Une femme travaille sur un ordinateur portable.
De plus en plus souvent, l'accès à l'information implique la question de l'accès aux données.
Photo :ONU / Loey Felipe

Le droit de savoir

Le thème de la Journée internationale de l'accès universel à l'information 2021 est Le droit de savoir - Constuire en mieux avec le droit d'accès à l'information. Elle soulignera l'importance d'élargit l'accès aux lois sur l'information et de les mettre en application dans le monde entier afin de reconstruire des institutions solides pour le développement durable et défendre la vision de l'information comme biern public, contribuant ainsi à renforcer la coopération internationale dans le domaine de la mise en oeuvre du droit à l'information en tant que droit fondamental. En outre, les discussions mondiales sur le thème « reconstruire en mieux » restent adaptées au contexte de la pandémie de COVID-19.

L’objectif principal de la Journée internationale de l’accès universel à l’information 2021 sera d’accélérer les solutions durables visant à atteindre la cible 10 de l’ODD 16 (mesurée par l’indicateur 2, relatif à l’accès public à l’information), en mobilisant les gouvernements, la société civile et les populations pour qu’ils s’approprient et contribuent à la réalisation de cet objectif de développement durable, notamment en ce qui concerne la mise en place d’institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux.

Affiche promotionnelle pour un événement de l'UNESCO organisé à l'occasion de la Journée internationale de l'accès universel à l'information de 2021.

E-conférence commémorative mondiale de deux jours
28 et 29 septembre 2021

Six panels de discussion se tiendront pendant deux jours, en reconnaissance du fait qu'une législation sur l'accès à l'information bien conçue et sa mise en œuvre rigoureuse favorisent le développement durable ainsi que la démocratie et les droits de l'homme. Les panels s'adressent aux décideurs politiques afin de promouvoir la mobilisation des ressources pour mettre en œuvre les lois par le biais d'institutions indépendantes, transparentes et responsables, établies pour soutenir et développer le bien public. Ils s'adressent également aux organisations professionnelles et à la société civile pour plaider en faveur de l'existence et de la mise en œuvre de lois sur l'accès à l'information.

Accès à l'information

Lorsque les citoyens sont informés, ils sont en mesure de prendre des décisions en connaissance de cause, par exemple, lorsqu'ils vont voter. Quand les citoyens savent comment ils sont gouvernés, ils peuvent demander des comptes à leurs gouvernements. L'information, c'est un pouvoir. Par conséquent, l'accès universel à l'information est la pierre angulaire de sociétés du savoir à la fois saines et inclusives.

L’accès universel à l’information signifie que chaque personne a le droit de rechercher, de recevoir et de communiquer des informations. Ce droit fait partie intégrante du droit à la liberté d'expression. Les médias jouent un rôle crucial à cet égard, en informant le public sur les questions d’intérêt général, mais ils dépendent eux-mêmes de leurs propres capacités à pouvoir rechercher et recueillir des informations. Par conséquent, le droit d'accès universel à l'information est intimement lié au droit de la liberté de la presse.

Contexte

Le 17 novembre 2015, l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a proclamé le 28 septembre Journée internationale de l'accès universel à l'information. Considérant que plusieurs organisations de la société civile et instances gouvernementales à travers le monde ont déjà adopté cette célébration, l'Assemblée générale des Nations Unies a également adopté, dans sa résolution 74/5 du 15 octobre 2019, le 28 septembre comme Journée internationale de l'accès universel à l'information.

L'UNESCO et ses programmes intergouvernementaux - le Programme international pour le développement de la communication et le Programme Information pour tous - offrent une plate-forme et un cadre à toutes les parties prenantes pour participer aux discussions internationales sur les politiques et les lignes directrices dans le domaine de l'accès à l'information. Les deux programmes favorisent également un environnement positif pour que l’accès à l’information puisse s'épanouir grâce à l'élaboration de projets visant à renforcer la science ouverte, le multilinguisme, les technologies de l'information et de la communication (TIC) pour les personnes handicapées et marginalisées, et la maîtrise des médias et de l'information.

Réseaux sociaux

Bannière de la Journée

 

#AccèsÀLInfo
#DroitDeSavoir

Téléchargez l'identité visuelle de la Journée internationale pour l'accès universel à l'information, qui comprend des bannières web et stand-up, une signature électronique et une affiche.

People hold cameras above a crowd.

Le Programme international pour le développement de la communication (PIDC) apporte une assistance aux projets relatifs aux médias et vise également à établir les conditions favorables à l’essor de médias libres et pluralistes dans les pays en développement. Depuis plus de 40 ans, suivant les décisions et les conseils du Conseil intergouvernemental et de son Bureau, le PIDC a concentré ses projets sur les priorités les plus urgentes du développement de la communication.

 

A woman carrying her baby looks at her mobile screen.

Les sociétés se construisent sur la somme de l’inventivité humaine, de l’innovation technique et du pouvoir de l’information et du savoir. L'UNESCO travaille à promouvoir l’accès de tous à l’information, et contribue notamment à l’objectif 16 qui vise à promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives, à permettre un accès du public à l’information et à protéger les libertés fondamentales. Découvrez les autres objectifs de développement durable et comment ils contribuent à l'accès à l'information !

A crowd of women sitting and laughing

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.