommes.

Plus de chiffres sur la situation des femmes dans le monde du travail !

Quelles avancées avons-nous réalisées dans la lutte mondiale pour l’égalité des droits et que reste-t-il à accomplir ? Depuis la campagne des suffragettes à travers le monde jusqu’à l’essor du mouvement #MeToo et à l’activisme numérique, nous avons lentement progressé dans le bon sens. Toutefois aujourd’hui, le combat pour l’égalité des sexes est loin d’être gagné.

En temps de crises comme celle de la COVID-19, les femmes jouent un rôle essentiel de leadership dans leurs communautés et sont en première ligne lors des interventions; elles sont aussi plus durement touchées par les conséquences économiques et sociales causées par l’épidémie. Rester attentifs aux besoins des femmes rendra plus efficace la réponse au #COVID19.

 

Les nouvelles générations appellent à un monde plus juste et plus inclusif pour les femmes et les filles. Depuis l’éradication de la pauvreté et la promotion d’emplois décents jusqu’à l’élimination de la discrimination et de la violence à l’égard des femmes, ces agents du changement montrent au monde comment lutter en faveur de l’égalité des sexes.

 

Portrait d'une femme avec des hommes en arrière-plan.

Les discriminations au travail sont une violation des droits fondamentaux des travailleurs. La discrimination peut avoir divers motifs, dont le sexe. Les femmes en sont tout particulièrement victimes en matière de rémunération. Or, une rémunération équitable est l’un des premiers moyens pour atteindre une égalité entre femmes et hommes. Découvrez-en plus sur l’égalité salariale et la façon d’y parvenir.

Une femme portant un casque travaille sur un chantier de construction.

Aujourd’hui encore, les femmes occupent principalement des emplois qui sont moins rémunérés et qui ne leur apportent pas d’avantages sociaux. Elles gagnent moins d’argent que les hommes, alors même que repose sur leurs épaules le lourd fardeau, essentiel sur le plan économique, du travail non rémunéré de soins et ménager. L’autonomisation économique des femmes doit passer par un changement transformateur pour que la prospérité soit partagée de façon équitable et que personne ne soit laissé pour compte.

 Illustration représentant le Siège de l‘ONU

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.