Qu’est-ce que la sécurité humaine ?

Qu’est-ce que la sécurité humaine ? 2017-10-05T19:50:58+00:00

Qu’est-ce que la sécurité humaine ?

Aujourd’hui dans le monde, de nombreuses personnes ne sont pas en sécurité et doivent faire face à des menaces prove-nant de fronts multiples. Les crises prolongées, les conflits violents, les catastrophes naturelles, la pauvreté persistante, les épidémies et les récessions économiques sont autant d’épreuves qui compromettent les perspectives de paix, de stabilité et de développement durable. Ces crises sont complexes et entraînent diverses formes d’insécurité humaine. Lorsque plu-sieurs de ces crises se produisent en même temps, leurs effets peuvent se multiplier de manière exponentielle et envahir tous les aspects de la vie des personnes touchées, détruisant des communautés entières, dépassant les frontières natio-nales.

Comme l’a noté l’Assemblée générale dans sa résolution 66/290, « la sécurité humaine a pour objet d’aider les États Membres à cerner les problèmes communs et généralisés qui compromettent la survie, les moyens de subsistance et la dignité de leurs populations et à y remédier », et « appelle des réponses axées sur l’être humain, globales, adaptées au contexte et centrées sur la prévention, qui renforcent la protection et la capacité d’action individuelle et collective ».

UN CONCEPT FORT

Le concept de sécurité humaine est un cadre de planification et d’analyse éprouvé qui promeut une action de l’Organisa-tion des Nations Unies plus globale et davantage axée sur la prévention, dans tous les secteurs, grâce à des solutions adaptées aux différents contextes et à des partenariats visant à aider les populations touchées à se libérer de la peur et du besoin et à lutter contre l’indignité.

De la coordination à l’intégration

L’application du concept de sécurité humaine promeut la mise en place d’actions globales qui s’attaquent aux causes et aux conséquences multidimensionnelles des crises complexes. Elle appelle par conséquent des interventions concertées de la part d’un réseau de parties prenantes pour assurer une réponse durable aux déficits les plus importants en matière de paix et de développement.

Promouvoir les partenariats multipartites

La sécurité humaine appelle les compétences et les ressources d’un large éventail d’acteurs issus du système des Nations Unies, des gouvernements, du secteur privé, de la société civile et des communautés locales. En travaillant ensemble, ces différents acteurs mettent à profit leurs points forts respectifs et les synergies existantes.

Adapter l’action aux besoins locaux et ne pas faire de laissés-pour-compte

En tenant compte du fait que les crises n’ont pas les mêmes causes et se manifestent différemment d’un pays à l’autre et d’une communauté à l’autre, le concept de sécurité humaine encourage des interventions adaptées aux réalités locales. Il permet ainsi d’adapter les grands programmes nationaux et internationaux à l’échelle locale pour ne pas faire de laissés-pour-compte.

Prévention et résilience

La prévention est l’objectif premier du concept de sécurité humaine. Il s’attaque aux causes profondes des fragilités, se concentre sur les risques émergents et promeut une action rapide. Il permet d’améliorer la résilience des communautés locales en renforçant leurs capacités, met en avant des solutions porteuses de cohésion sociale et promeut le respect des droits de l’homme et de la dignité.

UN CONCEPT À L’UTILITÉ DÉMONTRÉE POUR LA MISE EN ŒUVRE DES MESURES PRIORITAIRES

Le bilan des programmes qui appliquent le concept de sécurité humaine et sont financés par le Fonds d’affectation spé-ciale des Nations Unies pour la sécurité humaine est établi et leur efficacité n’est plus à démontrer. Ils ont permis de ren-forcer l’appui apporté par l’ONU aux États Membres pour les aider à améliorer leur résilience face aux changements clima-tiques et aux catastrophes naturelles; à promouvoir des sociétés pacifiques et ouvertes à tous; à s’attaquer aux causes pro-fondes de la pauvreté persistante; et de soutenir la transition d’une situation de crise humanitaire à un développement durable à long terme. L’application du concept de sécurité humaine peut donc renforcer considérablement les mesures prises par l’Organisation des Nations Unies et ses partenaires pour que les promesses de transformation portées par le Pro-gramme de développement durable à l’horizon 2030, la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants, le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe et la thématique de la pérennisation de la paix se concréti-sent.

RESSOURCES

Résolution adoptée par l’Assemblée générale le 10 septembre 2012

Rapport du Secrétaire général sur la sécurité humaine(A/64/701)

Le fonds d’affectation des Nations Unies pour la sécurité humaine