Du personnel médical dans un hôpital

50 000 à 100 000 nouveaux cas par an

Chaque jour, environ 800 femmes meurent des complications liées à la grossesse ou à l'accouchement dans le monde entier. Pour une femme qui meurt de causes liées à la maternité, on estime que 20 au moins sont atteintes de morbidité maternelle, dont l'une des formes les plus sévères est la fistule obstétricale.

Chaque année à travers le monde, on compte 50 000 à 100 000 nouveaux cas de fistule obstétricale, la plupart chez des femmes pauvres vivant dans des cultures où le statut et l'estime de soi d'une femme peuvent dépendre presque entièrement de son mariage et de sa capacité à avoir des enfants.

Les symptômes de la fistule obstétricale surviennent généralement au début du post-partum. Cependant, d'autres symptômes tout aussi graves comme le traumatisme psychique, le déclin de la santé, une pauvreté croissante et une stigmatisation sociale par la famille et les amis peuvent se produire et se produisent.

Il est tout à fait possible de prévenir la fistule obstétricale et, dans la plupart des cas, de la soigner. La chirurgie réparatrice effectuée par un chirurgien formé, spécialiste de la fistule, peut effacer la lésion, avec des taux de succès allant jusqu'à 90 pour cent dans les cas les moins complexes. Le coût moyen du traitement de la fistule — y compris l'intervention chirurgicale, les soins postopératoires et l'aide à la réadaptation — est de 600 dollars par patiente. La fistule obstétricale a quasiment disparu des pays développés car on y pratique des interventions en cas d’arrêt prolongé du travail, généralement des césariennes.

La fistule obstétricale peut être évitée. Pour cela, il faut :

  • repousser l'âge de la première grossesse,
  • mettre fin aux pratiques traditionnelles préjudiciables, et
  • permettre aux femmes d'avoir accès en temps voulu à des soins obstétricaux.

Quelles sont les causes de la fistule ?

Une femme au Soudan, son enfant sur le dos, attend de l'assistance

 

Les survivantes : court-métrage documentaire sur la fistule