Kurt Waldheim tient une conférence de presse dans la salle VIP de l'aéroport d'Otopeni en Roumanie.
Le représentant de la Commission européenne Luigi Boselli s'adresse à l'Assemblée générale, New York, États-Unis. Photo ONU/Sophie Paris

Contexte

Un examen attendu

Du 30 juin au 2 juillet 1999 à New York, aux États-Unis, l'Assemblée générale, fut réunie en session extraordinaire, consacrée à l'examen et l'évaluation d'ensemble de l'application du Programme d'action de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) adopté au Caire en 1994. Elle a adopté, à l'issue de ses travaux, une série de propositions d'actions prioritaires pour la poursuite de la mise en œuvre du Programme d’action.

Les mesures proposées incluaient notamment des recommandations sur les questions de population, développement économique et environnement; le vieillissement de la population ; les migrations ; l'urbanisation ; l'éducation ; l'autonomisation des femmes et l'égalité entre les sexes ; la santé de la reproduction, y compris la planification familiale ; la réduction des taux de mortalité et de morbidité maternelles ; la santé des adolescents en matière de sexualité et de reproduction ; les partenariats ; et la mobilisation des ressources.

De nouveaux objectifs furent fixés en ce qui concerne la réduction de l'analphabétisme chez les femmes et les fillettes; l'accroissement de la scolarisation primaire; l'amélioration de l'accès aux méthodes de planification familiale et aux soins d'obstétrique essentiels, ainsi qu'aux programmes de prévention et au traitement des maladies sexuellement transmissibles; l'augmentation des accouchements avec l'assistance de personnel soignant qualifié; et la satisfaction du désir de tous ceux qui souhaitent espacer ou limiter les naissances au sein de leur famille. Reconnaissant que la situation en ce qui concerne le sida est plus grave que ne l'avait prévu la CIPD, le texte comprend de nouvelles recommandations en vue de réduire la vulnérabilité des jeunes à l'infection par le VIH/sida.