Photo-collage de personnes de tous âges pratiquant le yoga chez elles.
Anne Hartkemeyer, actrice et professeure de yoga (à g.); Eli Wolff, ancien joueur paralympique de football, et sa fille (au centre); Germán A Bravo-Casas, Président du club de yoga du Comité des loisirs du personnel de l'ONU (à dr.).
Photo :Comité des loisirs du personnel de l'ONU

Le yoga pour la santé - le yoga à la maison

Alors que les mesures de distanciation sociale adoptées par les pays pour lutter contre la pandémie de COVID-19 ont fermé les studios de yoga et d'autres espaces communs, les amateurs de yoga se sont tournés vers la pratique à domicile et les ressources en ligne. Le yoga est un outil puissant pour faire face au stress de l'incertitude et de l'isolement, ainsi que pour maintenir le bien-être physique. La rubrique section bien-être du portail Coronavirus propose des ressources de yoga à son personnel et à tous les amateurs.  L'Organisation mondiale de la Santé mentionne le yoga comme un moyen d'améliorer la santé dans son Plan d'action mondial sur l'activité physique 2018-2030 : des personnes plus actives pour un monde plus sain.

Les écoles étant fermées et la plupart des activités estivales annulées, il peut être difficile pour les parents de garder leurs enfants physiquement actifs. Selon l'UNICEF, les enfants peuvent pratiquer de nombreuses poses de yoga sans aucun risque et bénéficier des mêmes avantages que les adultes. Ces avantages incluent une flexibilité et une forme physique accrues, la pleine conscience et la relaxation.

Célébration 2020

Pour célébrer la 6e Journée internationale du yoga, la Mission permanente de l'Inde auprès des Nations Unies a organisé le 19 juin des activitités en ligne.  Si vous avez raté le rendez-vous, regardez les vidéos : Célébrer la journée | Entretien avec Silke Von BrokHausen

Affiche pour les célébrations en ligne organisées le 19 juin 2020

 

Le yoga

Le yoga est une ancienne pratique physique, mentale et spirituelle qui trouve son origine en Inde. Le mot « yoga » provient du Sanskrit et signifie joindre ou unifier, symbolisant l'union du corps et de la conscience. Il est pratiqué sous diverses formes à travers le monde, et sa popularité ne cesse de s'accroître. Mais le yoga est bien plus qu’une activité physique. Selon l’un des plus célèbres maîtres de pratique, B.K.S. Iyengar, « Le yoga cultive les moyens de maintenir une attitude équilibrée dans la vie de tous les jours, et développe la capacité à être performant dans nos actions ».

Reconnaissant sa popularité universelle, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 11 décembre 2014, par sa résolution A/RES/69/131, le 21 juin Journée internationale du yoga. Le projet de résolution établissant cette journée avait été proposé par l’Inde et soutenu par un nombre record de 175 États Membres. La proposition a été introduite par le Premier ministre Narenda Modi lors de la 69ème session de l’Assemblée générale, au cours de laquelle il souligna que « le yoga symbolise l’union de l’esprit et du corps, de la pensée et de l’action… une approche globale précieuse pour notre santé et notre bien-être. Le yoga n’est pas simplement qu’un exercice; c’est un moyen de ne faire qu’un avec vous-même, le monde et la nature. » La résolution souligne « l’importance des individus et des populations faisant des choix plus sains et suivant des styles de vie qui entretiennent une bonne santé ». À cet égard, l’Organisation mondiale de la Santé a également enjoint ses États membres à aider leurs concitoyens à réduire l'inactivité physique.

La Journée internationale vise à sensibiliser le public de par le monde aux nombreux bénéfices du yoga. Elle met aussi l’accent sur les effets positifs de la pratique du yoga, qui apporte à notre corps et à notre esprit l’équilibre dont ils ont besoin. Cette approche vis-à-vis de notre santé et de notre bien-être peut aussi avoir des effets plus vastes sur le monde qui nous entoure, sur nos proches, sur nos modes de vie et, enfin, sur notre développement durable et en harmonie avec la nature.

 

 

Des chaises dans un jardin

S’adapter à une nouvelle situation demande de mettre en place de nouvelles habitudes et de rester à l’écoute de notre bien-être psychologique. Aujourd'hui, beaucoup d'entre nous doivent travailler à distance et à plein temps, prendre soin de proches en bas âge ou plus âgés pendant les heures de travail. Nous pouvons nous sentir coincés ou isolés, être séparés de nos proches ou avoir peu d’options pour pratiquer une activité physique régulière et entretenir des liens sociaux. Nous devons donc repenser nos habitudes et faire preuve de créativité pour rester en bonne santé physique et mentale. 

Une femme fait du yoga en compagnie de son enfant

Pour beaucoup d’entre nous, la pandémie de COVID-19 signifie rester chez soi et être assis plus que d’habitude. Faire les exercices que nous faisons normalement devient difficile, et encore plus pour les personnes qui n’ont pas l’habitude de faire beaucoup d’activités physiques. Pourtant, dans des périodes comme celles-ci, il est très important que chacun, quels que soient son âge ou ses capacités, reste aussi actif que possible. C’est exactement l’objet de la campagne « Be Active » de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) – une occasion d'en profiter pour s'amuser un peu.

 Illustration représentant le Siège de l‘ONU

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.