Une colombe blanche prend son envol.
Un lâcher de colombes dans le cadre d’une célébration de la Journée internationale de la paix.
Photo :ONU/Mark Garten

La Seconde Guerre mondiale a présidé à la création de l’Organisation des Nations Unies

L'Assemblée générale des Nations Unies, par sa résolution A/RES/59/26*, adoptée le 22 novembre 2004, a proclamé les 8 et 9 mai Journées du souvenir et de la réconciliation, pour rendre à toutes les victimes de la Seconde Guerre mondiale l’hommage qui leur est dû.

La Seconde Guerre mondiale a présidé à la création de l’Organisation des Nations Unies, qui a pour vocation de préserver les générations futures du fléau de la guerre. En vertu de la Charte des Nations Unies, les États Membres doivent faire tout leur possible pour régler tous les différends par des moyens pacifiques, de façon à ne pas mettre en péril la paix et la sécurité internationales.

La Seconde Guerre mondiale a infligé à l’humanité d’indicibles souffrances mais, grâce notamment à l’action de l’Organisation des Nations Unies et à la création d’organisations régionales et d’autres instances appropriées, de grands progrès ont été accomplis depuis la fin de de ce conflit pour instaurer la réconciliation, la coopération internationale et régionale et la promotion des valeurs démocratiques, des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Historique

Le coût et les souffrances humaines de la Deuxième Guerre mondiale ont été incommensurables et incompréhensibles : 40 millions de civils tués et près de 20 millions de soldats, dont la moitié rien que dans l'ex-Union soviétique.

À l'issue des hostilités, les dirigeants du monde ont convenu de ne plus jamais permettre de telles atrocités. Quelque six semaines après la fin du conflit, l’Organisation des Nations Unies a été créée pour préserver les générations futures du fléau de la guerre. Lors de sa création en 1945, l’Organisation des Nations Unies a donc été dotée par ses membres fondateurs d’un objectif prioritaire : le maintien de la paix et de la sécurité.

Le 22 novembre 2004, à la veille du soixantième anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé deux journées dédiées au souvenir et à la réconciliation : les 8 et 9 mai.

En 2005, à l’occasion de la commémoration du 60e anniversaire de la fin du conflit, l’Assemblée générale a tenu une réunion extraordinaire solennelle en hommage à toutes les victimes de la guerre, de même qu’en 2010 et 2015, à l’occasion du 65e, puis du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre. Suite à l'adoption de la résolution A/RES/75/5 par l'Assemblée générale, une réunion extraordinaire solennelle est organisée le 1er décembre 2020 à l'occasion du 75e aniversaire.

Chacune de ces commémorations a été l’occasion d’inviter les États Membres à unir leurs efforts pour faire face aux défis et menaces pour la paix et la sécurité internationales et de réaffirmer le rôle central que joue l’Organisation des Nations Unies en la matière.

 

Commémorations précédentes

 

2018

Exposition photo

  • Une exposition de photographies intitulée « The Lessons of the Long-gone War We Still Remember » (Les enseignements d’une guerre révolue dont le souvenir reste présent) a eu lieu au Siège de l’ONU, à New York. Lors du vernissage de cet événement, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a souligné la nécessité de rappeler les enseignements tirés de ce conflit dans un monde en proie une prolifération des guerres. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour faire en sorte que de tels événements ne se produisent pas à nouveau. Lire la déclaration du Secrétaire général

2017

Deux manifestations spéciales

  • Manifestation spéciale organisée à New York sur le thème « Monuments : perpétuer la mémoire d’une guerre révolue », coorganisée par les Missions permanentes de l’Arménie, de l’Azerbaïdjan, du Bélarus, de la Fédération de Russie, du Kazakhstan, du Kirghizistan, de l’Ouzbékistan, du Tadjikistan et du Turkménistan.
  • Manifestation organisée à New York sur le thème « La vigilance face aux conflits et la mise en œuvre de l’éducation pour la paix », coorganisée par la Mission permanente du Malawi, l’International Peace Youth Group, People’s Movement for Human Rights Learning, Peace Action, Four Freedoms Park, Schools Without Borders et le Centre pour le développement environnemental et social.

2015

Réunion extraordinaire solennelle de Assemblée générale

À l’occasion du soixante-dixième anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Assemblée générale a tenu une séance extraordinaire solennelle en hommage à toutes les victimes de cette Guerre. Elle a aussi adopté une Déclaration politique sur le renforcement de la coopération entre les Nations Unies et les organisations régionales et sous-régionales, idéalement placées pour comprendre les problèmes de leur région.

2010 

« Stalingrad et Koursk. Auschwitz et Dachau. Jour J et bataille finale de Berlin. » En égrenant ces noms et ces lieux qui « résonnent encore, malgré les nombreuses années qui se sont écoulées depuis », le Secrétaire général de l’époque, M. Ban Ki-moon, s’est joint, lors d’une réunion extraordinaire solennelle de l’Assemblée générale, à l’hommage rendu par les États Membres aux victimes de la Deuxième Guerre mondiale.

2005

Alors que les dirigeants du monde étaient réunis à Moscou pour commémorer le 60ème anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale, l’Assemblée générale en a fait de même, sur recommandation de la Fédération de Russie. Les 21 délégations qui se sont exprimées ont rendu hommage aux millions de victimes d’un des évènements les plus terribles de l’histoire de l’humanité.

Conventions et déclarations

representatives-26-allied-nations-pledge-their-support

Suggérée par le Président des États-Unis, Franklin D. Roosevelt, l'expression « Nations Unies » est apparue au cours de la Seconde guerre mondiale. Elle fut utilisée pour la première fois dans la Déclaration des Nations Unies du 1er janvier 1942, texte par lequel les représentants de 26 pays se sont engagés à poursuivre ensemble la guerre contre les puissances de l'Axe. 

 

young children smiling at camera

L’Organisation des Nations Unies fête son 75e anniversaire en 2020, à un moment où le monde est en proie à de profonds bouleversements, aggravés par une crise sanitaire mondiale sans précédent qui a de graves répercussions économiques et sociales. L’année 2020 doit être celle du dialogue, celle où, constitués en famille humaine, nous entreprendrons, ensemble, d’examiner nos priorités et de rechercher les moyens de bâtir un avenir meilleur pour tous.

 

 

A crowd of women sitting and laughing

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.