Programme de communication sur le génocide des
Tutsis au Rwanda en 1994 et les Nations Unies

Portrait du Secrétaire général, António Guterres
Nous devons nous ériger contre les discours de haine et de xénophobie et contre les forces qui alimentent les clivages, le nationalisme et le protectionnisme. C’est seulement en admettant que nous constituons une même famille humaine et partageons une seule planète que nous surmonterons les nombreux problèmes auxquels nous nous heurtons tous, de la COVID-19 aux changements climatiques.

Informations COVID-19

En raison de la pandémie de la COVID-19, la traditionnelle réunion commémorative de l'Assemblée générale pour marquer la Journée internationale de réflexion sur le génocide de 1994 contre les Tutsis au Rwanda a été reportée. Cependant, le public a été appelé à réfléchir le 7 avril 2020 sur l'un des chapitres les plus sombres de l'histoire de l'humanité lorsque plus d'un million de personnes - majoritairement tutsis, mais aussi modérés hutus, twa et autres opposants au génocide - ont été systématiquement tués en moins de trois mois.

Le public a également été invité à se joindre, le 7 avril 2020, à une célébration virtuelle durant laquelle les messages du Secrétaire général, ainsi que du Président de la 74e session de l'Assemblée générale ont été présentés. Des visuels conçus pour les réseaux sociaux par les Nations Unies ont été mis à disposition pour accompagner les messages de solidarité en suivant les hashtags #PreventGenocide #Kwibuka.

Événements à travers le monde

Des activités commémoratives et éducatives ont été organisées par les centres d'information des Nations Unies partout dans le monde.

UNESCO : La pensée critique et les leçons du passé sont essentielles pour prévenir de futurs génocides

Série de discussions en direct

Au-delà de l'ombre : parler des histoires difficiles

Co-organisée par les programmes de sensibilisation des Nations Unies sur la traite transatlantique des esclaves, l'Holocauste et le génocide de 1994 contre les Tutsi au Rwanda, l'objectif de la série collaborative, lancée le 8 juillet 2020, est de développer une compréhension plus profonde de l'héritage de ces douloureuses histoires et d'examiner le passé, en réfléchissant à la meilleure façon de construire un monde plus juste, où tous peuvent vivre dans la dignité et la paix.

Plus de détails sur cette série de discussions (en anglais)

Messages vidéo

Message du Secrétaire général, S.E. António Guterres

Message du Président de l'Assemblée générale, S.E. M. Tijjani Muhammad-Bande

Jacqueline Murekatete est avocate, militante des droits humains et fondatrice de l'organisation à but non lucratif Genocide Survivors Foundation. Âgée de neuf ans, Mme Murekatete a perdu toute sa famille immédiate et la plupart de sa famille élargie dans le génocide de 1994 contre les Tutsi au Rwanda.

(00:06:15)