Organisation mondiale de la Santé (OMS)

Woman is filling herself with children

Le Festival du film « Santé pour tous » de l'OMS vise à motiver une nouvelle génération de réalisatrices et réalisateurs innovants qui défendent les grands thèmes de la santé mondiale.

La riposte de l'Afrique au COVID-19

Du déploiement d'équipes médicales d'urgence à la garantie de l'accès aux vaccins, découvrez comment l'Afrique a riposté à la pandémie de COVID-19.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) lance un appel à présenter des courts métrages pour la troisième édition du Festival du film « Santé pour tous » !

La légende du football, Didier Drogba, a été nommé Ambassadeur de bonne volonté de l’OMS pour le sport et la santé, afin de promouvoir les bienfaits de l’exercice physique et autres modes de vie sains, et à faire connaître la valeur du sport.

WHO Director-General holds up a scroll.

Les pays doivent prendre des engagements climatiques ambitieux au niveau national pour un relèvement sain, écologique et durable après la pandémie de COVID-19.  Le rapport de l’OMS sur les changements climatiques et la santé, publié en amont de la COP26, présente les mesures de lutte contre les changements climatiques préconisées par la communauté sanitaire mondiale. Le rapport est publié en même temps qu’une lettre ouverte, signée par plus des deux tiers du personnel de santé dans le monde, appelant les dirigeants nationaux à intensifier la lutte contre les changements climatiques.

Peut-on éteindre un incendie à moitié ?

Il est impossible d’éteindre un incendie à moitié.
Personne n’est en sécurité tant que nous ne sommes pas tous en sécurité. 
Défendez l’équité en matière de vaccins. 

COVID-19 passport app

Pour faire en sorte que tous les pays bénéficient de l’innovation en santé, l’OMS a dressé un répertoire de 24 nouvelles technologies pouvant être utilisées avec peu de ressources.

Les gouvernements de la Région africaine de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) se sont engagés à éliminer toutes les formes de poliomyélite qui subsistent. 

Selon une récente étude, le nombre d’adultes âgés de 30 à 79 ans hypertendus est passé de 650 millions à 1,28 milliard au cours des trente dernières années. Près de la moitié de ces personnes ignoraient qu’elles étaient hypertendues.

A woman lies in bed next to her newborn.

L’allaitement maternel offre à chaque enfant le meilleur départ possible dans la vie. Il procure des bienfaits dans les domaines de la santé, de la nutrition et des émotions, aux enfants comme aux mères. Et il est partie intégrante d’un système alimentaire durable. Mais si l’allaitement maternel est un processus naturel, il n’est pas toujours aisé. Les mères ont besoin de soutien – à la fois pour commencer l’allaitement maternel et ensuite pour persévérer. Cette semaine, alors que les pays du monde entier célèbrent la Semaine mondiale de l'allaitement maternel, les Nations unies appellent toutes les parties prenantes à soutenir l'allaitement maternel.

Suivez le parcours d’un vaccin

Essais cliniques, autorisation d’utilisation d’urgence, production, transport, stockage et finalement administration par les soignants locaux : suivez le parcours d’un vaccin.

A smiling woman and a girl put their faces together.

La Journée mondiale contre l’hépatite est célébrée le 28 juillet de chaque année pour faire mieux connaître l’hépatite virale, une inflammation du foie à l’origine de différentes maladies graves, dont le carcinome hépatocellulaire. Le thème de cette année est « L’hépatite ne peut plus attendre ». On ne peut plus attendre : en effet, une personne meurt toutes les 30 secondes d’une hépatite virale – même pendant la crise actuelle liée à la COVID-19. Il existe cinq souches principales du virus de l’hépatite – A, B, C, D et E.  Les virus B et C sont les plus courants et entraînent 1,1 million de décès et 3 millions de nouvelles infections par an. Il est possible d’envisager un avenir sans hépatite grâce à un effort concerté. L’OMS appelle tous les pays à collaborer pour éliminer l’hépatite virale en tant que menace pour la santé publique d’ici à 2030.

baby receiving oral vaccine

23 millions d’enfants n’ont pas reçu les vaccins infantiles de base dans le cadre des services de vaccination de routine en 2020, soit 3,7 millions de plus qu’en 2019, selon les données officielles publiées aujourd’hui par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). Cette nouvelle série de chiffres complets officiels sur la vaccination des enfants à l’échelle mondiale illustre, pour la première fois, les perturbations subies par les services de santé à l’échelle planétaire en lien avec la COVID-19. Les données montrent ainsi qu’une majorité de pays ont enregistré une baisse des taux de vaccination des enfants l’année dernière.

L’Afrique a connu la pire semaine de l’histoire des pandémies sur le continent, marquée notamment, le 4 juillet 2021, par le dépassement du pic de la deuxième vague.

L’épidémie d’Ebola qui est survenue en Guinée mi-février a été officiellement déclarée terminée samedi.