Un enfant tient une peluche, assis sur un sol affecté par la sécheresse
Photo :Avijit Ghosh / Concours photo du CNULCD 2018
593 millions d'hectares supplémentaires de terres agricoles, une superficie presque deux fois plus grande que l'Inde, seront nécessaires d'ici à 2050 par rapport aux niveaux de 2010. Photo: Avijit Ghosh - Future Without Green (Inde)/Concours photographique organisé en 2018 par la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification.

Les sols ont besoin de notre aide

Le terme « désertification » désigne la dégradation des terres dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches par suite de divers facteurs, parmi lesquels les activités humaines et les variations climatiques.

Contrairement à l'opinion répandue, la désertification n'est pas la transformation de la terre en désert. La désertification se produit du fait de l'extrême vulnérabilité des écosystèmes des zones sèches à la surexploitation et à l'utilisation inappropriée des terres. La pauvreté, l'instabilité politique, la déforestation, le surpâturage et des pratiques d'irrigation inappropriées peuvent entraver la productivité des terres.

La Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse est célébrée chaque année pour sensibiliser l'opinion publique à cette question et aux efforts à faire au niveau international. Cette journée est une occasion unique de rappeler à chacun que la neutralité en termes de dégradation des terres est possible moyennant un fort engagement de la communauté et une coopération à tous les niveaux.

Des actions basées sur une compréhension claire des droits, des retombées positives et des responsabilités d'une bonne gestion des terres peuvent aider à faire face aux retombées de la COVID-19 en s'attaquant à l'un des principaux facteurs environnementaux des épidémies émergentes de maladies infectieuses. Dans le même temps, le renforcement de la résilience de nos systèmes d'alimentation et d'eau peut aider à réduire les effets de la pandémie sur la pauvreté et l'insécurité alimentaire mondiales. Aujourd'hui, la devise « terre saine = personnes en bonne santé », promue par la Convention sur la lutte contre la désertification, est plus que jamais d'actualité.

 

Thème 2020 : Aliments. Fourrage. Fibres.

Cette Journée de lutte contre la désertification et la sécheresse sera axée sur le changement des comportements vis-à-vis des principaux facteurs de désertification et de dégradation des terres : la production et la consommation croissantes et excessives de la population à l’échelle planétaire.

L’expansion, l’enrichissement et l’urbanisation de la population font exploser la demande de terres destinées à la production d’aliments, de fourrage pour les animaux et de fibres pour la fabrication de vêtements. En parallèle, la santé et la productivité des terres arables existantes se détériorent, un phénomène aggravé par le changement climatique. 

Les modes de consommation et les habitudes de vie doivent changer si nous voulons disposer de suffisamment de terres cultivables pour satisfaire aux besoins des dix milliards d’habitants que comptera la planète d’ici 2050. Cette Journée, dont le slogan 2020 est « Aliments. Fourrage. Fibres. », vise à sensibiliser les individus sur la manière de réduire leur empreinte écologique.

Téléchargez le logo

Accédez à toutes les ressources utiles pour diffuser notre message sur les réseaux sociaux et autres plateformes. Vous trouverez le logo en plusieurs langues, y compris une version animée, ainsi que des affiches, des bannières et d'autres documents à partager.

La production d’aliments, de fourrage et de fibres rivalise en outre avec les villes en pleine expansion et l’industrie du pétrole, une situation qui entraîne la transformation et la dégradation des terres à un rythme non viable, nuisant à la production, aux écosystèmes et à la biodiversité.

La production d’aliments, de fourrage et de fibres contribue également au changement climatique, alors qu’un quart des émissions nocives de gaz à effet de serre provient de l’utilisation des terres (agriculture, foresterie, etc.) La production de vêtements et de chaussures est responsable de 8 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, un chiffre qui devrait se rapprocher des 50 % d’ici à 2030.

Changer le comportement des consommateurs et des entreprises et adopter des pratiques plus efficaces et plus durables, est la seule façon d’espérer pourvoir aux besoins de la population grandissante, via la terre productive à notre disposition. Si chaque consommateur cessait d’acheter des produits dont la production contribue à la dégradation des terres, les fournisseurs en réduiraient la commercialisation et feraient comprendre aux producteurs et aux décideurs qu’une évolution des pratiques est nécessaire.

Afin de célébrer et de faire connaître cette journée, l'UNCDD a préparé plusieurs activités : un événement en ligne, une série de courts métrages Youtube sur le thème et le concours Devenir #UNCCDLandHeroes, où les jeunes candidats proposent une solution spécifique pour limiter l'empreinte que notre production et notre consommation de denrées alimentaires, d'aliments pour animaux et de fibres laissent sur la terre. Le gagnant sera annoncé le 17 juin.
 

 

C’est grâce à l’action et à la solidarité internationales que nous pourrons intensifier les efforts visant à restaurer les terres et à mettre en œuvre des solutions fondées sur la nature, à l’appui de l’action climatique et au profit des générations futures. »

Le saviez-vous ?

  • À l’heure actuelle, plus de deux milliards d’hectares de terres auparavant cultivables sont dégradées. D’ici à 2030, la production alimentaire nécessitera plus de 300 millions d’hectares de
    terres supplémentaires.
  • D'ici à 2030, l'industrie de la mode devrait utiliser 35 % de terres supplémentaires, soit plus de 115 millions d’hectares, l’équivalent de la superficie de la Colombie. 
  • Plus de 70 % des écosystèmes naturels ont été transformés. Ce chiffre pourrait grimper jusqu’à 90 % d’ici à 2050. 

Événements en ligne !

Cette année, la célébration organisée par le Korea Forest Service (KFS) se déroulera en ligne, avec un programme d'une journée comprenant un éventail d'événements passionnants et de talents internationaux. Cette célébration sera diffusée via Facebook, YouTube et Twitter.

Vous pouvez également consulter les autres initiatives qui se dérouleront dans d'autres pays à l'occasion de cette Journée internationale.

Basket of fruits and vegetables
Une femme sourit avec un panier de salades dans les mains. Logo de la journée présent en haut à gauche.

Visitez le site officiel de la célébration de la journée 2020 ! La Convention sur la lutte contre la désertification a non seulement préparé un événement spécial en ligne, mais également une série de courts métrages et du matériel de campagne où vous pouvez trouver le logo dans les langues officielles de l'ONU. Ce site propose également plus d'informations sur le thème et le lien entre la consommation et la dégradation des terres.

 

Logo objectif 15 : Vie terrestre

La déforestation et la désertification – causées par les activités humaines et le changement climatique – posent des défis majeurs au développement durable. L'objectif de développement durable n°15 vise à gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité. 

 Illustration : perspective du bâtiment du Secrétariat de l‘ONU et titre, les journées internationales.

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.