Science et technologie

Women in lab coats in a lab

Le Rapport de l’UNESCO sur la science arrive à point nommé, alors que nous serons bientôt à mi-chemin de la date butoir pour atteindre les objectifs de développement durable en 2030. Les priorités de développement se sont homogénéisées au cours des cinq dernières années. Les pays, quel que soit leur niveau de revenu, ont fait de leur transition simultanée vers des économies numériques et « vertes » une priorité. Cependant, pour être intelligente, la révolution numérique devra être inclusive. Les femmes restent sous-représentées dans les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STIM). Lors de la cérémonie de lancement, le 11 juin, une vidéo sera projetée et des experts discuteront des conclusions principales du rapport.

solar panel in village

Les partenariats et les modèles commerciaux durables peuvent contribuer à rendre les technologies accessibles aux communautés pauvres pour améliorer leurs moyens de subsistance et atteindre les objectifs de développement durable.

Les mégatendances, notamment les nouvelles technologies, l'évolution démographique, l'urbanisation rapide et les tendances migratoires, ainsi que les changements climatiques, façonnent notre monde de manière spectaculaire.  La pandémie prolongée de COVID-19 a démontré l'importance des technologies numériques pour le travail, l'éducation et la communication. Cette année, la commémoration de la Journée internationale des familles (15 mai) se concentre sur les conséquences de ces nouvelles technologies sur le bien-être des familles.

women with face masks waiting in line

La Directrice générale de l'UNESCO a salué la décision des États-Unis et de nombreux autres pays de demander la levée de la protection du brevet sur les vaccins contre la COVID-19. Cet élan croissant répond à l'appel conjoint lancé en octobre 2020 par l'UNESCO, l'OMS et le HCR pour ouvrir la science et stimuler la coopération scientifique. Avec la pandémie, le monde a effectivement été plongé dans une nouvelle ère de recherche scientifique, contraignant tous les pays à définir les règles et les normes communes indispensables pour travailler plus efficacement face aux bouleversements en cours.

Portrait of professor Éliane Ubalijoro

Alors que l'internet semble être partout, plus de 3 milliards de personnes dans le monde ne sont toujours pas connectées. Mme Ubalijoro fait partie d'une nouvelle initiative lancée par le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), qui utilise la technologie numérique pour lutter contre certains des problèmes sociaux et environnementaux les plus difficiles à résoudre dans le monde. 

From top left, clockwise: Mariam Lomtadze, Kathy Gitau, Somaya Faruqi, Julieta Martinez

Des filles du monde entier utilisent l’innovation et la technologie pour résoudre des problèmes, unir les communautés et comme force pour le bien et l’égalité. Et pourtant, les femmes et les filles sont toujours sous-représentées dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM). Dans une économie mondiale de plus en plus numérisée, la fracture numérique entre les sexes a de graves répercussions sur les droits des filles et des femmes. Pour ONU-Femmes, trois choses sont nécessaires : faciliter un accès équitable aux technologies numériques et à Internet pour les filles et les femmes ; encourager et investir dans les filles et les femmes afin de développer leurs compétences dans le domaine des technologies de la communication et de l’information (TIC) ; et permettre aux femmes et aux filles d’occuper des rôles de leadership dans les domaines de la technologique.

 

medical worker processing COVID-19 tests

Depuis mars 2020, à la demande des gouvernements du monde entier, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a fourni du matériel et une assistance pour la détection rapide et précise de la COVID-19 à 286 laboratoires dans 128 pays et territoires, dont 44 en Afrique. L’appui de l'AIEA a pour objet de renforcer l'utilisation de la réaction en chaîne par polymérase en temps réel après transcription inverse (ou RT-PCR en temps réel), la technique dérivée du nucléaire la plus précise et la plus employée pour détecter le matériel génétique spécifique des pathogènes, y compris les virus.

girl doing math on chalkboard

Les mathématiques, avec leurs nombreuses applications techniques, sous-tendent désormais tous les domaines de notre vie. Elles jouent un rôle essentiel dans la réalisation des objectifs de développement durable, souligne l'UNESCO.

man launching a drone

Les pays d’Afrique subsaharienne et d’autres régions en développement sont les moins préparés pour la nouvelle vague technologique. Un rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) met en lumière ceux qui sont les plus performants.

The portraits of the five winners and the logo of the Prize.

Le 11 février dernier, à l'occasion de la Journée internationale des femmes et des filles de science, l’Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) et la Fondation L’Oréal ont distingué cinq chercheuses dans les domaines de l’astrophysique, des mathématiques, de la chimie et de l’informatique dans le cadre du 23e Prix international Pour les Femmes et la Science. Découvrez le palmarès des cinq femmes scientifiques d'exception reconnues pour l'excellence de leurs recherches dans les sciences de la vie.

 

collage of four women scientists

Il y aura bientôt un an que l’épidémie de COVID-19 a été déclarée comme pandémie par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Tous les pays du monde ont ressenti d’une manière ou d’une autre les effets de cette pandémie. Les femmes et les filles qui se sont investies dans les sciences sont en première ligne de la riposte. Elles dispensent des soins de santé et elles découvrent des innovations. Elles se livrent à des recherches sur les vaccins et sont des pionnières de certains traitements, comme l’explique ONU Femmes, l'Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. 

 

 

Une étude du Fonds monétaire international (FMI) constate que les nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique, la robotique, les mégadonnées et les réseaux risquent de creuser l’écart entre les pays pauvres et les pays riches en orientant davantage d’investissements vers les pays avancés où l’automatisation est déjà établie. 

Illustration of the programme with a drawn profile and geometric lines.

Le prix international UNESCO-Russie Mendeleïev pour les sciences fondamentales vise à promouvoir et à honorer l'excellence dans les sciences fondamentales, à savoir les disciplines de la chimie, de la physique, des mathématiques et de la biologie.

A hand holds a beaker against a periodic chart of elements.

Les découvertes et les avancées scientifiques doivent être partagées. Tel est le sens de la Déclaration en faveur de la « science ouverte » signée conjointement le 27 octobre par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH). L’épidémie de COVID-19 démontre le besoin urgent de renforcer la coopération scientifique et de garantir le droit fondamental à l'accès universel au progrès scientifique et à ses applications.

 

Graphic portraying open science.

Après une large consultation mondiale, l’Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a soumis le 30 septembre, à ses 193 États membres, un projet de Recommandation sur la science ouverte, étape majeure pour faciliter la coopération internationale et l'accès universel à la connaissance scientifique. Le projet comprend notamment une proposition de définition de la science ouverte, de ses objectifs, un cadre de valeurs et de principes partagés.