Depuis son élection en juin 2018, la Présidente de l’Assemblée générale, S.E. Mme María Fernanda Espinosa Garcés s’est engagé à exercer ses fonctions de la manière la plus ouverte et la plus transparente possible.

Les États Membres ont travaillé en étroite collaboration avec le Bureau du Président de l’Assemblée générale afin de renforcer la responsabilité, la transparence et la mémoire institutionnelle du Bureau. La résolution 70/305 sur la revitalisation des travaux de l’Assemblée générale et ses annexes, adoptées le 13 septembre 2016, ont été saluées comme un jalon important de ce processus.  La 71ème et la 72ème session ont repris les procédures établies par la résolution 71/323 et 72/313.

Le 17 septembre 2018, S.E. Mme María Fernanda Espinosa Garcés s’est engagée solennellement, lors de son intronisation, à exercer en toute honnêteté, loyauté, discrétion et conscience les fonctions qui lui avaient été confiées en sa qualité de Présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies. Elle a déclaré vouloir s’acquitter de ces fonctions et régler sa conduite en ayant exclusivement en vue les intérêts de l’Organisation des Nations Unies et ce, dans le respect de la Charte des Nations Unies et du Code de conduite du Président de l’Assemblée générale (Annexe 2 de la résolution 70/305), sans solliciter ni accepter d’instructions d’aucun gouvernement ou autre autorité extérieure à l’Organisation, en ce qui concerne l’accomplissement de mes devoirs.

La Présidente de l’Assemblée générale s’engage à faire preuve de transparence en ce qui concerne le financement de son Bureau.  Ses activités et celles de son Bureau seront financées uniquement par les dépenses prévues dans le budget ordinaire de l’ONU et le Fonds d’affectation spéciale du Bureau du Président de l’Assemblée générale (Bureau du Président), augmentant ainsi la transparence et réduisant les risques. La Présidente participe au programme de divulgation des informations financières de l’ONU, qui contribue à maintenir et à renforcer la confiance du public dans l’intégrité de l’ONU et a rendu public sa déclaration de situation financière.

Estimant qu’un code de conduite de son Président constitue un élément important de la revitalisation de ses travaux et considérant qu’un tel code contribuerait au renforcement de la capacité du Président à s’acquiter de ses fonctions, l’Assemblée générale a adopté un code de conduite publié dans l’annexe 2 de la résolution 70/305. La Présidente a demandé aux membres de son cabinet de se conformer aux même principes et obligations dans l’exercice de leur fonctions au service de l’Assemblée générale.

Code de conduite

Code de conduite du Président de l’Assemblée générale

1. Élu en cette qualité, le Président de l’Assemblée générale observe, dans l’exercice de ses fonctions et dans le plein respect de la Charte des Nations Unies et du Règlement intérieur de l’Assemblée générale, en toutes circonstances à compter de son élection les plus hautes normes de conduite éthique.

2. Le Président exerce ses fonctions en toute impartialité, équité, honnêteté et bonne foi.

3. Le Président s’abstient de tout acte ayant ou susceptible d’avoir les effets suivants :

  • Utilisation de sa fonction ou des ressources qui lui sont attachées dans son intérêt personnel ;
  • Octroi d’un traitement préférentiel injustifié à un État, une organisation ou une personne quels qu’ils soient ;
  • Entrave aux travaux de l’Organisation, ou adoption d’une conduite partisane, partiale ou entachée de préjugés ;
  • Atteinte à la confiance que les États Membres placent dans l’intégrité des travaux de l’Organisation.

4. Le Président collabore avec les États Membres dans un esprit de concertation et de coopération, tout en s’abstenant de recevoir ou d’accepter des instructions d’aucune personne, d’aucune organisation gouvernementale ou non gouvernementale et d’aucun groupe que ce soit.

5. Le Président évite de se placer dans toute situation où existe un conflit entre son intérêt personnel ou privé et celui de sa fonction ou de l’Organisation.

6. Le Président veille à utiliser dans la plus grande transparence possible les biens, locaux, services et ressources dont il dispose pour s’acquitter de ses fonctions, et veille à ce que ces biens, locaux, services et ressources ne soient utilisés qu’aux fins officielles de la présidence, à l’exclusion de toutes autres fins.

7. Le Président veille à mener toute activité extérieure ou à effectuer toute opération commerciale dans la plus grande transparence possible, de façon à se protéger de tout conflit d’intérêts. L’exercice d’une activité commerciale est incompatible avec la fonction de Président et ce, pendant toute la durée du mandat.

8. Si le Président considère qu’il existe un risque de conflit d’intérêts dans l’examen d’une question, il se récuse et, suivant les dispositions du Règlement intérieur de l’Assemblée générale, nomme un Président par intérim chargé de ladite question ou de la séance.

9. Dans l’exercice de ses fonctions, le Président rend compte à l’Assemblée générale.

10. Par « Présidente », le présent Code entend également tout membre du cabinet de la Présidente agissant dans l’exercice de ses fonctions de membre du cabinet de la Président de l’Assemblée générale.

11. Aucune disposition du présent Code n’interdit à la Présidente ou aux membres de son cabinet d’être détachés par leur gouvernement ou de conserver les privilèges, les immunités et le statut diplomatique accordés par un État Membre.

 

Données concernant les ressources financières

Le Budget ordinaire de l’ONU

Les États Membres ont alloué 331.000 dollars américains par an au Bureau du Président dans le budget ordinaire actuel des Nations Unies afin de couvrir les dépenses de représentation, les frais de voyages officiels et autres dépenses liées aux responsabilités officielles du Président.

Les dépenses du budget ordinaire sont gérées, au nom du Bureau du Président, par le Bureau exécutif du Département de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences, conformément au Règlement financier et aux règles de gestion financière de l’Organisation des Nations Unies.

Dons consentis à titre de soutien au Bureau du Président de l’Assemblée générale

Les donateurs peuvent directement contribuer aux travaux du Président de l’Assemblée générale par le biais de dons consentis via le système des Nations Unies, y compris par le Fonds d’affectation spéciale pour le Bureau du Président, qui est régulé par le Règlement financier et les règles de l’ONU. La Présidente de l’Assemblée générale de la 73ème session rendra compte publiquement des contributions faites au Fonds dès leur réception.

La résolution 72/321 de l’Assemblée générale « souligne l’importance des contributions des États Membres au fonds d’affection spéciale pour le Bureau du Président de l’Assemblée générale, note à cet égard avec satisfaction les contributions qui ont été versées au fonds et encourage les États Membres à continuer d’y contribuer et à permettre que les contributions non dépensées durant une session restent disponibles au cours des mandats suivants ».

Données concernant le contributions versées au Fonds d’affectation spéciale du Bureau du Président de l’Assemblée générale pour la 73ème session

Date Pays contributeur Projet soutenu Engagement prévisionnel
(en dollars américains)
Juillet 2018 Inde Administration générale, logistique et gestion 250.000
Juillet 2018 Hongrie Administration générale, logistique et gestion 50.000
Août 2018 Maroc Administration générale, logistique et gestion 10.000
Août 2018 Qatar Administration générale, logistique et gestion 500.000
Août 2018 Géorgie Administration générale, logistique et gestion 80.000
Septembre 2018 Émirats arabes unis Administration générale, logistique et gestion 300.000
Septembre 2018 Koweït Administration générale, logistique et gestion 150.000
Septembre 2018 Chine Administration générale, logistique et gestion 300.000
Septembre 2018 Turquie Administration générale, logistique et gestion 60.000
Novembre 2018 Pakistan Administration générale, logistique et gestion 10.000
 

Voyages

Données sur les déplacements

Informations sur les visites officielles effectuées à l’étranger par la Présidente de l’Assemblée générale de la 73ème session.
À ce jour, la Présidente s’est rendue en visites officielles dans les pays suivants :

Du 5 juin 2018 (date de son élection) au 18 septembre 2018 (date de prise de fonctions)

  • Chine et Inde, 6-14 août 2018 (soutien financier des Gouvernements chinois et indien)
  • Japon, 29-31 août 2018 (soutien financier du Gouvernement japonais)

Depuis le 18 septembre 2018

  • Suisse et le Vatican, 22-31 octobre 2018 (budget ordinaire de l’ONU)

Composition du cabinet

Données concernant le cabinet de la Présidente

Les biographies des membres du cabinet de la Présidente de l’Assemblée générale sont disponibles en ligne (Voir les biographies – en anglais).

Le cabinet est actuellement composé de :

  • 34 membres dont 21 femmes et 13 hommes;
  • 17 membres sont détachés par des États Membres;
  • 7 membres sont prévus dans le budget ordinaire de l’ONU (3 assistants administratifs, 2 administrateurs de haut rang, 1 conseiller principal et 1 coordonateur);
  • 4 membres recrutés au moyen de contributions volontaires au fonds d’affectation spéciale au cabinet de la Présidente;
  • 5 membres sont détachés par le système de l’ONU – Organisation internationale pour les migrations (OIM); Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD); UNICEF; Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) et le Département de l’information du Secrétariat de l’Organisation;
  • un stagiaire ONU.

Respect de la parité des sexes et de l’équilibre géographique

La parité des sexes et une représentation géographique équilibrée vont de pair avec l’engagement de la Présidente de la 73ème session de l’Assemblée générale à renforcer l’ouverture et la transparence pendant son mandat. Il permet d’assurer l’égalité des chances entre candidats, hommes ou femmes, quelle que soit leur origine, permettant le recrutement du (de la) candidat(e) possédant les qualités, les compétences et l’intégrité requises.

Actuellement, le personnel du cabinet de la Présidente comprend 62% de femmes (tous niveaux confondus) et 38% d’hommes.

Fonds d’affectation spéciales

Données concernant le contributions versées au Fonds d’affectation spéciale des sessions précédentes de l’Assemblée générale

Session de l’Assemblée générale Contributeur  Projet Engagement (en dollars américains)

64ème session

(Sept. 2009 – Sept. 2010)

Gouvernement norvégien Débat thématique sur le désarmement 50.134
Gouvernement algérien Débat thématique sur le désarmement 10.000
Gouvernement égyptien Débat thématique sur le désarmement 10.000

65ème session

(Sept. 2010 – Sept. 2011)

Gouvernement coréen Personnel 126.500
Gouvernement italien Personnel 265.000
Gouvernement slovène Débats thématiques pendant la 65e session, y compris celui sur les pays les moins avancés (PMA) 7.060
Direction suisse du développement et de la coopération Débats thématiques en vue de la IXe Conférence sur les PMA (y compris les débats thématiques de la 65e session) 59.700
Fondation MacArthur Débat thématique sur les migrations internationales et le développement 37.178

67ème session

(Sept. 2012 – Sept. 2013)

 Gouvernement qatarien 100.000
Gouvernement luxembourgeois Initiatives concernant la réforme et la revitalisation de l’ONU 12.872
Gouvernement chinois Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 300.000
Gouvernement turque Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 60.000
Gouvernement japonais 6.471

68ème session

(Sept. 2013 – Sept. 2014)

Gouvernement italien Contribution au Programme de développement pour l’après-2015 50.000
Gouvernement d’Antigua-et-Barbuda Concert 47.164

69ème session

(Sept. 2014 – Sept. 2015)

Gouvernement des Émirats arabes unis Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 50.000
Gouvernement sud-africain Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 50.000

70ème session

(Sept. 2015 – Sept. 2016)

Gouvernement turque Débats thématiques de haut niveau 50.000
Gouvernement chinois Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 300.000
Gouvernement irlandais Personnel 114.038
Gouvernement danois Débats thématiques de haut niveau 365.593
Gouvernement allemand Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 56.150
Gouvernement kazakh Débat thématique de haut niveau sur l’ONU, la paix et la sécurité 15.207
71ème session (Sept. 2016 – Sept. 2017) Gouvernement indien Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 250.000
Gouvernement pakistanais Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 25.000
Gouvernement timorais Appui aux questions des objectifs de développement durable (ODD), des océans et des changements climatiques 200.000
Gouvernement chinois Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 300.000
Gouvernement des Émirats arabes unis Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 100.000
 Gouvernement qatarien Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 250.000
Gouvernement koweïtien Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 150.000
Gouvernement turque Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 100.000
Gouvernement slovaque Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 10.423

72ème session

(Sept. 2017 – Sept. 2018)

Gouvernement indien Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 250.000
Gouvernement hongrois Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 56.970
Gouvernement turque Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 60.000
Gouvernement slovaque Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 178.500
Gouvernement des Émirats arabes unis Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 300.000
Gouvernement qatarien Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 500.000
Gouvernement koweïtien Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 150.000
Gouvernement géorgien Financement du poste de consultant pour les affaires juridiques 30.000
Gouvernement luxembourgeois Appui aux initiatives de prévention et de médiation pour le maintien de la paix, y compris la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale sur le maintien de la paix prévue en avril 2018 11.783
Gouvernement irlandais Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 152.917
Gouvernement chinois Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 300.000
Gouvernement chypriote Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 8.330
Gouvernement allemand Soutien des initiatives de prévention et de médiation pour le maintien de la paix, y compris la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale sur le maintien de la paix prévue en avril 2018 300.000
Gouvernement de Bahreïn Appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 100.000
Gouvernement japonais Appui aux initiatives relatives à la prévention, médiation et soutien de la paix, Objectifs de développement durable (ODD) et appui global en matière d’administration, de logistique et de gestion 50.454