Un bateau dans un lagon en face de blocs de glace

Rapports

Principaux rapports clés sur l’action climatique, les aspects économiques liés au climat, ainsi que les questions soulevées par les conséquences climatiques et les solutions afférentes.

Report Cover

PNUE et autres programmes | Modèle de relance : serons-nous capables de faire mieux qu’avant ?

Un an après le début de la pandémie, les dépenses pour la relance sont restées très en deçà des engagements nationaux en matière d’investissements plus durables. Un nouveau rapport indique que seules 18 % des dépenses de relance annoncées par 50 grandes puissances économiques peuvent être considérées comme étant « vertes ». Cela représente quelque 368 milliards de dollars sur les 14,4 billions de dollars décaissés en 2020 pour le sauvetage et la relance liée à la pandémie. Le rapport appelle les gouvernements à investir plus durablement, soulignant qu’une relance verte est susceptible de soutenir une croissance économique plus forte tout en contribuant à atteindre les objectifs environnementaux à l’échelle mondiale et à s’attaquer aux inégalités structurelles. Pour éviter d’anéantir des décennies de recul de la pauvreté, les pays à faibles revenus auront besoin d’importants financements concessionnels de la part des partenaires internationaux.

Rapport
Report Cover

PNUE | Rapport 2021 sur l’indice du gaspillage alimentaire

Les humains gaspillent des quantités substantielles de nourriture, ce qui représenterait jusqu’à 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. La véritable ampleur du gaspillage alimentaire et ses impacts n’ont pas été bien compris jusqu’à présent. Les efforts déployés pour réduire ce gaspillage ont été minimes, en dépit d’un engagement à atteindre l’objectif de développement durable qui vise à réduire de moitié le gaspillage alimentaire mondial par habitant au niveau du commerce de détail et des consommateurs. Le rapport sur l’indice de gaspillage alimentaire produit une nouvelle estimation du gaspillage alimentaire mondial et publie une méthodologie permettant aux pays de mesurer le problème et de suivre les progrès de réduction à l’échelle nationale.

Rapport du PNUE
Report Cover

CCNUCC | Rapport de synthèse initial sur les CDN

Le rapport de synthèse initial sur les contributions déterminées au niveau national (CDN) démontre que les pays doivent redoubler d’efforts et présenter des plans d’action nationaux pour le climat plus solides et ambitieux en 2021. Il s’agit de la seule manière d’atteindre l’objectif de l’Accord de Paris, qui vise à limiter la hausse des températures à l’échelle mondiale à 1,5 degré Celsius, idéalement. Le rapport se penche sur 75 plans d’action nouveaux ou mis à jour – dénommés CDN – couvrant près de 30 % des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale. Combinés, ils réduiraient les émissions de moins de 1 % d’ici à 2030 par rapport aux niveaux de 2010. Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat a indiqué que les émissions devraient être réduites d’environ 45 %.

Rapport de la CCNUCC
Report Cover

ONU – Programme pour l’environnement | Faire la paix avec la nature

Le rapport Faire la paix avec la nature expose la gravité des trois urgences environnementales de notre planète – le changement climatique, la perte de biodiversité et la pollution – grâce à une synthèse unique des découvertes issues des principales études mondiales. Il souligne les interdépendances entre les défis en matière d’environnement et de développement, et décrit les rôles de tous les acteurs de la société dans les transformations nécessaires pour un avenir durable. Les progrès scientifiques et l’élaboration de politiques ambitieuses peuvent ouvrir la voie à la réalisation des objectifs de développement durable d’ici à 2030 et un monde neutre en carbone à l’horizon 2050, tout en faisant fléchir la courbe de l’appauvrissement de la biodiversité et en réduisant la pollution et les déchets. Emprunter cette voie signifie innover et investir uniquement dans des activités qui protègent la population et la nature ; pour ce faire, les plans de relance post-Covid-19 constituent une occasion à ne pas manquer.

Rapport du PNUE
Report Cover

Science Based Targets | Rapport d’avancement 2020

From Ambition to Impact: How companies are reducing emissions at scale with science based targets (De l’ambition aux effets : comment les entreprises réduisent leurs émissions à grande échelle grâce à des objectifs fondés sur la science) est la première étude à s’intéresser au lien entre objectifs fondés sur la science et réduction effective des émissions attribuables aux entreprises. L’étude a examiné 338 entreprises avec de tels objectifs, et a permis d’observer que ces dernières avaient collectivement réduit leurs émissions de 25 % depuis 2015. Leurs émissions annuelles ont diminué à un taux dépassant celui requis pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius. De plus, 2020 constitue une étape clé : la multiplication par deux des engagements climatiques fondés sur la science.

Rapport STBi
Report Cover

ONU – Programme pour l’environnement | Rapport mondial sur les litiges relatifs au climat : bilan de la situation en 2020

Le rapport donne un aperçu de l’état actuel des litiges relatifs au changement climatique à l’échelle mondiale, constatant une augmentation rapide dans le monde entier. En 2017, 884 procès ont été introduits dans 24 pays. En juillet 2020, le nombre de procès a presque doublé avec au moins 1 550 procès déposés dans 38 pays. Le rapport montre comment les litiges liés au climat contraignent les gouvernements et les entreprises à se fixer des objectifs plus ambitieux en matière d’atténuation et d’adaptation au changement climatique. Il se penche sur le rôle des droits de l’homme fondamentaux liés à un climat sûr et décrit la façon dont ces affaires poussent à divulguer davantage d’informations sur le climat et mettent fin à l’« éco-blanchiment » des entreprises.

Rapport du PNUE
Report Cover

ONU – Programme pour l’environnement | Rapport 2020 sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière d’adaptation

Le rapport du PNUE sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière d’adaptation examine les progrès réalisés dans la planification, le financement et la mise en œuvre de l’adaptation, avec un accent sur les solutions fondées sur la nature. Il constate certaines avancées dans la planification, mais également d’importantes lacunes en matière de financement dans les pays en développement. La mise en œuvre des projets d’adaptation a pris du retard, nombre d’entre eux ne produisant pas encore de réelle protection contre les effets climatiques tels que la sécheresse, les inondations et l’élévation du niveau de la mer. Le rapport appelle à combler ces lacunes au plus vite et à donner la priorité à des solutions fondées sur la nature ou à des actions adaptées aux réalités locales et procurant des effets bénéfiques à la population et à la nature.

Rapport du PNUE
Report Cover

ONU – Programme pour l’environnement | Rapport 2020 sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions

Passer au vert avec les paquets de relance post-pandémie. C’est le message du rapport 2020 sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions. Ce rapport prévoit qu’une relance verte pourrait réduire de 25 % les émissions d’ici à 2030, plaçant le monde sur la voie des objectifs de l’Accord de Paris qui consistent à limiter le réchauffement climatique. Malgré une récente diminution des émissions en raison du confinement et du ralentissement économique, les températures continuent d’augmenter à un rythme sans précédent.

Rapport du PNUE
Report Cover

PNUE | Rapport sur l’écart entre la production effective et la production potentielle

Le monde doit réduire sa production de combustibles fossiles de 6 % par an afin d’éviter le pire scénario de réchauffement climatique. Au lieu de cela, les pays projettent une augmentation annuelle moyenne de 2 %. Il s’agit de l’une des rudes conclusions du dernier rapport sur l’écart entre la production effective et la production potentielle, élaboré par de grands organismes de recherche et les Nations unies. Le rapport préconise vivement d’utiliser la relance post-Covid-19 comme un point de rupture à partir duquel les pays réorienteraient leurs investissements afin d’éviter de « s’enfermer » dans une dépendance à l’égard du charbon, du pétrole et du gaz polluants.

Rapport du PNUE
Report Cover

PNUE | Rapport 2019 sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions

Tandis que le monde s’efforce de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de limiter les changements climatiques, il est crucial de suivre les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs climatiques convenus au niveau mondial. Depuis une dizaine d’années, le rapport du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions s’attache à comparer le niveau des émissions de gaz à effet de serre à ce qui serait souhaitable en la matière, tout en recensant les meilleurs moyens de combler cet écart.

Rapport du PNUE
Report Cover

PNUE | Rapport 2018 sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions

Ce rapport phare du PNUE présente une évaluation définitive de l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions, à savoir l’écart entre les niveaux d’émissions prévus en 2030 et les niveaux correspondant à un objectif de 2 °C ou 1,5 °C. Il en ressort que les émissions mondiales sont en augmentation en raison de l’insuffisance des engagements pris par les pays pour lutter contre les changements climatiques. L’impulsion croissante de la part du secteur privé et le potentiel inexploité de l’innovation et du financement vert présentent toutefois de réelles opportunités pour combler l’écart observé en matière d’émissions.

Rapport du PNUE
Report Cover

CDB | Rapport des perspectives mondiales de la diversité biologique (2020)

En dépit de progrès encourageants dans différents domaines, la nature souffre gravement et son état ne fait qu’empirer. Le rapport des perspectives mondiales de la diversité biologique (GBO-5) appelle à abandonner ou changer le statu quo de toute une série d’activités humaines. Il décrit huit transitions qui prennent en compte la valeur de la biodiversité, la nécessité de restaurer les écosystèmes sur lesquels repose toute activité humaine et l’urgence de réduire les impacts négatifs de cette activité. Il démontre également que les gouvernements devront renforcer leurs ambitions nationales pour soutenir le nouveau cadre mondial pour la biodiversité et veiller à ce que toutes les ressources nécessaires soient mobilisées et l’environnement favorable renforcé.

Rapport de la CDB
Report Cover

GIEC | Rapport spécial sur les océans et la cryosphère dans le contexte du changement climatique

Le rapport spécial du GIEC souligne à quel point il est urgent de définir des mesures prioritaires opportunes, ambitieuses et coordonnées pour faire face aux changements durables sans précédent que subissent les océans et la cryosphère. À défaut d’un changement radical des comportements humains, des centaines de millions de personnes risquent de souffrir des effets de l’élévation du niveau des mers ainsi que de la multiplication des catastrophes naturelles et des pénuries alimentaires.

Le rapport spécial fournit de nouveaux éléments sur les avantages liés à la limitation du réchauffement climatique, conformément aux objectifs de l’Accord de Paris de 2015. Il conclut par ailleurs qu’en réduisant fortement les émissions de gaz à effet de serre, en protégeant les écosystèmes et en les remettant en état et en gérant soigneusement l’utilisation des ressources naturelles marines, il serait possible de préserver les océans et la cryosphère.

Rapport du GIEC
Report Cover

PNUD | Global Outlook Report (2019)

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) s’efforcent conjointement depuis 2014 d’aider les pays à élaborer leurs plans nationaux sur le climat, à savoir leurs contributions déterminées au niveau national pour l’Accord de Paris (CDN). Ce rapport constitue l’examen le plus approfondi à ce jour de l’élan imprimé depuis l’Accord de Paris et a été conçu en vue d’inspirer et d’éclairer le Sommet Action Climat de l’ONU qui se tiendra à New York le 23 septembre.

Rapports du PNUD
Report Cover

PNUE, Rapport sur l’avenir de l’environnement mondial (2019)

Le sixième rapport du PNUE sur l’avenir de l’environnement mondial (2019) appelle les décideurs et décideuses à prendre des mesures immédiates pour résoudre les problèmes environnementaux urgents afin d’atteindre les objectifs de développement durable ainsi que d’autres objectifs environnementaux convenus au niveau international, comme ceux convenus dans le cadre de l’Accord de Paris.

Réunissant une communauté de centaines de scientifiques, d’examinateurs, d’institutions et de partenaires, le Rapport s’appuie sur des connaissances scientifiques solides pour fournir aux gouvernements, aux autorités locales, aux entreprises et aux particuliers les informations nécessaires pour guider les sociétés vers un monde véritablement durable à l’horizon 2050.

Rapport du PNUE
Report Cover

GIEC | Changement climatique et terres émergées (2019)

La planète est déjà soumise à la pression croissante des activités humaines, à laquelle viennent s’ajouter les changements climatiques. Le GIEC indique dans son dernier rapport que ce n’est par ailleurs qu’en réduisant les émissions de gaz à effet de serre dans tous les secteurs, y compris les terres émergées et l’alimentation, qu’il sera possible de contenir le réchauffement mondial bien en deçà de 2 °C.

Le rapport apporte une contribution scientifique cruciale aux négociations à venir sur le climat et l’environnement, telles que la Conférence des parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (COP 14), qui se tiendra à New Delhi, en Inde, en septembre, et la Conférence de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 25), qui se tiendra à Santiago du Chili, en décembre.

Rapport du GIEC