New York

11 February 2020

Secretary-General's video message on the International Day of Women and Girls in Science [scroll down for French version]

Science is a collaborative discipline.
 
Yet science is being held back by a gender gap.
 
Girls and boys perform equally well in science and mathematics – but only a fraction of female students in higher education choose to study sciences. 
 
To rise to the challenges of the 21st century, we need to harness our full potential.
 
That requires dismantling gender stereotypes.
 
It means supporting the careers of women scientists and researchers.
 
The Women’s Empowerment Principles, developed by UN Women, offer guidance for companies and others.
 
In this year in which we mark the 25th anniversary of the Beijing Declaration and Platform for Action, let us bring new urgency to promoting women’s and girls’ access to science education, training and jobs.
 
On this International Day of Women and Girls in Science, let’s pledge to end the gender imbalance in science.
*****
La science est une discipline collaborative.
 
Mais les disparités fondées sur le genre font obstacle aux progrès de la science.
 
Filles et garçons obtiennent les mêmes résultats en science et en mathématiques, mais seule une fraction des étudiantes choisissent les filières scientifiques dans l’enseignement supérieur.
 
Face aux enjeux du XXIe siècle, nous devons exploiter pleinement notre potentiel.
 
Et cela suppose de venir à bout des stéréotypes de genre.
 
Il faut soutenir les femmes qui choisissent de faire carrière dans les sciences et la recherche.
 
Les Principes d’autonomisation des femmes, établis par ONU-Femmes, sont une source de conseils destinés entre autres aux entreprises.
 
En cette année où nous célébrons le 25e anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing, il est urgent de promouvoir l’accès des femmes et des filles au monde scientifique, qu’il s’agisse d’éducation, de formation ou d’emploi.
 
En cette Journée internationale des femmes et des filles de science, engageons-nous à mettre fin au déséquilibre entre les genres qui existe dans cette discipline.