Collage de photos illustrant des personnes qui font des exercices
Cette année, la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix met l’accent sur la nécessité de rester actifs malgré la mise en place de mesures de confinement dans de nombreux pays en vue de lutter contre la pandémie de COVID-19. Elle nous rappelle l'importance de valeurs comme la solidarité, l'esprit de communauté et celui d'équipe. Photo : ONU/Comités Nationaux Olympiques d'Océanie/ Kelsey LeFevour, Fan Xiao, Daniela Giménez, Alyson Calem-Sangiorgio.

Le sport et l’activité physique durant la pandémie de COVID-19

Alors que la maladie à coronavirus (COVID-19) continue de toucher de plus en plus de pays à un rythme toujours plus alarmant, les pratiques de « distanciation sociale » deviennent monnaie courante pour tenter d’enrayer la propagation du virus. Elles ont entraîné la fermeture des gymnases, des installations sportives et des stades, des piscines publiques, des studios de danse et des terrains de jeux dans de nombreux pays à travers le monde, ce qui signifie que beaucoup d'entre nous ne sont plus en mesure de participer activement à des activités sportives ou physiques individuelles ou en groupes, ni de regarder des événements sportifs en direct. Ces nouvelles mesures, pourtant nécessaires, posent désormais des défis importants à l'ensemble de la communauté sportive mondiale.

La Journée internationale du sport au service du développement et de la paix veut, cette année, nous encourager à rester physiquement actifs malgré les mesures de confinement. Il s'agit d'une occasion qui permet de nous rappeller que nous ne devons pas forcément rompre le contact avec nos entraîneurs, nos coéquipiers ou nos instructeurs, qui peuvent nous aider non seulement à rester en bonne forme physique, mais aussi à conserver des liens sociaux.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande, en règle générale, 150 minutes d'activité physique d'intensité modérée ou 75 minutes d'activité physique soutenue par semaine, ou une combinaison des deux. Étant donné la situation actuelle, l'OMS a donné quelques conseils pour y parvenir même sans équipement et dans un espace limité. Il existe aussi une multitude d'outils en ligne, gratuits et accessibles, destinés à encourager les personnes de tous les âges et de toutes les capacités physiques à rester actives et mobiles même à la maison !

« Le sport a le pouvoir de changer le monde, d'unir les gens de manière quasi-unique et de créer de l'espoir là où il n'y avait que du désespoir » disait Nelson Mandela. Il s’agit non seulement d’un droit fondamental, mais aussi d’un outil puissant pour renforcer les liens sociaux et promouvoir la paix, ainsi que la solidarité et le respect. Le sport est aussi essentiel au développement durable car il nous permet de vivre une vie saine et de promouvoir le bien-être de tous, à tous les âges, comme le souligne l’objectif de développement durable 3 « Bonne santé et bien-être » , mis en avant par les Nations Unies durant le mois d'avril. 

Or, le sport peut nous aider à nous maintenir en bonne santé même en cette période de confinement. Grâce aux nouvelles technologies, à nos compétences individuelles uniques et à notre pouvoir collectif, nous pouvons nous mobiliser en ligne, faire appel à notre créativité pour nous aider et partager des conseils utiles pour améliorer notre santé et notre bien-être, grâce au sport et à l'activité physique même depuis nos foyers. 

Avant, pendant et après le 6 avril, Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, nous demandons à tous de faire des efforts pour rester actifs malgré les différentes restrictions en place et de faire preuve de solidarité pendant cette période. L'une des choses que nous apprenons le plus à travers le sport est le jeu en équipe. Nous avons maintenant l’occasion et le devoir de le mettre en pratique à l’échelle mondiale, en faisant chacun/e notre part pour rester en bonne santé. Ensemble, nous pouvons mettre un terme à la propagation de la COVID-19.

Découvrez les conseils de l’OMS pour rester actifs chez soi, ainsi que les dernières informations sur la maladie à coronavirus (COVID-19).

Sport day logo
 

Le sport a historiquement joué un rôle important dans toutes les sociétés, que ce soit sous la forme de compétitions, d'activités physiques ou de jeux. Mais le sport revêt aussi un rôle fondamental au sein des Nations Unies, en tant qu’outil puissant pour renforcer la fraternité et la coopération, d’autant plus en cette période d'incertitude et de « distanciation sociale » , où il continue de forger la solidarité entre les peuples. C’est pourquoi, la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix se concentrera cette année non seulement sur les bienfaits du sport sur la santé mais aussi sur sa capacité à rassembler et unir les individus. 

Pour célébrer cette journée pendant en cette période de mesures de confinement, plusieurs initiatives ont été lancées en ligne et notamment sur les réseaux sociaux, comme la campagne de communication des Nations Unies autour des hashtags #BeActive et #BeKind ou la ponctuelle campagne du #WhiteCard (Carte blanche), où chacun de nous est invité à envoyer un message fort de soutien à la paix par le sport. Pour plus d'informations veuillez consulter la page « Événements ».

Aujourd'hui plus que jamais, le sport peut inspirer la coopération et donner du courage et de l'espoir pour l'avenir.

Pour la Journée internationale du sport 2020, restons actifs et en bonne santé pour mettre fin à la pandémie de #COVID19 !

 

 

 

Stela Savin vient de la communauté rom de Moldavie, où les femmes et les filles souffrent d'inégalités et de discrimination sexuelle. Cependant, Stela poursuit une carrière de boxeur en laissant de côté les stéréotypes de genre.

Le sport et le développement durable

Le sport s'est révélé être un élément important pour promouvoir les objectifs de développement durable. Ce rôle est clairement reconnu dans le Programme de développement durable à l'horizon 2030, qui rappelle sa contribution croissante non seulement au développement et à la paix par la tolérance et le respect qu’il préconise, mais aussi à l’autonomisation des femmes et des jeunes, de l’individu et de la collectivité et à la réalisation des objectifs de santé, d’éducation et d’inclusion sociale dans leur ensemble.

 

 Illustration : perspective du bâtiment du Secrétariat de l‘ONU et titre, les journées internationales.

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.