Programme alimentaire mondial (PAM)

Abdallah et Rania font partie des 4,8 millions de personnes en Syrie que le PAM soutient chaque mois pour les besoins essentiels. Abdallah est né aveugle tandis que Rania a une vision de 1%. Leur fils n'est pas malvoyant. Le couple a vécu à Alep tout au long du conflit.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) s'emploie à aider plus de 50 000 personnes affectées par les violences meurtrières à Palma, une ville de la région troublée de Cabo Delgado au Mozambique, où le conflit sévit depuis 2017.

Selon le PAM, les habitants du Yémen seront confrontés à la famine si le monde ne prend des mesures immédiates. Près de 50 000 personnes au Yémen vivent déjà dans des conditions similaires à une famine, avec 5 millions qui en sont très proche.

À Bweremana, au Nord-Kivu, en République Démocratique du Congo, un projet développé par le PAM et la FAO, enseigne aux agricultrices qui n’ont pas pu aller à

children enjoying school meal

La pandémie de COVID-19 risque d'inverser une décennie de gains durement acquis dans les efforts mondiaux visant à fournir une alimentation nutritive aux enfants les plus vulnérables du monde grâce au repas quotidien gratuit à l'école, alerte le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) dans son rapport La situation de l’alimentation scolaire dans le monde en 2020.

En Zambie, près de 27 000 petits producteurs comme Emeldah ont bénéficié d'un accès à des semences résistantes à la sécheresse.

À Cabo Delgado, dans le nord du Mozambique, plus de 2 000 personnes auraient été tuées depuis octobre 2017 à cause d’une insurrection déclenchée par des groupes armés non étatiques.

Au Mali, le programme d’Assistance Alimentaire du PAM pour la création d’Actifs aide les jeunes désœuvrés à faire face aux effets des changements climatiques et à s’intégrer dans le tissu social et économique de leur communauté.

L’application ShareTheMeal du Programme alimentaire mondial (PAM), qui permet de partager son repas avec un enfant dans le besoin, fait partie des meilleures applications de 2020, selon Google et Apple.

Après une année marquée par la sécheresse, l’hyper inflation et le coronavirus, la faim est en augmentation au Zimbabwe. Plus d'un tiers de la population rurale du pays risque de se retrouver dans une situation de crise d'ici à mars 2021.

Quatre femmes font voler l’hélicoptère humanitaire du Programme alimentaire mondial (PAM) en Haïti. Le PAM gère le Service aérien d’aide humanitaire des Nations Unies (UNHAS) en Haïti.

Un jeune migrant mange dans une cantine gérée par les Sœurs Salésiennes à Ibarra, en Équateur.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) opère depuis près de six décennies dans les zones en proie aux calamités naturelles ou aux conflits armés pour porter une aide d’urgence aux populations sans ressources.

Depuis 2019, le village de Gvava Peulh, dans le Sud de la Mauritanie, bénéficie du programme de résilience du PAM, à travers lequel un paquet d’activités intégrées a été mis en place pour renforcer la résilience des foyers vivant dans le village.

Les enfants et leur famille ont été les plus durement touchés par la crise économique provoquée par la pandémie de COVID-19. Avant l’apparition du virus, les enfants étaient deux fois plus susceptibles que les adultes de vivre dans l’extrême pauvreté.