Deux Casques bleus dans un poste d'observation sur les hauteurs du Golan.
Le commandant de l'Organisme des Nations Unies chargé de la surveillance de la trêve (ONUST) rend visite aux Casques bleus d'un poste d'observation sur les hauteurs du Golan. Photo ONU/Hanne Olafsen

Historique

Dans sa résolution A/RES/57/129, l'Assemblée générale a proclamé le 29 mai Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies. C'est en effet à cette date, il y a 60 ans, que la première mission de maintien de la paix — l'Organisme des Nations Unies chargé de la surveillance de la trêve (ONUST) — a commencé ses opérations en Palestine. Aujourd'hui, nous rendons hommage au professionnalisme, au dévouement et au courage de tous les hommes et de toutes les femmes qui ont servi dans les missions de maintien de la paix des Nations Unies et nous honorons la mémoire de ceux et de celles qui ont sacrifié leur vie à la cause de la paix.

Depuis que la première mission de maintien de la paix a été organisée en 1948, plus de 3 800 militaires, agents de police et civils ont perdu la vie au service de la cause de la paix. Le 29 mai, les bureaux de l'ONU, en même temps que les États Membres et organisations non gouvernementales, organisent des manifestations solennelles en honneur à la mémoire des Casques bleus tombés au champ d'honneur.

Au Siège de l'ONU, à New York, le Secrétaire général dépose une gerbe en honneur à la mémoire de tous les Casques bleus qui ont perdu la vie sous les drapeaux de l'ONU. En outre, la médaille Dag Hammarskjöld est décernée à titre posthume aux Casques bleus tombés au champ d'honneur pendant l'année écoulée.

Les opérations de maintien de la paix de l'ONU exploitent l'occasion offerte par la Journée pour resserrer leurs liens avec les populations locales qu'elles servent, par exemple en organisant des compétitions sportives, des visites d'écoles et d'orphelinats, des concours de peinture ou de rédaction, des expositions de photographies, des campagnes de nettoyage de quartier, des programmes de plantation d'arbres, des concerts et des conférences et des séminaires consacrés à des questions liées à la paix.

Qui sont les Casques bleus ?

Ils viennent de tous horizons, de cultures différentes et d’un nombre croissant d’États Membres. Lorsqu’ils servent la cause des Nations Unies, ils sont unis par l’engagement à maintenir ou à rétablir la paix et la sécurité dans le monde. Ils partagent l’objectif de protéger les plus vulnérables et de fournir un soutien aux pays en transition de la guerre vers la paix.

Les Casques bleus sont des civils, des militaires et des policiers qui travaillent ensemble. Leurs rôles et responsabilités évoluent à mesure que les missions de maintien de la paix deviennent plus complexes et multidimensionnelles. Simple contrôle du respect des cessez-le-feu à l’origine, les opérations de maintien de la paix ont évolué pour comprendre la protection des civils, le désarmement des ex-combattants, la défense des droits fondamentaux, la promotion de l’état de droit, le soutien aux élections libres et justes, la lutte contre les mines terrestres et bien plus encore.

Normes de conduite et formation 

L’ONU attend de tous les membres du personnel des missions de paix qu’ils se conforment aux normes de comportement les plus strictes et qu’ils se conduisent à tout moment de façon professionnelle et disciplinée.

Une formation spéciale est nécessaire pour veiller à ce que les membres du personnel des Nations Unies soient dotés des connaissances, des compétences et des attitudes requises pour s’acquitter de leurs diverses tâches et se préparer à des situations particulièrement difficiles. Il existe plusieurs types de formations requises depuis le prédéploiement qui couvrent les principes fondamentaux, les directives et les politiques des Nations Unies, jusqu’à des formations plus ciblées liées à des problèmes spécifiques tels que l’exploitation et les atteintes sexuelles. Ces formations établissent des normes pour le personnel des missions de maintien de la paix des Nations Unies et guident le personnel dans l’exécution de tâches essentielles pour aider les pays dans lesquels ils travaillent.

 

LES FEMMES EN UNIFORME DANS LES OPÉRATIONS DE MAINTIEN DE LA PAIX

La résolution 2242 (2015) du Conseil de sécurité de l’ONU demande de mettre en œuvre une stratégie visant à doubler le nombre de femmes dans les contingents militaires et les effectifs de police des opérations de maintien de la paix des Nations Unies d'ici à 2028.

À l'heure actuelle, 6 % de l'ensemble du personnel militaire, de police, de justice ou pénitentiaire en uniforme dans les opérations sur le terrain sont des femmes.