https://library.un.org/fr/content/index-des-actes-0

Présidents précédents

59e session : Jean Ping

Portrait de Jean Ping, Président de la 59e session de l'Assemblée générale des Nations Unies. Photo ONU/Eskinder Debebe

Jean Ping a été élu Président de la 59e session de l'Assemblée générale des Nations Unies le 10 juin 2004. Il occupait alors le poste de ministre d’Etat, ministre des affaires étrangères, de la coopération et de la francophonie de la République gabonaise.

Jean Ping a présidé la 59e session de l'Assemblée générale du 14 septembre 2004 au 12 septembre 2005.

Aussi le 10 juin 2004, l'Assemblée générale a élu 21 vice-présidents de la 59e session :

Ci-dessous vous trouvez la documentation de la 59e session de l'Assemblée générale disponible en français. Pour consulter la documentation complète, vous pouvez visiter le site en anglais.

Priorités

La 59ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies s’inscrit dans un contexte international en constante et rapide mutation, marqué par de multiples menaces et de nombreux défis, a estimé son Président, M. Jean Ping

Selon lui, des réponses appropriées doivent être apportées de façon urgente à des questions aussi préoccupantes que la multiplicité des zones de conflits, comme au Moyen-Orient avec celui qui oppose Israéliens et Palestiniens ou en Iraq, en Afghanistan ou en Afrique, ou les crises humanitaires. Il a souligné la nécessité d’organiser la Conférence internationale sur la paix, la sécurité et le développement dans la région des Grands Lacs, dont le principe a déjà été accepté. La prolifération des armements, la récurrence des actes terroristes, l’accroissement de la pauvreté et les autres fléaux tels que la pandémie du VIH/sida, la dégradation de l’environnement, la recrudescence de la criminalité transnationale, le trafic illicite des stupéfiants, les violations des droits de l’homme ou les atteintes à l’état de droit et à la démocratie constituent à ses yeux autant d’autres urgences.

Le Président de l’Assemblée générale a insisté sur la nécessité d’agir ensemble et simultanément sur le double terrain du développement et de la paix. L’Afrique, a-t-il ainsi poursuivi, attend résolument la mise en œuvre des engagements souscrits par l’ensemble de ses partenaires au développement, en particulier ceux du G-8.

Déclarations et messages

Juin 2005
Mai 2005
Avril 2005
Mars 2005
Janvier 2005
Décembre 2004
Novembre 2004
Octobre 2004
Septembre 2004

Cabinet

  • S.E. M. Jean Ping, Président PDF
  • M. Parfait Onanga-Anyanga, Chef de Cabinet
  • Mme Marianne Bibalou, Chef de Cabinet Adjoint
  • M. Guy Marcel Eboumy, Ambassadeur (Questions administratives, budgétaires et financières)
  • M. Tommo Monthe, Ambassadeur (Questions de la réforme)
  • M. Djibril Diallo, Porte-parole
  • Mme Alba Biffot Sales, Ministre Conseiller (Questions économiques)
  • M. Tete Antonio, Ministre Conseiller (Relations avec le Conseil de Sécurité et de l'ECOSOC)
  • M. Michel Regis Onanga M. Ndiaye, Conseiller Politique
  • M. Michel-Xavier Biang, Conseiller Juridique
  • M. Saturnin Epié, Conseiller (Questions sociales)
  • Mme Catherine Boivin, Chargée de mission
  • Mme Audrey Apfeldorfer, Chargée d’études

L'Assemblée en un clic

Documents clés

Ressources