Une marche silencieuse des membres du personnel de l’ONU au Siège des Nations Unies, à New York, pour exprimer leur désarroi après l'attentat à la bombe contre le siège de l’ONU à Bagdad, en Iraq, le 19 août 2003.

Message du Secrétaire général, 2021

Aujourd’hui, nos pensées vont à toutes les victimes et à toutes les personnes rescapées d’actes terroristes, et c’est à elles que nous rendons hommage. Nous exprimons notre solidarité à celles et ceux dont les proches ont été tués et qui continuent de souffrir tant sur le plan physique que psychologique, ainsi qu’aux populations et aux sociétés marquées à jamais par des actes de terrorisme. 

Nous témoignons notre soutien aux personnes rescapées en les écoutant et en nous faisant leur porte-voix, en défendant leurs droits, ainsi qu’en leur fournissant l’appui et l’accès à la justice qui leur sont dus, et en faisant en sorte qu’elles soient traitées avec la dignité qu’elles méritent. Cette année, les célébrations mettent l’accent sur le lien social, un lien d’autant plus important dans le contexte de la pandémie, qui continue de restreindre les déplacements, de limiter les occasions de voir nos proches et de priver les personnes rescapées de la possibilité de se réunir pour s’épauler mutuellement. 

Ces liens peuvent être de puissants agents de guérison, car ils aident les personnes rescapées d’actes terroristes à travers le monde à se sentir entendues, vues et moins seules. Les contacts noués entre ces personnes, les associations de victimes, la société civile et les États Membres jouent eux aussi un rôle essentiel pour ce qui est de mieux défendre les droits des victimes et de mieux répondre à leurs besoins, aujourd’hui et demain. Je suis impatient de voir comment nous pourrons continuer d’œuvrer en ce sens à l’occasion du tout premier Congrès mondial des victimes du terrorisme, qui aura lieu dans le courant de cette année.

L’Organisation des Nations Unies reste attachée à l’objectif d’un monde exempt de terrorisme. En cette Journée internationale du souvenir, en hommage aux victimes du terrorisme, et jour après jour, témoignons notre solidarité à toutes les victimes et à toutes les personnes rescapées d’actes terroristes, afin de les aider à surmonter leur traumatisme et de leur redonner espoir.
 

António Guterres

SLe Secrétaire général

L’Organisation des Nations Unies reste attachée à l’objectif d’un monde exempt de terrorisme. En cette Journée internationale du souvenir, en hommage aux victimes du terrorisme, et jour après jour, témoignons notre solidarité à toutes les victimes et à toutes les personnes rescapées d’actes terroristes, afin de les aider à surmonter leur traumatisme et de leur redonner espoir.

António Guterres