Histoire de la Charte des Nations Unies

1945 : Conférence de San Francisco

Quarante-six pays avaient d'abord été invités à la Conférence de San-Francisco. C'étaient, en plus des quatre pays sous l'égide desquels s'ouvrait la Conférence, tous les pays qui avaient déclaré la guerre à l'Allemagne et au Japon et signé la Déclaration des Nations Unies.

Les représentants de l'URSS, du Royaume-Uni et des États-Unis se sont réunis pour la séance d'ouverture de la Conférence sur l'organisation internationale en faveur de la paix et de la sécurité dans la période de l'Après-guerre.

1944-1945 : Conférences de Dumbarton Oaks et de Yalta

Le premier projet de l'ONU est élaboré au cours d'une conférence tenue dans un hôtel particulier de Washington appelé « Dumbarton Oaks ». Lors d'une rencontre organisée à l'automne 1944, les représentants de la Chine, des États-Unis, du Royaume-Uni et de l'URSS se sont mis d'accord sur les objectifs, la structure et le fonctionnement d'une organisation mondiale.

Dans une déclaration signée à Moscou, la Chine, les États-Unis, le Royaume-Uni et l'URSS ont préconisé la création d'une organisation internationale chargée du maintien de la paix et de la sécurité. Cet objectif fut réaffirmé par les dirigeants des États-Unis, du Royaume-Uni et de l'URSS à Téhéran.

1943 : Conférences de Moscou et de Téhéran

« Nous sommes certains que notre accord nous permettra d'assurer une paix durable. Nous avons pleinement conscience de la responsabilité suprême qui nous incombe, ainsi qu'à toutes les Nations Unies, d'édifier une paix à laquelle soit acquis le bon vouloir de la grande majorité des peuples et qui bannisse du monde, pour de nombreuses générations, le fléau de la guerre et la terreur que ce fléau inspire ».

1942 : La Déclaration des Nations Unies

Les représentants de 26 États en lutte contre l'Axe proclament leur appui à la Charte de l'Atlantique en signant à Washington Déclaration des Nations Unies. Ce document marque la première utilisation officielle de l'expression « Nations Unies », suggérée par le Président Roosevelt.

Le Président Roosevelt et le Premier Ministre Churchill sur le USS Augusta lors de la rencontre historique au terme de laquelle fût signée la Charte de l'Atlantique, le 14 août 1941.

1941 : La Charte de l'Atlantique

Le 14 août 1941, le Président des États-Unis Franklin D. Roosevelt et le Premier ministre britannique Winston Churchill ont proposé, puis signé la Charte de l'Atlantique, un document regroupant une série de principes devant servir au maintien de la paix et de la sécurité internationale.

1941 : La Déclaration du palais de Saint-James

Les passages suivants, extraits de cette Déclaration, peuvent encore servir de mot d'ordre pour la paix : « La seule base solide d'une paix durable sera la collaboration spontanée des peuples libres dans un monde où, la menace de l'agression ayant été écartée, tous pourront avoir l'assurance de leur sécurité économique et sociale; [...] C'est notre intention de travailler à ces fins ensemble et avec les autres peuples libres, tant en temps de guerre qu'en temps de paix. »

Drupal template developed by DGC Web Services Section and Digital Soutions and Support Unit