Des étudiants dans une salle de classe à Beira, au Mozambique.
Des élèves dans une salle de classe à Beira, au Mozambique.
Photo :ONU/Eskinder Debebe

Il nous faut accomplir bien davantage pour progresser vers la réalisation de l’objectif de développement durable n°4, à savoir assurer à tous une éducation équitable, inclusive et de qualité et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. »

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres

Relancer et redynamiser l’éducation pour la génération COVID-19

Cette troisième édition de la Journée internationale de l'éducation intervient au lendemain de la pandémie de COVID-19 qui a entraîné, à l’échelle mondiale, une perturbation de l'apprentissage d'une ampleur et d'une gravité sans précédent. La fermeture des écoles, des universités et autres établissements d'enseignement, ainsi que l'interruption de nombreux programmes d'alphabétisation et d'apprentissage tout au long de la vie, ont bouleversé la vie de 1,6 milliard d’apprenants dans plus de 190 pays. En ce début d'année, le moment est venu d'intensifier la collaboration et la solidarité internationale en vue de placer l'éducation et l'apprentissage tout au long de la vie au centre des efforts de relance et de transformation vers des sociétés plus inclusives, plus sûres et plus durables.

La célébration mondiale de cette Journée sera axée sur trois thèmes principaux : les héros de l’apprentissage, l’innovation et le financement. Elle sera organisée en partenariat avec le Bureau de liaison de l’UNESCO à New York, le Siège de l’ONU, le Partenariat mondial pour l’éducation et le Centre d’études interdisciplinaires (CRI), et pourra compter sur la présence de partenaires de la Coalition mondiale pour l’éducation. Dans l’esprit de la Journée internationale de l’éducation, le CRI et l’UNESCO coordonnent le #LearningPlanet Festival – ou « Festival de l’Apprendre », destiné à célébrer l’apprentissage dans tous les contextes et à partager les innovations permettant de réaliser le potentiel de chaque apprenant, quelles que soient les circonstances dans lesquelles il ou elle se trouve. À cette occasion, le CRI annoncera également les noms des gagnants du concours de rédaction « Le Petit Prince ».

L'éducation est un droit humain

Le droit à l'éducation est inscrit dans l'article 26 de la Déclaration universelle des droits de l'homme, qui exige que l'enseignement élémentaire soit gratuit et obligatoire. La Convention relative aux droits de l'enfant, adoptée en 1989, demande de plus que les pays rendent l'enseignement supérieur accessible à tous.

L'éducation est essentielle au développement durable

Avec l'adoption du Programme de développement durable à l'horizon 2030 en septembre 2015, la communauté internationale reconnaît que l'éducation est aussi un facteur indispensable pour le succès de tous ses 17 objectifs. Elle y consacre un objectif à part entière, l'objectif de développement durable n°4, qui veut « assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ».

Éducation universelle : enjeux et défis

L’éducation offre aux enfants la possibilité de sortir de la pauvreté et de s’engager sur la voie d’un avenir prometteur. Cependant, dans le monde, plus de 265 millions d’enfants ne sont actuellement pas scolarisés. Plus d'un cinquième d’entre eux sont en âge de fréquenter l’école primaire.

La pauvreté, la discrimination, les conflits armés, les situations d’urgence et les effets du changement climatique sont autant de facteurs qui rendent l'accès à l'école difficile. La migration et les déplacements forcés affectent aussi négativement l'éducation des enfants, comme le montre l'édition 2019 du Rapport mondial de suivi sur l'éducation. À ces défis se sont ajoutés récemment le manque de soutien des enseignant(e)s, l'absence de données sur les personnes exclues de l'éducation, les infrastructures inappropriées, le manque de volonté politique et de soutien communautaire, le financement non ciblé et les politiques qui ne sont pas accompagnées de mécanismes de suivis, comme souligné dans l’édition 2020 de ce même rapport

Une élève dans une salle de classe à Gao, au Mali.
  • Les inscriptions dans l’enseignement primaire dans les pays en développement ont atteint 91 %, mais 57 millions d’enfants n’ont toujours pas accès à la scolarité.
  • Plus de la moitié des enfants qui ne sont pas inscrits à l’école vivent en Afrique sub-saharienne.
  • On estime que 50 % des enfants en âge de fréquenter l’école primaire qui ne sont pas scolarisés vivent dans des zones touchées par un conflit.

 

Un groupe de femmes assises rient devant la caméra

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.